Séminaires : Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes

Equipe(s) Responsable(s)SalleAdresse
Formes Automorphes
Théorie des Nombres
Alexis Bouthier, Benoît Stroh

Séances à suivre

Orateur(s)Titre Date DébutSalleAdresse
+ A. A. IVANOV Alexander Ivanov Deligne-Lusztig constructions and special cases of the local Langlands and Jacquet-Langlands correspondences. 18/11/2019 10:30 15-25-503 Campus Pierre et Marie Curie

For a reductive group G over a local non-archimedean field K one can mimic constructions from the classical Deligne-Lusztig theory by using the loop space functor. In special cases - attached to G = inner form of GLn, and Coxeter elements in the Weyl group - we show that the resulting fpqc-sheaves on algebras over the residue field of K are representable by schemes. Their ℓ-adic cohomology realizes many irreducible supercuspidal representations of G, notably almost all among those whose L-parameter factors through an unramified elliptic maximal torus of G. This gives a purely local, purely geometric and - in a sense - quite explicit way to realize special cases of the local Langlands and Jacquet-Langlands correspondences.

+ Sam Gunningham A geometric theory of central characters. 25/11/2019 10:30 salle 1016 Sophie Germain

Lusztig's classification divides the representation theory of G(Fq) (G a reductive algebraic group) in to its semisimple and unipotent parts in analogy to the Jordan decomposition. I will explain a refinement of this idea in the geometric setting. Namely, we will exhibit the collection of categorical representations of the reductive group G (over the complex numbers) as sheaf over the moduli of semisimple conjugacy classes in the dual group, whose fibers may be understood as unipotent representations for a smaller reductive group. One motivation is to study the cohomology of G(C)-character varieties of surfaces and its relations with the representation theory of G(Fq). This is joint work with David Ben-Zvi.

+ Pascal BOYER Classes de cohomologie de torsion pour les variétés de Shimura de type KHT. 02/12/2019 10:30 15-25-503 Campus Pierre et Marie Curie

La cohomologie sur ℤ_l des variétés de Shimura, pourvu qu’on augmente le niveau en l, n’est pas libre. Dans cet exposé on exploitera l’approche "cycles évanescents" relativement explicite du calcul de la cohomologie dans le cadre des variétés de Shimura de type Kottwitz-Harris-Taylor pour donner de nouveaux cas d’annulation de la torsion après localisation en un idéal maximal 𝔪 d’une algèbre de Hecke non ramifiée. On se concentrera essentiellement sur un cas intéressant en vue du lemme d’Ihara, celui où ρ_𝔪 est irréductible.

+ Dario Beraldo Deligne-Lusztig duality on the stack of local systems. 02/12/2019 10:30 Salle 15-25-503 Campus Pierre et Marie Curie

In the setting of the geometric Langlands conjecture, we argue that the phenomenon of divergence at infinity on the stack of G-bundles on a smooth complete curve is controlled by the locus of semisimple local systems (for the Langlands dual group). We prove this by first introducing the Deligne-Lusztig functors (substitutes for the Serre functors, which do not make sense in our situation), and then by describing these functors explicitly. Along the way, we obtain a global geometric version of a theorem of Lusztig on the Steinberg module.

+ Séances antérieures

Séances antérieures

Orateur(s)Titre Date DébutSalleAdresse
+ Boxer George The ordinary part of higher coherent cohomology of Hilbert modular varieties. 04/11/2019 10:30 15-25-503 Campus Pierre et Marie Curie

I will introduce the ordinary part (in the sense of Hida) of the higher coherent cohomology of Hilbert modular varieties and explain what we know about it: vanishing results and Hida style control theorems. This is joint work in progress with Vincent Pilloni.

+ Alexis BOUTHIER Torseurs sur les groupes de lacets et fibration de Hitchin. 21/10/2019 10:30 15-25-502 Campus Pierre et Marie Curie

Dans plusieurs contextes, tels que la formule du produit pour la fibration de Hitchin sur le lieu génériquement régulier semisimple, la géométrie du préchamp [G(k((t))/Ad(G(k((t)))] ou pour comprendre les lacets dans un champ algébrique, il est indispensable d'établir des résultats de structure et d'annulation pour les G-torseurs sur les anneaux de séries de Laurent. Dans cet exposé, on présente des résultats généraux d'algébrisation, une formule pour Pic(R((t))) ainsi que des résultats d'annulation utiles pour ces problèmes. C'est un travail en commun avec K. Cesnavicius.

