Séminaires : Séminaire Groupes, Représentations et Géométrie

Equipe(s) : gr,
Responsables :A. Brochier, O. Brunat, J.-Y. Charbonnel, O. Dudas, E. Letellier, D. Juteau, M. Varagnolo, E. Vasserot
Email des responsables : Adrien Brochier <adrien.brochier@imj-prg.fr>, Olivier Brunat <olivier.brunat@imj-prg.fr>, Jean-Yves Charbonnel <jean-yves.charbonnel@imj-prg.fr>, Olivier Dudas <olivier.dudas@imj-prg.fr>, Emmanuel Letellier <emmanuel.letellier@imj-prg.fr>, Daniel Juteau <daniel.juteau@imj-prg.fr>, Michela Varagnolo <varagnol@math.u-cergy.fr>, Eric Vasserot <eric.vasserot@imj-prg.fr>
Salle : salle 2015, 2em étage,
Adresse :Sophie Germain
Description

Orateur(s) Anthony JOSEPH - ,
Titre Les semi-invariants cachés pour les biparaboliques presque Frobenius
Date07/06/2019
Horaire14:00 à 15:00
RésumeSoit $\mathfrak{a}$ l'algèbre de Lie d'un groupe algébrique connexe $A$. Il est rare que l'algèbre des ``semi-invariants'' $S_{Y}(\mathfrak{a})$ soit polynomiale. Cependant c'est le cas si $\mathfrak{a}$ est Frobenius, c'est à dire si $\mathfrak{a}^{*}$ contient une $A$-orbite dense. Dans ce cas, Ooms a récemment démontré (2012) que les générateurs sont les facteurs irréductibles du Pfaffien déduit du produit de Lie sur $\mathfrak{a}$. Cependant ça ne donne guère d'information sur les générateurs ni même sur leurs poids. Dans le cas d'une biparabolique de Frobenius on peut calculer les poids des générateurs à un facteur $2$ près. Autrement dit il peut exister des générateurs cachés qui sont les racines carrées. Ici on démontre leur existence en passant par les générateurs d'une algèbre biparabolique presque Frobenius de type A.
Sallesalle 2015, 2em étage,
AdresseSophie Germain
© IMJ-PRG