Être agrégé en thèse


Article en cours d’édition. Toutes les remarques, conseils sont les bienvenus. Cette page a pour but d’éclaircir les démarches administratives à suivre pour les doctorants/post-doctorants agrégés.
Validation du stage d’agrégation par le monitorat :

En début de première année, envoyer à la Direction Générale des Ressources Humaines des personnels du 2nd degré du ministère de l’Education nationale les documents suivants, une copie de votre contrat doctoral afin d’être nommé stagiaire dans l’académie de Paris (ou dans une autre académie).

Puis envoyer les avenants au contrat doctoral justifiant de vos missions d’enseignement au rectorat de l’académie dans laquelle vous êtes stagiaire (division des personnels enseignants du second degré) afin de valider votre stage.

Remarque : il faut réaliser 128h d’enseignement sur une durée de deux ans. Les missions d’enseignement classiques proposées à l’université sont de 64h par an et les avenants sont généralement signés au mois de novembre, l’année où se déroule la mission.

En première année, vous ne pourrez donc probablement pas envoyer tous ces documents d’un coup : envoyer ce que vous pouvez.

Il est à noter que vous devez aussi obtenir une confirmation que vous êtes bien en congé sans solde pendant la durée de votre contrat doctoral sinon, vous avez peut-être été affecté dans un établissement, et si vous n’y êtes pas la situation est à clarifier le plus rapidement possible. En cas de bourde, si vous êtes affecté à un poste en collège ou lycée, alors que vous avez fait une demande de disponibilité, référez-vous au document ci-dessous pour faire un recours (allez tout de même enseigner dans le secondaire le temps de régler votre situation afin de ne pas perdre votre agrégation pour abandon de poste).

Conserver son agrégation, lors d’une poursuite d’étude doctorale, au delà du contrat doctoral initial :

Vous souhaitez faire un ATER ou un post-doc, mais aussi conserver le bénéfice de l’agrégation ? C’est en général possible, mais pas toujours évident.
Pour vous aider, voici les conseils et démarches pas-à-pas d’un ancien doctorant :