+ Jia Jun Ma Unipotent representations and theta correspondence. 07/10/2019 10:30 15-25-502 Campus Pierre et Marie Curie

I will present a recent work with Binyong Sun and Chengbo Zhu on unipotent representations of real classical groups (real symplectic groups, real orthogonal groups, quaternionic orthogonal groups or quaternionic symplectic groups). These are certain irreducible admissible representations characterized by their associated varieties and infinitesimal characters. They suppose to form the unipotent Arthur packet and are related to the quantization of nilpotent orbits. Barbasch and Vogan established the theory of special unipotent representations for complex groups and unitary groups. They also made conjectures for the general case, including a conjecture that unipotent representations attached to special nilpotent orbits are unitarizable. In 90's, thanks to many peoples work, it becomes clear that iterated theta lifting could be an effective way to construct unipotent representations of real classical groups. In our work, we constructed all unipotent representations attached to quasi-disdistinguished nilpotent orbits utilizing algebraic and analytic properties of theta lifts. The unitarity of these representations follows from the construction, thanks to Jian-shu Li, Hongyu He and Harris-Li-Sun's results on matrix coefficients integral. The construction of unipotent representations attached to a general special unipotent is working in progress (joint with Barbasch, Sun and Zhu).

+ A. Mayeux et M. Zydor Deux exposés : Filtrations analytiques d’un groupe réductif p-adique et Périodes de formes automorphes 24/06/2019 10:00 Paris 7 salle 1016
+ Yunqing Tang Newton polygons in the Torelli locus. 17/06/2019 10:30 Jussieu 15-16-413
+ Sergey Lysenko Construction des faisceaux automorphes pour GSp(4). 20/05/2019 10:30 Jussieu 15-16-413
+ Johannes Anschutz Prismatic Dieudonne theory 13/05/2019 10:30 Paris 7 salle 1016
+ Andrea Dotto Breuil-Mézard conjectures for central division algebras. 06/05/2019 10:30 Jussieu 15-16-413
+ Alberto Vezzani Sur l'hyperbolicité non-archimédienne. 15/04/2019 10:30 Paris 7 salle 1016
+ Andreas Mihatsch A Comparison of unitary Rapoport-Zink spaces and the arithmetic fundamental lemma. 08/04/2019 10:30 Jussieu 15-16-413
+ Jacques Tilouine Une formule du type Bloch-Kato pour le motif adjoint d'une forme algébrique cuspidale sur GL(2) d'un corps quadratique. 01/04/2019 10:30 Paris 7 salle 1016
+ T. Ochiai Congruences endoscopiques et fonction L adjointe pour GSp(4) 18/03/2019 10:30 Paris 7 salle 1016
+ A. Cadoret Relèvements des représentations du groupe fondamental étale. 25/02/2019 10:30 Jussieu 15-16-413
+ E. Letellier Transformations de Fourier exotiques sur les groupes réductifs. 18/02/2019 10:30 Paris 7 salle 1016
+ Olivier Taïbi Formule de multiplicité d'Arthur pour GSp_4 et restriction à Sp_4 11/02/2019 10:30 Jussieu 15-25-413

+ David Renard 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 04/02/2019 10:30 Paris 7 salle 1016
Paquets d'Arthur des groupes classiques réels (travail en commun avec Colette Moeglin).
+ Jean-Stefan Koskivirta Poids des formes automorphes mod p 28/01/2019 10:30 Jussieu 15-16-413
+ Michael Rapoport 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 14/01/2019 10:30 Paris 6
Variétés de Shimura à bonne réduction et à réduction semi-stables. ATTENTION : salle 15-25-502.
+ Jessica Fintzen 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 07/01/2019 10:30 Paris 7
Representations of p-adic groups
+ Jean-Loup Waldspurger 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 17/12/2018 10:30 Paris 6 salle 15-16-413
Représentations de niveau 0 d’un groupe p-adique : caractérisation, endoscopie.
+ Jorge Antonio 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 10/12/2018 10:30 Paris 7 salle 1016
“Espace des modules des représentations l​​-adiques d'un groupe profini.”
+ Laurent Fargues 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 03/12/2018 10:30 Paris 6 salle 15-16-413
Groupes rigides analytiques p-divisibles.
+ Dimitri Wyss 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 26/11/2018 10:30 PRG salle 1016
Intégration p-adique et stabilisation géométrique.
+ Jaclyn Lang 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 19/11/2018 10:30 Jussieu salle 15-16-413
Images of two-dimensional Galois representations.
+ Raphaël Beuzart 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 12/11/2018 10:30 PRG salle 1016
Multiplicités et formule de Plancherel pour l'espace symétrique U(n)∖GLn(E).
+ Wen-Wei Li 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 22/10/2018 10:30 Paris 6 - salle 15-16-413
Les représentations contragrédientes pour les groupes réductifs en caractéristique positive.
+ G. Chenevier 2. Séminaire Groupes Réductifs et Formes Automorphes de l'IMJ-PRG 15/10/2018 10:30 Paris 7 - salle 1016
Une généralisation automorphe d’un théorème de Hermite et Minkowski.
+ Conférence Arithmétique, géométrie et représentations 02/10/2017 00:00 Jussieu, salle 15-16-101
+ Tian An Wong On smoothing singularities of elliptic orbital integrals and Beyond Endoscopy 24/10/2016 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

