IMJ-PRG
Logo IMJ-PRG
Sorbonne Université CNRS Paris Diderot

L’Institut


L’Institut est dédié à la recherche en mathématiques fondamentales. Il rassemble notamment les enseignants-chercheurs de Sorbonne Université (SU) et de l’Université Paris Diderot (UP7D) et des chercheurs affectés par le CNRS.

Trois tutelles sur deux sites

Créé sous le nom d’Institut de Mathématiques de Jussieu, le 1er janvier 1994, l’Institut de Mathématiques de Jussieu-Paris Rive Gauche (IMJ-PRG) est une Unité Mixte de Recherche (UMR7586) dont les cotutelles sont : le CNRS (via l’Institut National des Sciences Mathématiques et de leurs Interactions), et deux tutelles universitaires qui contribuent à parts égales :


Ces universités hébergent l’Institut sur le campus Jussieu (barres 16-26, 15-16 et 15-25, à gauche ci-dessous) et le campus Paris Rive Gauche (bâtiment Sophie Germain, à droite ci-dessous) séparés par environ 3 kilomètres.




Un institut consacré aux mathématiques fondamentales

Le domaine scientifique de l’Institut correspond à ce qu’on appelle souvent les « mathématiques fondamentales ». En termes de la division en 19 sections adoptée lors du congrès international des mathématiciens le plus récent (voir le programme de l’ICM Rio de Janeiro 2018), il se trouve dans les 15 domaines suivants :

Algèbre
Théorie des nombres
Géométries algébrique et complexe
Géométrie
Topologie
Théories de Lie et généralisations
Analyse et algèbres d’opérateurs

Logique et fondements
Systèmes dynamiques et équations différentielles ordinaires
Équations aux dérivées partielles
Physique mathématique
Combinatoire
Aspects mathématiques de l’informatique
Théorie du contrôle et optimisation
Histoire des mathématiques

Les huit domaines figurant dans la colonne de droite sont non-exclusifs, au sens où ils sont également l’objet de recherches pour des unités voisines. Les quatre autres domaines de l’ICM (Probabilités et statistiques, Analyse numérique et calcul scientifique, Mathématiques en sciences et technologie, Enseignement et popularisation des mathématiques), qui comprennent eux aussi des mathématiques fondamentales, ne font pas ou guère l’objet de recherches à l’Institut.

Douze équipes de recherche

L’Institut est fort de près de 500 membres dont plus de 200 enseignants/chercheurs, soit davantage que toute autre unité de recherche en mathématiques en France, répartis en 12 équipes de recherche :

ANALYSE ALGEBRIQUE
ANALYSE COMPLEXE ET GEOMETRIE
ANALYSE FONCTIONNELLE
ALGEBRES D'OPERATEURS
COMBINATOIRE ET OPTIMISATION
FORMES AUTOMORPHES
GEOMETRIE ET DYNAMIQUE
GROUPES, REPRESENTATIONS ET GEOMETRIE
HISTOIRE DES SCIENCES MATHEMATIQUES
LOGIQUE MATHEMATIQUE
TOPOLOGIE ET GEOMETRIE ALGEBRIQUES
THEORIE DES NOMBRES

Cette division en équipes résulte largement des segmentations classiques ci-dessus, mais aussi de l’histoire des mathématiques à Paris-Centre, des cultures particulières de chaque université, de l’implantation sur deux sites et des affinités humaines. Il va de soi qu’elle donne lieu à de nombreux recoupements qui attestent de la richesse scientifique de l’Institut.

L’Institut comprend un programme transverse à ces équipes en collaboration avec l’INRIA : Ouragan.

Voici une cartographie thématique approximative (circa 2017) des membres et des équipes de l’Institut mise au point par Évariste Ciret et Antonin Guilloux. Cela a permis à Gaëlle Callouard de concevoir cette affiche.

Le fonctionnement de l’Institut est assuré par une équipe composée d’une administratrice, de dix gestionnaires et de deux informaticiens.

Partenaires

L’Institut travaille en étroite collaboration avec l’UFR de mathématiques de l’UP7D et la faculté de mathématiques de SU, qui sont chargées notamment des enseignements dans ces universités.

La Bibliothèque de Mathématiques-Informatique Recherche, rattachée aux deux universités SU et UP7D, est la plus importante des ressources que nous partageons avec d’autres laboratoires en sciences mathématiques : le Laboratoire Jacques-Louis Lions, le Laboratoire de Probabilités, Statistique et Modélisation, et l’Institut de Recherche en Informatique Fondamentale.

Depuis 2007, l’Institut est adossé à la Fondation Sciences mathématiques de Paris, réseau d’excellence fondé par des universités et institutions de recherche parisiennes et maintenant porteuse du Laboratoire d’Excellence LabEx SMP, ce qui permet de renforcer et d’élargir ses programmes.

L’Institut bénéficie de la présence de plusieurs institutions importantes pour les mathématiques dans le voisinage : l’École Normale Supérieure, l’Institut Henri Poincaré et le Collège de France notamment.

La formation à la recherche est une des missions les plus importantes de l’Institut. Les membres de l’Institut interviennent dans plusieurs programmes de masters (Voir rubrique formation à la recherche). L’Institut est le plus important laboratoire d’accueil de l’École Doctorale de sciences mathématiques de Paris Centre, où sont inscrits ses doctorants (au nombre de 100 environ actuellement).

Évaluation

L’Institut est évalué périodiquement. Le HCERES a nommé un comité d’évaluation, présidé par Étienne Ghys. Ce comité nous a rendu visite en 2018 et a remis un rapport.

Petit historique

Après sa création en 1994, L’Institut a déménagé en 1999 pour le site Chevaleret en raison des travaux de désamiantage du site Jussieu. En 2010, la moitié des ses membres s’est installée sur le site Jussieu et l’autre moitié a emménagé sur campus des Grands Moulins en 2013.

Les directeurs et directrice furent successivement : Christian Peskine et Joseph Le Potier (1994-2000), Harold Rosenberg et Jacques Faraut (remplacé par Jean-Jacques Risler 2000-04), Gilles Godefroy et Colette Moeglin (remplacée par Pierre Vogel, 2004-08), Håkan Eliasson et Sinnou David (2008-12), Patrice Le Calvez et Christian Blanchet (2012-16), Loïc Merel et Nicolas Bergeron (remplacé par Jean-François Dat) depuis 2016.

Les administratrices et administrateur furent Rosita Monchanin (1994-2008), Zoubeir Zadvat (2008-12), Christine Le Sueur (2012-2017) et, depuis juin 2017, Émilie Jacquemot.