IMJ-PRG
IMJ-PRG CNRS - UPMC - Paris Diderot

ICM 2018

Plusieurs membres de l’IMJ-PRG participeront en août 2018 à ICM2018 à Rio de Janeiro.
Catherine Goldstein (Histoire des Sciences Mathématiques) y donnera une conférence plénière.




Sont également conviés en tant qu’orateurs :

Nouveaux arrivants

Début 2018, Antoine Joux rejoindra l’équipe de théorie des nombres de l’IMJ-PRG. Après une thèse à l’ENS sous la direction de Jacques Stern portant sur la réduction de réseaux et ses applications en cryptographie, il est devenu ingénieur spécialisé en cryptographie à la DGA, à l’ANSSI et chez CryptoExperts, avant de revenir dans le monde académique. D’abord comme professeur associé à l’UVSQ de 2004 à 2013, puis comme titulaire de la chaire de cryptologie de la Fondation de l’UPMC.
Antoine Joux est porteur de l’ERC Advanced Grant Almacrypt (Algorithmes et mathématiques pour la cryptologie) et s’intéresse tout particulièrement à l’étude de la difficulté et des méthodes de résolution de problèmes issus de la théorie des nombres et utilisés en cryptologie pour construire des systèmes de chiffrement et de signature.

Silvain Rideau rejoindra également l’IMJ-PRG. Son principal domaine de recherche est la théorie des modèles, une branche de la logique mathématique qui étudie les structures et les ensembles définissables dans ces structures. Les structure qu’il considère le plus souvent sont des corps valués, potentiellement enrichis. Il s’’intéresse a ces structures pour deux raisons : tout d’abord, la théorie des modèles permet un approche nouvelle de certaines questions en théorie des nombres ou en géométrie algébrique, d’autre part les corps valués sont parmi les principaux exemples de structure instable mais modérées. Leur étude permet donc de mieux comprendre étendre les comportements stables au delà de la classe des théories stables.

Soutien au consortium Couperin

Le 13 novembre 2017, le Conseil de Laboratoire de l’IMJ-PRG a adopté à l’unanimité la motion ci-dessous :
« L’IMJ-PRG apporte son soutien au consortium Couperin dans sa négociation avec l’éditeur Springer en vue du renouvellement des abonnements pour 2018-21. Nous espérons une baisse substantielle du coût de ces abonnements, que nous sommes prêts à ne pas renouveler en cas d’échec des négociations. Nous incitons nos tutelles, notamment les universités Pierre et Marie Curie et Paris Diderot, à afficher leur soutien au consortium Couperin ».

INTRANET

WEBMAIL imj-prg.fr

MENTION LEGALES