On smoothing singularities of elliptic orbital integrals and Beyond Endoscopy
Beyond Endoscopy is a strategy proposed by R. Langlands in 2001 to prove Functoriality, a key conjecture of the Langlands Program. Recent work of S.A. Altug completes the 'preliminary analysis' first considered by Langlands. In this talk, I will outline these ideas, following J. Arthur's elaboration of them, and discuss a framework for a tempered form of the Arthur-Selberg trace formula. I will also report on generalizing certain aspects of Altug's analysis to $\mathrmGL(n)$. In particular, we show that the use of the approximate functional equation to smooth singularities of real orbital integrals generalizes to this case. This portion is joint work with O.E. Gonzalez, C.H. Kwan, S.J. Miller, and R. Van Peski.
+ Farrell Brumley Périodes et croissance asymptotique des fonctions propres arithmétiques 17/10/2016 10:30 Sophie Germain, salle 2015

Étant donné un espace localement symétrique $Y$ nous nous intéressons aux propriétés de localisation des suites de fonctions propres de l'anneau des opérateurs différentielles invariants. Lorsque $Y$ est de type non compact, les principes de chaos quantique suggèrent que de tels états propres devraient se délocaliser. L'une des expressions concrètes de ce comportement attendu est que les normes sup d'une suite générique de fonctions propres $L^2$ normalisées devraient être aussi petites que possible. On appelle ces suites tempérées, en analogie avec la conjecture de Ramanujan dans la théorie des formes automorphes. On aimerait savoir sous quelles conditions l'espace $Y$ admet une suite non tempérée de fonctions propres, c'est-à-dire, telle que les normes sup croissent comme une puissance de la valeur propre. Nous donnons une réponse à cette question dans le cas arithmétique, en fonction des propriétés de récurrence des opérateurs de Hecke. En fait, nos techniques, comme celles précédentes, nous permettent de saisir la taille de certaines périodes automorphes anisotropes à travers une comparaison de formules des traces, et le critère qui assure la présence de suites non tempérées peut se lire sur la mesure de Plancherel d'une variété symétrique $G/H$ sous-jacente. Il s'agit d'un travail en commun avec Simon Marshall.
+ Macarena Peche La réduction des représentations cristallines $G$-ordinaires avec $G$-structure 10/10/2016 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Le foncteur $D_\mathrmcris$ de Fontaine nous permet de passer des représentations crystallines aux isocrystaux. Pour un groupe réductif $G$, on veut étudier la réduction des réseaux dans une représentation cristalline avec $G$-structure $V$, vers les cristaux avec $G$-structure contenus dans $D_\mathrmcris(V)$. En utilisant la théorie des modules de Kisin, on peut donner une description de cette réduction en termes du groupe $G$, dans le cas où la représentation $V$ est $G$-ordinaire. Pour cela, il faut d'abord généraliser la construction de la filtration de Harder-Narasimhan des groupes $p$-divisibles, donnée par Fargues, aux modules de Kisin.
+ Alexander Ivanov Affine Deligne-Lusztig theory 03/10/2016 10:30 Sophie Germain, salle 2015

The classical Deligne-Lusztig theory gives a geometric tool to construct representations of the finite group of rational points of a reductive group over a finite field. We develop an affine version of this, by constructing families of extended affine Deligne-Lusztig varieties attached to a reductive group $G$ over a local field. The cohomology of (certain covers of) these varieties conjecturally allows to realize the local Langlands correspondence and the automorphic induction of characters of maximal tori in $G$. We show this conjecture for $G = \mathrmGL_2$ and at most tamely ramified tori (and all characters of arbitrary deep level).
+ Stefano Morra Poids de Serre et conjectures de Breuil pour les groupes unitaires en dimension $3$ 27/06/2016 10:30 Sophie Germain, salle 1016

Soit $F/\mathbb Q$ un corps de nombres où $p$ est non ramifié et soit $r \colon \mathrmGal(\bar F /F) \to \mathrmGL_3(\mathbb Q_p)$ une représentation Galoisienne continue. Supposons que $r$ est automorphe pour $\mathrmU(3)$ et que les paramètres $p$-adiques locaux de $r$ en $p$ sont modérés, potentiellement Barsotti-Tate à poids de Hodge-Tate $(0, 1, 2)$. La conjecture de compatibilité locale/globale du programme de Langlands $p$-adique prévoit que la composante $r$-isotypique de la cohomologie entière des variétés de Shimura associés aux groupes unitaires, avec niveau infini en $p$, ne dépends que des paramètres $p$-adiques locaux, d’une manière explicite. Dans cet exposé nous démontrons plusieurs cas de la conjecture lorsque le niveau en $p$ est modéré, sous des hypothèses techniques faibles sur la réduction $\mod p$ de $r$ (généricité des paramètres locaux $\mod p$), avec une attention particulière aux structures entières obtenues par la cohomologie étale globale sur le système local modéré portant la représentation $r$. Les preuves reposent sur une analyse exhaustive des anneaux de déformation Galoisiens locaux, la description de leur fibre spéciale en termes automorphes via la conjecture Breuil-Mézard et une classification des réseaux entiers des $K$-types, obtenue par des méthodes locaux et globaux. Il s’agit d’un travail en commun avec Dan Le, Viet-Bao Le Hung et Brandon Levin.
+ Guy Henniart Correspondance de Langlands locale pour $\mathrm{GL}(n)$ et ramification supérieure 20/06/2016 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Il s'agit d'un travail avec C. J. Bushnell. Soit $F$ un corps commutatif localement compact non archimédien. La théorie du corps de classes identifie les caractères du groupe de Galois absolu $G_F$ de $F$ aux caractères (d'ordre fini) du groupe multiplicatif $F^\ast$. Cette identification préserve les exposants des conducteurs d'Artin, de sorte que deux caractères de $G_F$ ayant même restriction à un sous-groupe de ramification d'indice $i$ entier (en numérotation supérieure) s'identifient à deux caractères de $F^\ast$ ayant même restriction au groupe des unités $U_F^i$. Nous étendons ces résultats au cadre de la correspondance de Langlands pour $\mathrmGL(n)$, qui associe à une représentation irréductible de degré $n$ de $G_F$ une représentation supercuspidale de $\mathrmGL(n,F)$. Dans ce cadre plus général apparaît une fonction qui relie la ramification du côté $\mathrmGL(n)$ et celle pour $G_F$. Cette fonction, nouvelle et intéressante, n'est pas si facile à calculer, mais nous le pouvons pour les représentations construites par Carayol.
+ Taiwang Deng Géométrie des variétés orbitales et conjecture de Zelevinsky 13/06/2016 11:30 Sophie Germain, salle 1016

