Séminaires : Séminaire d'Algèbre

Equipe(s) : gr,
Responsables :J. Alev, D. Hernandez, B. Keller, Th. Levasseur, et S. Morier-Genoud.
Email des responsables : Jacques Alev <jacques.alev@univ-reims.fr>, David Hernandez <david.hernandez@imj-prg.fr>, Bernhard Keller <bernhard.keller@imj-prg.fr>, Thierry Levasseur <Thierry.Levasseur@univ-brest.fr>, Sophie Morier-Genoud <sophie.morier-genoud@imj-prg.fr>
Salle : à distance / remote
Adresse :IHP
Description

Depuis le 23 mars 2020, le séminaire se tient à distance. Pour les liens et mots de passe, merci de contacter l'un des organisateurs ou de souscrire à la liste de diffusion https://listes.math.cnrs.fr/wws/info/paris-algebra-seminar. L'information nécessaire sera envoyée par courrier électronique peu avant chaque exposé. Les notes et transparents sont disponibles ici.

 

Since March 23, 2020, the seminar has been taking place remotely. For the links and passwords, please contact one of the organizers or

subscribe to the mailing list at https://listes.math.cnrs.fr/wws/info/paris-algebra-seminar. The connexion information will be emailed shortly before each talk. Slides and notes are available here.

 


Orateur(s) Lucie JACQUET-MALO - Amiens,
Titre Réalisation géométrique des catégories amassées supérieures et réduction d'Iyama-Yoshino
Date22/10/2018
Horaire14:00 à 15:00
Diffusion
RésumeNous allons démontrer qu'une sous-catégorie de la catégorie $m$-amassée de type $\tilde{D_n}$ est isomorphe à une catégorie construite à partir d'arcs dans un $(n-2)m$-gone muni de deux $(m-1)$-gones en son centre. On démontre que la mutation de carquois colorés au sens de Buan et Thomas est compatible avec la mutation des objets $m$-amas-basculants, ainsi qu'avec le flip des $(m+2)$-angulations. Dans cet exposé, nous allons étudier les réalisations géométriques des catégories $m$-amassées de type Dynkin $A$, $D$, $\tilde{A}$ et $\tilde{D}$. On démontre dans ces quatre cas qu'il y a une bijection entre les $(m+2)$-angulations et les classe d'isomorphie des objets basiques $m$-amas-basculants. Ainsi, les flips des $(m+2)$-angulations correspondent aux mutations des objets $m$-amas-basculants. La stratégie pour prouver ceci est de démontrer qu'effectuer la réduction d'Iyama-Yoshino revient à couper le long d'un arc dans la réalisation géométrique. On peut ainsi espérer généraliser ce résultat aux surfaces de Riemann dans le cas $m$-amassé.
Salleà distance / remote
AdresseIHP
© IMJ-PRG