Séminaires : Séminaire d'Algèbre

Equipe(s) : gr,
Responsables :J. Alev, D. Hernandez, B. Keller, Th. Levasseur, et S. Morier-Genoud.
Email des responsables : Jacques Alev <jacques.alev@univ-reims.fr>, David Hernandez <david.hernandez@imj-prg.fr>, Bernhard Keller <bernhard.keller@imj-prg.fr>, Thierry Levasseur <Thierry.Levasseur@univ-brest.fr>, Sophie Morier-Genoud <sophie.morier-genoud@imj-prg.fr>
Salle : à distance / remote
Adresse :IHP
Description

Depuis le 23 mars 2020, le séminaire se tient à distance. Pour les liens et mots de passe, merci de contacter l'un des organisateurs ou de souscrire à la liste de diffusion https://listes.math.cnrs.fr/wws/info/paris-algebra-seminar. L'information nécessaire sera envoyée par courrier électronique peu avant chaque exposé. Les notes et transparents sont disponibles ici.

 

Since March 23, 2020, the seminar has been taking place remotely. For the links and passwords, please contact one of the organizers or

subscribe to the mailing list at https://listes.math.cnrs.fr/wws/info/paris-algebra-seminar. The connexion information will be emailed shortly before each talk. Slides and notes are available here.

 


Orateur(s) Fabio GAVARINI - Rome Tor Vergata,
Titre Quantification d'espaces projectifs homogènes et applications
Date16/05/2011
Horaire14:30 à 15:30
Diffusion
RésumeSoient $G$ un groupe de Poisson et $M$ un $G$-espace homogène projectif muni d'une structure de Poisson quotient de celle de $G$ (ce qui revient à dire que $M = G/K$ où $K$ est un sous-groupe coïsotrope de $G$). Je présenterai une recette générale pour construire -- à partir d'un minimum de données -- une quantification de $M$ en tant qu'espace homogène, donc à la fois de $M$ (en tant qu'espace projectif) et de l'action de $G$ sur $M$. Ensuite, je montrerai comment on peut formuler (et prouver) un ``principe de dualité quantique'' convenable lequel, à partir d'une quantification de $M = G/K$ au sens qu'on vient de décrire, nous donne une quantification de l'espace homogene ``dual'' pour un groupe de Poisson dual de $G$ (par rapport à la dualité de Poisson). Enfin, je montrerai comment l'exemple des grassmanniennes quantiques et l'exemple des variétés de drapeaux (généralisés) quantiques peuvent être retrouvés comme cas particuliers de cette construction générale.
Salleà distance / remote
AdresseIHP
© IMJ-PRG