Ariki et Ginzburg, en se basant sur les travaux de Zelevinsky sur les variétés orbitales, ont démontré que les multiplicités dans une représentation induite sont données par les valeurs en $1$ des polynômes de Kazhdan-Lusztig associés aux groupes symétriques. Dans cette exposé, on va revenir aux variétés orbitales et démontrer une conjecture de Zelevinsky. Si le temps le permet, j’expliquerai comment déduire le calcule des multiplicités de notre résultats.
+ Christophe Breuil $\mathrm{Ext}^1$ localement analytique et compatibilité local-global 30/05/2016 10:30 Sophie Germain, salle 1016

La correspondance locale de Langlands relie représentations de Weil-Deligne de dimension $n$ de $\mathbbQ_p$ et représentations lisses irréductibles de $\mathrmGL_n(\mathbbQ_p)$. En théorie de Hodge $p$-adique, un invariant additionnel important apparaît côté Weil-Deligne : la filtration de Hodge. Y a-t-il une incarnation de cette filtration côté $\mathrmGL_n(\mathbbQ_p)$ ? On énoncera une conjecture reliant filtrations de Hodge et extensions de représentations localement analytiques de $\mathrmGL_n(\mathbbQ_p)$ par la représentation lisse ci-dessus (souvent tensorisée par une représentation algébrique de $\mathrmGL_n$). On illustrera cette conjecture par l'examen de quelques exemples, en particulier celui - nouveau - d'une représentation de $\mathrmGal(\bar\mathbbQ_p/\mathbbQ_p)$ semi stable non cristalline de dimension $3$.
+ Lucio Guerberoff Period relations for automorphic forms on unitary groups and critical values of L-functions 23/05/2016 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

In this talk I will explain some results relating critical values of L-functions of cohomological automorphic representations of unitary groups over CM fields and periods. I will explain a formula expressing the critical values in terms of Petersson norms of holomorphic forms, and we explain the link with Deligne's conjecture, which predicts that these have a factorization in terms of quadratic periods, depending on the signature of the unitary group. If time allows, I will explain some applications recently developed in a joint work with D. Barrera Salazar.
+ David Renard Paquets d'Arthur des groupes classiques aux places archimédiennes 09/05/2016 10:30 Sophie Germain, salle 1016

Travail commun en cours avec Colette Mœglin (IMJ). Notre but est d'expliciter autant que faire se peut les paquets définis par Arthur pour les groupes classiques aux places archimédiennes via des transferts endoscopiques. Nous expliquerons comment l'on peut espérer se ramener au cas des paquets unipotents "de bonne parité". Ceux-ci sont encore mystérieux aux places réelles, mais pour les places complexes, ils sont connus grâce aux travaux de Barbasch-Vogan. De plus, pour les places complexes, les paquets généraux sont obtenus par induction parabolique préservant l'irréductibilité à partir des paquets unipotents, et nous obtenons ainsi des résultats complets et totalement explicites. Pour les places réelles, nous disposons de résultats encore partiels, complétant ceux obtenus précédemment en collaboration avec N. Arancibia et qui montrent que les paquets généraux sont obtenus à partir des paquets unipotents par une combinaison d'induction parabolique et d'induction cohomologique. Ces résultats suffisent à montrer que les paquets de représentations avec de la cohomologie définis par Adams et Johnson coïncident bien ceux d'Arthur.
+ Pierre-Henri Chaudouard Le transfert géométrique singulier pour la formule des traces de Jacquet-Rallis 02/05/2016 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

