Séminaires : Séminaire d'Algèbre

Equipe(s) : gr,
Responsables :J. Alev, D. Hernandez, B. Keller, Th. Levasseur, et S. Morier-Genoud.
Email des responsables : Jacques Alev <jacques.alev@univ-reims.fr>, David Hernandez <david.hernandez@imj-prg.fr>, Bernhard Keller <bernhard.keller@imj-prg.fr>, Thierry Levasseur <Thierry.Levasseur@univ-brest.fr>, Sophie Morier-Genoud <sophie.morier-genoud@imj-prg.fr>
Salle : à distance / remote
Adresse :IHP
Description

Depuis le 23 mars 2020, le séminaire se tient à distance. Pour les liens et mots de passe, merci de contacter l'un des organisateurs ou de souscrire à la liste de diffusion https://listes.math.cnrs.fr/wws/info/paris-algebra-seminar. L'information nécessaire sera envoyée par courrier électronique peu avant chaque exposé. Les notes et transparents sont disponibles ici.

 

Since March 23, 2020, the seminar has been taking place remotely. For the links and passwords, please contact one of the organizers or

subscribe to the mailing list at https://listes.math.cnrs.fr/wws/info/paris-algebra-seminar. The connexion information will be emailed shortly before each talk. Slides and notes are available here.

 


Orateur(s) Anthony JOSEPH - ,
Titre Méandres et Sections de Weierstrass pour les Biparaboliques \ en \ type A
Date10/12/2012
Horaire14:00 à 15:00
Diffusion
RésumeLa forme canonique d'une courbe elliptique admet une présentation comme ``Section de Weierstrass''. Ceci est également le cas pour la description par Kostant des invariants par rapport à l'action co-adjointe d'une algèbre de Lie semi-simple et a été encore généralisé par Popov pour une algèbre de Lie simple agissant sur un module simple dans le cas (plutôt exceptionel) où l'algèbre des invariants est polynomiale. Nous étudions le cas (non-réductif) de l'action co-adjointe d'une sous-algèbre biparabolique de sl(n). Nous avons montré auparavant que l'algèbre des invariants est polynomiale, que la fibre nulle admet un élément régulier et que ceci donne lieu a une Section de Weierstrass. Dans le travail actuel nous montrons que cet élément régulier est l'image d'un élément régulier nilpotent de sl(n). La preuve est purement combinatoire et les méandres ont un rôle prépondérant. Le but est de faire intervenir le groupe de Weyl pour les descriptions des sections de Weierstrass. (Travail avec Florence Millet)
Salleà distance / remote
AdresseIHP
© IMJ-PRG