IMJ-PRG
IMJ-PRG

Séminaire d’Analyse et Géométrie

Année 2017- 2018

Alix Deruelle - Université Pierre et Marie Curie

Solutions expansives du flot d’appications harmoniques

mardi 19 décembre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

Les solutions expansives d’une équation d’évolution donnée créent éventuellement une ambiguïté lorsque l’on veut prolonger le flot après une singularité en temps fini. Dans cet exposé, nous étudions la possibilité de lisser instantanément une application de la n-sphère, n>1, à valeurs dans une variété fermée riemannienne, homotope à une constante, par une solution auto-similaire du flot d’applications harmoniques. Pour ce faire, nous introduisons à la manière de Chen-Struwe, une famille à un paramètre d’équations de type Ginzburg-Landau ayant la même homogénéité. Une fois acquise l’existence d’expansifs pour cette famille d’équations d’évolution, nous passons à la limite. Nous étudions également l’ensemble singulier ainsi que la question de l’unicité de telles solutions.

Colloque à la mémoire de G. Henkin

mardi 12 décembre 2017 à 09:00

Yohan Brunebarbe - University of Zürich

Géométrie des variétés kählériennes compactes dont le groupe fondamental est infini

mardi 5 décembre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

L’existence d’une métrique kählérienne sur une variété complexe compacte impose des relations inattendues entre ses propriétés topologiques et ses propriétés analytiques. Dans cet exposé, on s’intéressera plus particulièrement à l’influence du groupe fondamental d’une variété kählérienne compacte sur ses propriétés d’hyperbolicité. On expliquera également comment nos résultats se généralisent aux variétés non nécessairement compactes.

Ya Deng - Université de Strasbourg

On the ampleness of the logarithmic jet bundle

mardi 28 novembre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

A complex (not necessarily compact) manifold X is said (Brody) hyperbolic if there exists no non-constant entire curves 𝑓 ∶ ℂ → X. In the 70s, Kobayashi conjectured that a general hypersurface X of high degree in the projective space ℙ𝑛 is hyperbolic. Moreover, he further conjectured that the complement ℙ𝑛\X should also be hyperbolic. The first conjecture was proved by Yum-Tong Siu and Damian Brotbek independently. In this talk, I will present a recent result on the ampleness of the logarithmic jet bundle of the pair (ℙ𝑛, X) ; in particular, this gives a proof of the second conjecture by Kobayashi. The techniques are based on the construction of logarithmic jet differentials, which are the obstructions of the entire curves. The talk is based on joint projects with Brotbek.

Gilles Carron - Université de Nantes

Croissance Euclidienne du volume et estimée spectrale

mardi 21 novembre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

Le théorème de Bishop-Gromov assure que sur une variété riemannienne complète à courbure de Ricci positive la croissance du volume des boules géodésiques est sous-euclidienne. On s’intéresse à des critères spectraux sur des opérateurs de type Δ−λR𝑖𝑐𝑐𝑖 qui permette d’obtenir la même conclusion.

Gabriel Calsamiglia - Universidade Federal Fluminens, Brezil & IMJ-PRG

Un principe de transfert : des périodes des différentielles abéliennes au feuilletage isopériodique

mardi 14 novembre 2017 à 09:04

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

Les propriétés dynamiques du feuilletage isopériodique défini sur l’espace de modules des différentielles abéliennes sur les surfaces de Riemann compactes de genre fixée, peuvent être modelées par l’action du mapping class group sur l’ espace de ses Périodes. Nous utiliserons cette information pour décrire la clôture des feuilles du feuilletage