La formule des traces relative de Jacquet-Rallis est un outil prometteur pour démontrer les conjectures globales de Gan-Gross-Prasad pour les groupes unitaires. Les résultats obtenus jusqu'à présent par cette méthode utilisent une variante simple de la formule des traces et introduisent ipso facto des hypothèses locales sur les représentations considérées. Dans cet exposé, nous expliquerons comment on peut étendre la comparaison des intégrales orbitales régulières à tous les termes géométriques qui apparaissent dans la formule des traces relatives générale. (Travail en commun avec Michał Zydor).
+ Kam-Fai Tam Endoscopic classification of essentially tame supercuspidal representations for quasi-split classical groups 11/04/2016 10:30 Sophie Germain, salle 1016

Let $\mathbfG$ be a quasi-split classical group (special orthogonal, symplectic, unitary) over a $p$-adic field of odd residual characteristic. We describe the endoscopic classification, proved by Arthur and Mok, of certain supercuspidal representations and their L-packets of $\mathbfG$. These representations, whose inducing types can be described by the theory of Bushnell-Kutzko, Stevens, or Yu, correspond to Langlands parameters related to characters of elliptic maximal tori of $\mathbfG$, under some regularity and tameness conditions.

In order to describe this representation-character correspondence explicitly, we associate to each character another character defined on the same torus, called an amending character in this talk. These amending characters play a similar role as the Bushnell-Henniart rectifying characters in the essentially tame local Langlands correspondence for general linear groups, where both kinds of characters carry information about the inducing types. For classical groups, our amending characters further carry information about the embeddings of the elliptic maximal tori into $\mathbfG$.
+ Ernest Brooks Special Value Formulas for $2$-variable Rankin-Selberg $p$-adic L-functions 04/04/2016 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

We will give a historical overview of special value formulas for Rankin-Selberg $p$-adic L-functions and their applications to rational points on elliptic curves, culminating in the $p$-adic Waldspurger formulas first investigated by Bertolini, Darmon, and Prasanna, and some recent generalizations.
+ Dimitar Jetchev Euler systems from special cycles on unitary Shimura varieties and arithmetic applications 21/03/2016 10:30 Sophie Germain, salle 1016

We construct a new Euler system from a collection of special $1$-cycles on certain Shimura $3$-folds associated to $\mathrmU(2,1) \times \mathrmU(1,1)$ and appearing in the context of the Gan-Gross-Prasad conjectures. We study and compare the action of the Hecke algebra and the Galois group on these cycles via distribution relations and congruence relations obtain adelically using Bruhat-Tits theory for the corresponding buildings. If time permits, we explain some potential arithmetic applications in the context of Selmer groups and the Bloch-Kato conjectures for Galois representations associated to automorphic forms on unitary groups.
+ Mark De Cataldo Frobenius semisimplicity and convolution morphisms 14/03/2016 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

I will report on recent joint work with T. Haines and L. Li. We conjecture a stronger form of the expectation that Frobenius acts semisimply on the cohomology of varieties over finite fields. We show that the stronger conjecture implies that the decomposition holds in a strong form if the ground field is finite. We verify that this stronger form of the decomposition theorem holds for convolution morphisms à-la-Luzstig.
+ Przemyslaw Chojecki Overconvergent modular forms and perfectoid Shimura curves 07/03/2016 10:30 Sophie Germain, salle 1016

We show a new approach to overconvergent modular forms and overconvergent Eichler-Shimura map which uses crucially the recent work of Scholze on perfectoid Shimura varieties. This gives a non-archimedean analogue of $cz+d$ approach to classical modular forms. This is a joint work with David Hansen (Columbia) and Christian Johansson (IAS).
+ Laurent Fargues Twisteurs $p$-adiques 15/02/2016 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16
+ Jiulius Witte Buildings and local summability characters 08/02/2016 10:30 Sophie Germain, salle 1016

Let $\mathbbF$ be a non-Archimedean local field and $G$ the $\mathbbF$-points of a reductive group. The locally summability of the character of an admissible complex representation has been proved in the case the field $\mathbbF$ has characteristics $0$ by Harish-Chandra. We are currently trying to generalize this result to all non-Archimedean local fields. We get an upper-bound for the absolute value of the character in terms of the Bruhat-Tits building, using an alternative description of the character in terms of the building by Meyer and Solleveld. By a proof that uses that upper-bound, for tori $T$ containing a maximal split torus the character is locally summable on $^GT$, the $G$-orbit of $T$ under conjugation. At the end we will discuss some unsolved problems concerning the other tori regarding this approach.
+ Andrea Conti Grande image de la représentation de Galois associée à une famille de formes modulaires de pente finie 11/01/2016 10:30 Sophie Germain, salle 1016

Je présente le résultat d'un travail en commun avec A. Iovita et J. Tilouine. On étudie l'image de la représentation de Galois associée à une famille $p$ adique de formes modulaires pour $\mathrmGL_2,\Q$, finie au dessus d'un disque suffisamment petit dans l'espace des poids. On démontre qu'une algèbre de Lie associée à cette image contient une sous-algèbre de congruence, en généralisant le travail de H. Hida et de J. Lang dans le cas des familles ordinaires. Le niveau de cette algèbre de congruence s'interprète en termes des points CM de la famille. J'explique comment notre méthode peut s'adapter au cas des familles de formes modulaires de Siegel.
+ Noriyuki Abe A classification theorem of irreducible admissible modulo $p$ representations and its applications 14/12/2015 10:30 Sophie Germain, salle 2018

After reviewing a classification theorem of irreducible admissible modulo $p$ representations, I will give some applications about right/left adjoint functors of parabolic inductions and smooth duals. This is a joint work with Florian Herzig, Guy Henniart and Marie-France Vigneras.
+ Valentin Hernandez La filtration canonique sur les variétés de Shimura PEL 07/12/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

À la suite de nombreux auteurs, Fargues a construit sous une certaine condition sur l'invariant de Hasse ce que l’on appelle un sous-groupe canonique, qui relève le noyau de Frobenius, et cette construction est valable dans le cas d'une variété de Shimura PEL, sous la condition que le lieu ordinaire est non vide. Dans le cas où le lieu ordinaire est vide, nous définirons la filtration canonique, qui est une suite croissante de sous-groupes dont la longueur dépend de la donnée de Shimura (PEL), sur le lieu $\mu$-ordinaire et nous tenterons d'expliquer comment cette filtration surconverge sur un voisinage strict (explicite) du lieu $\mu$-ordinaire.
+ Karol Koziol Homological dimensions of pro-$p$-Iwahori-Hecke modules 23/11/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Recent work of Ollivier-Schneider shows that the pro-$p$-Iwahori-Hecke $\bar\mathbbF_p$-algebra of a split $p$-adic reductive group $G$ has infinite global dimension (at least generically). We will review some of these results, and show that when $G$ has small rank, the simple modules of infinite projective dimension are precisely the supersingular ones.
+ Jie Lin Périodes et valeurs spéciales des fonctions L automorphes pour $\mathrm{GL}_{n} \times \mathrm{GL}_{n'}$ 16/11/2015 10:30 Sophie Germain, salle 2018

Michael Harris a défini les périodes arithmétiques automorphes pour certaines représentations cuspidales de $\mathrmGL_n$ sur corps quadratiques imaginaires en 1997. Il a aussi montré que les valeurs critiques de fonctions L automorphes pour $\mathrmGL_n\times \mathrmGL_1$ peuvent être interprétées en termes de ces périodes. Ses travaux sont généralisés récemment sous deux aspects. D'abord, les périodes arithmétiques automorphes ont étés définies sur corps CM arbitraires. De plus, on a montré que les valeurs critiques de représentations automorphes pour $\mathrmGL_n\times \mathrmGL_n'$ sont liées avec ces périodes dans beaucoup de cas. Si le temps le permet, on va voir que nos résultats sont compatibles avec la conjecture de Deligne.
+ Hang Xue Gan-Gross-Prasad conjecture for $\mathrm{U}(n) \times \mathrm{U}(n+1)$ 02/11/2015 10:30

I will explain the Gan-Gross-Prasad conjecture for $\mathrmU(n) \times \mathrmU(n+1)$ and the Jacquet-Rallis relative trace formula approach. I will explain a simple observation which enables us to remove the archimedean conditions in a previous result of Wei Zhang.
+ Vincent Sécherre Correspondance de Jacquet-Langlands locale et congruences modulo $\ell$ 19/10/2015 10:30 Sophie Germain, salle 2018

Étant donnés un corps localement compact non archimédien $F$ de caractéristique résiduelle $p$, la correspondance de Jacquet-Langlands locale est une bijection entre la série discrète de $\mathrmGL(n,F)$ et celle d'une forme intérieures $G$, caractérisée par une identité de caractères. Remplaçant formellement le corps des nombres complexes par une clôture algébrique du corps des nombres $\ell$-adiques pour un nombre premier $\ell$ différent de $p$, on a une notion de représentation $\ell$-adique entière de $G$, que l'on peut réduire modulo $\ell$. Nous montrons que la correspondance de Jacquet-Langlands locale est compatible aux congruences modulo $\ell$, c'est-à-dire que deux représentations $\ell$-adiques entières de la série discrète de $G$ ont des réductions modulo $\ell$ isomorphes si et seulement si c'est le cas de leurs transferts à $\mathrmGL(n,F)$. Il s'agit d'un travail en commun avec Alberto Minguez.
+ Dmitry Gourevitch Generalized and degenerate Whittaker models 12/10/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

The Whittaker model is a very useful tool in the representation theory of reductive groups and in automorphic forms. However, it is known that only the largest representations have Whittaker models. In order to overcome this problem, for other representations various kinds of degenerate or generalized Whittaker models are considered since the 80s.