Joel Fine - Université Libre de Bruxelles

Compact Einstein manifolds with negative curvature

mardi 7 novembre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

I will describe joint work with Bruno Premoselli, in which we construct new examples of Einstein metrics on compact manifolds. They are seemingly the first compact examples of negatively curved Einstein metrics which are not just locally homogeneous. The metrics are found on a family of 4-manioflds constructed by Gromov and Thurston in the 1980s. The starting point is a certain sequence M_{k} of hyperbolic 4-manifolds, each containing a totally geodesic surface S_{k} which is nulhomologous. Moreover, the normal injectivity radius of S_{k} goes to infinity with k. For a fixed choice of l, we take the l-fold cover X_{k} over M_{k} branched along S_{k}. We prove that for all large k, X_{k} carries an Einstein metric. The proof is in two parts. Firstly we find a metric on X_{k} which is close to Einstein. This is done by using a model Einstein metric near the branch locus. Our model is asymptotically hyperbolic and so matches at large distances from the branch locus with the pull-back to X_{k} of the hyperbolic metric on M_{k}. Interpolating between these gives a metric which is close to solving Einstein’s equations. The second part of the proof is to perturb this metric (for all large k) to find a genuine Einstein metric using the inverse function theorem. This involves a delicate interplay between L² coercivity estimates and weighted Hölder estimates.

Eleonora Di Nezza - IHES

Équations de Monge-Ampère complexes à singularités prescrites

mardi 24 octobre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

Depuis la résolution de la conjecture de Calabi donnée par Yau, les équations de Monge-Ampère complexes ont été étudiées intensivement par plusieurs auteurs. Le sujet de l’exposé est d’étudier les équations de Monge-Ampère complexes avec des singularités prescrites. Plus précisément, on fixe un potentiel modèle et on preuve l’existence et l’unicité de la solution de l’équation de Monge-Ampère qui a le même type des singularités du potentiel modèle choisi. Ce résultat peut être pensé comme un généralisation du théorème de Yau (dans ce cas le potentiel modèle est lisse). Comme conséquence on obtient l’existence des métriques singulières de Kähler-Einstein avec des singularités prescrites sur des variétés de Calabi-Yau et de type générale.
Il s’agit d’un travail en collaboration avec Tamas Darvas et Chinh Lu.

Pierrick Bousseau - Imperial College London

Dénombrement raffiné de courbes tropicales et invariants de Gromov-Witten : correspondance et application

mardi 10 octobre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

La géométrie tropicale fournit une approche combinatoire à certains problèmes de géométrie algébrique complexe. Un exemple de ce principe général est le théorème de correspondance de Mikhalkin reliant dénombrement de courbes algébriques complexes sur les surfaces toriques et dénombrement de courbes tropicales dans le plan réel. Dans cet exposé, on présentera une extension de ce résultat donnant une interprétation du dénombrement raffiné de courbes tropicales introduit par Block et Göttsche en termes de certains invariants de Gromov-Witten des surfaces toriques. La forme de cette correspondance étendue est peut-être surprenante car elle requiert un changement de variable non-trivial et ne peut être réduite à une simple bijection. Comme exemple d’application, on expliquera le lien avec la construction de déformations non-commutatives de surfaces log Calabi-Yau.
Cet exposé, destiné à un large public, sera suivi le lendemain d’un séminaire de géométrie tropicale plus spécialisé.

Xiangyu Zhou - Chinese Academy of Sciences

Some results on multiplier ideal sheaves and optimal L² extensions

mardi 3 octobre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

We’ll report our recent work about multiplier ideal sheaves and optimal L^{2} extensions, after mentioning the motivation and background.

Anton Zorich - Université Paris Diderot

Equidistribution of square-tiled surfaces, meanders, and Masur-Veech volumes

mardi 26 septembre 2017 à 14:00

Barre 15-25, 5ème étage, salle 02

We show how recent equidistribution results allow to compute approximate values of Masur-Veech volumes of the strata in the moduli spaces of Abelian and quadratic differentials by Monte Carlo method. We also show how similar approach allows to count asymptotical number of meanders of fixed combinatorial type in various settings in all genera. Our formulae are particularly efficient for classical meanders in genus zero. We present a bridge between flat and hyperbolic worlds giving a formula for the Masur-Veech volume of the moduli space of quadratic differentials in the spirit of Mirzakhani-Weil-Peterson volume of the moduli space of curves. Finally we present several conjectures around large genus asymptotics of Masur-Veech volumes.


INTRANET

WEBMAIL imj-prg.fr

MENTION LEGALES