Over non-archimedean fields, Moeglen and Waldspurger characterized the existence and multiplicities of these models in terms of the wave-front set. For $\mathrmGL(n, F)$ they can be also described in terms of the Bernstein-Zelevinsky derivatives. Over the Archimedean fields, only partial results are known in this direction. I want to talk about these partial results, including my recent works with Siddhartha Sahi (and sometimes others) on degenerate Whittaker models, Archimedean Bernstein-Zelevinsky derivatives and the connection between them. Some of these results are new also over $p$-adic fields. Some of the results also have adelic analogues.
+ Arno Kret Galois representations for the general symplectic group 05/10/2015 10:30 Sophie Germain, salle 2018

We explain how to construct Galois representations attached to automorphic representations of the general symplectic group over a totally real number field, under local simplifying hypotheses. This is joint work with Sug Woo Shin.
+ Naoki Imai Affinoids in the Lubin-Tate perfectoid space and simple epipelagic representations 06/07/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

We construct a family of affinoids in the Lubin-Tate perfectoid space and their formal models such that the middle cohomology of the reductions of the formal models realizes the local Langlands correspondence and the local Jacquet-Langlands correspondence for representations of exponential Swan conductor one, which we call the simple epipelagic representations. We discuss also a relation between these affinoids and CM points. This is a joint work with Takahiro Tsushima.
+ Ahmed Moussaoui Le centre de Bernstein stable et la conjecture d’Aubert-Baum-Plymen-Solleveld pour les groupes classiques 29/06/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Dans cet exposé, on s'intéresse aux liens entre l'induction parabolique et la correspondance de Langlands. En introduisant la notion de paramètre de Langlands enrichi cuspidal, on vérifie grâce au cas connu de la correspondance de Langlands locale et des travaux de C. Moeglin que ces paramètres devraient correspondent conjecturalement aux représentations supercuspidales. Par ailleurs, dans le cas des groupes classiques, on construit le ``support cuspidal'' d'un paramètre de Langlands enrichi. On obtient ainsi une décomposition des paramètres de Langlands enrichis à la Bernstein. En conséquence, on obtient une version ``galoisienne'' de la conjecture d’Aubert-Baum-Plymen-Solleveld et la compatibilité de l'induction parabolique avec la correspondance de Langlands pour les groupes classiques.
+ Volker Heiermann Correspondance de Langlands locale pour les groupes classiques et algèbres de Hecke affines 22/06/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

Utilisant les résultats de J. Arthur sur la théorie des représentations des groupes classiques, le travail complémentaire de C. Moeglin et sa relation avec la théorie des représentations des algèbres de Hecke affines établie par l'orateur, nous montrons que la catégorie des représentations complexes lisses d'un groupe classique $p$-adique et de ses formes intérieures pures se décompose naturellement en sous-catégories qui sont équivalentes à un produit tensoriel de catégories de représentations unipotentes (au sens de G. Lusztig) de groupes classiques. Tous les groupes classiques (linéaire général, orthogonal, sympléctique et unitaire) apparaissent dans ce contexte. Un énoncé dans ce sens avait été conjecturé par G. Lusztig.
+ Benoît Stroh Cohomologie cohérente et modèles étranges des variétés de Shimura 15/06/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Nous montrons comment l'adaptation d'idées de Scholze permet d'associer des représentations galoisiennes aux classes de cohomologie cohérente des variétés de Shimura, donc en particulier aux représentations automorphes qui sont limites non dégénérées de séries discrètes aux places infinies. La démonstration utilise les modèles étranges des variétés de Shimura, et permet d'obtenir des informations sur leur géométrie. Avec Vincent Pilloni.
+ Thomas Hales Orbital integrals, their structure, and transfer 08/06/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

Based on motivic integration and on Waldspurger's endoscopic transfer of orbital integrals in characteristic zero, we deduce corresponding results in positive characteristic in sufficiently large residual characteristic. This is joint work with J. Gordon
+ Jean-François Dat Équivalences de blocs pour les groupes linéaires 01/06/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

J'expliquerai comment construire une équivalence de catégories entre un bloc de $\mathbb Z_l$-représentations de $\mathrmGL_n(\mathbb Q_p)$ de niveau $0$ et le bloc unipotent d'un produit approprié de groupes linéaires sur des extensions non ramifiées de $\mathbb Q_p$. Ce résultat est bien connu pour les $\mathbb Q_l$ représentations, et s'obtient par la théorie des types et de leurs algèbres d'entrelacement. Mais cette méthode semble difficile à adapter aux $\mathbb Z_l$-représentations. En fait, les mêmes difficultés apparaissent pour les représentations et blocs de $\mathrmGL_n(\mathbb F_p)$, et ont été résolues par Bonnafé et Rouquier grâce aux variétés de Deligne et Lusztig. Notre stratégie consiste à ``localiser'' les représentations de $\mathrmGL_n(\mathbb Q_p)$ sur son immeuble et à ``recoller'' les équivalences de catégories de Bonnafé-Rouquier.
+ Alberto Minguez Le dual unitaire de $\mathrm{GL}(n,F)$ et $\mathrm{GL}(m,D)$ sur un corps local non-archimédien 18/05/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Dans cet exposé j'expliquerai une nouvelle preuve de la classification des représentations irréductibles unitaires du groupe $\mathrmGL(n,F)$ et de ses formes intérieures, où $F$ est un corps local non-archimédien. C'est un travail en collaboration avec Erez Lapid.
+ Tobias Schmidt $D$-modules, Drinfeld coverings and admissible representations 11/05/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

Let $G$ be a $p$-adic split reductive group and $X$ its adic flag variety. We explain how the category of locally analytic $G$-representations (with trivial infinitesimal character) embeds into a category of equivariant arithmetic $D$-modules on $X$. As an application we show, in the case of $\mathrmGL(2)$, that representations coming from equivariant bundles on Drinfeld's first étale covering of the $p$-adic upper half plane are admissible.
+ Colette Mœglin Fin de la stabilisation de la formule des traces tordue 04/05/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

On donnera une idée de la fin de la démonstration; cet exposé est donc la suite de l'exposé de Waldspurger mais en est indépendant.
+ Jean-Loup Waldspurger Stabilisation de la formule des traces 13/04/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

Je rappellerai l’énoncé de la formule des traces tordue. J'expliquerai ce que stabiliser cette formule veut dire. Cette stabilisation a été obtenue récemment dans un travail commun avec C. Mœglin. La démonstration suit assez fidèlement celle d’Arthur qui concernait le cas non tordu. Je commencerai à expliquer les grandes lignes de cette démonstration.
+ Tadashi Ochiai Familles $p$-adiques des representions Galoisiennes modulaires et l'interpolation des exponentielles $p$-adiques de Bloch-Kato 30/03/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

Il s'agit de la famille de Coleman pour des forme paraboliques de $\operatornameGL(2)$ de pente fixée. On considère des familles de représentations Galoisiennes et on discute le problème d'interpoler les applications exponentielles de Bloch-Kato (l'application de Coleman). Le résultat est une généralisation non-ordinaire d'un résultat de l'orateur (American Jour. of Math 2003) dans lequel on construit l'application de Coleman pour la famille de Hida et on construit la fonction L $p$-adique en deux variables a partir de système d'Euler de Beilinson-Kato. Ce résultat est un travail commun avec Filippo A. E. Nuccio Mortarino Majno di Capriglio (Saint-Étienne).
+ Jean-Stefan Koskivirta Invariants de Hasse généralisés pour les variétés de Shimura de type Hodge 23/03/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

L'invariant de Hasse classique d'une courbe elliptique ou d'une variété abélienne permet de détecter si elle est ordinaire ou non. Quand le schéma de base est par exemple une variété de Shimura, on obtient une section globale du fibré de Hodge, qui s'annule exactement en dehors du lieu ordinaire. On peut se poser alors deux questions: Comment généraliser ceci quand le lieu ordinaire est vide? Peut-on construire des sections de ce fibré sur d'autres strates d'Ekedahl-Oort?
+ Jeanine Van Order Dirichlet twisting of $\operatorname{GL}(n)$-automorphic L-functions 16/03/2015 10:00 Sophie Germain, salle 1011

Let $\pi$ be a cuspidal automorphic representation of $\mathrmGL(n)$ over a number field $F$, whose Satake parameters are algebraic numbers. Fix a rational prime $p$, and let $X$ be the set of all finite-order idele class characters of $F$ obtained by composition with the norm homomorphism from $F$ to $\mathbb Q$ with some Dirichlet character of $p$-power conductor. I will explain why one should expect that for all but finitely many characters $\xi$ in the set $X$, the central value $L(1/2, \pi \times \xi)$ does not vanish, as well as some results in special cases.
+ Luis Lomelí Sur les facteurs-$\gamma$ des carrés extérieur et symétrique tordus 09/03/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

On établit l'existence et l'unicité des facteurs-$\gamma$ des carrés extérieur et symétrique tordus en caractéristique positive en étudiant le Lévi de Siegel d'un groupe spinoriel généralise. La théorie en caractéristique zéro étant complètement due a Shahidi. En caractéristique $p$, on prouve que les facteur tordus sont compatibles avec la correspondance de Langlands. Comme conséquence, on prouve une propriété de stabilité des facteurs-$\gamma$ par torsion d'un caractère assez ramifié. De plus, on utilise les résultats de compatibilité des coefficients locaux de Langlands-Shahidi avec la philosophie de Deligne-Kazhdan sur le corps locaux proches et on prouve que les facteurs-$\gamma$, fonctions-L et facteurs $\epsilon$ de carrés extérieur et symétrique tordus sont préservés.
+ Christophe Cornut Filtrations et Groupes réductifs 02/03/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

Construction et étude d'un avatar schématique et fonctoriel des immeubles de Tits, puis description d'un formalisme Tannakien pour les immeubles de Bruhat-Tits.
+ Anne-Marie Aubert Correspondance de Langlands: des représentations tempérées aux représentations non tempérées 16/02/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

Pour $G$ groupe réductif $p$-adique, nous associerons des $\mathrmR$-groupes analytiques, généralisant les $\mathrmR$-groupes usuels, aux représentations irréductibles essentiellement de carré intégrable non tempérées des sous-groupes de Levi de G. Nous utiliserons ces $\mathrmR$-groupes pour définir une généralisation de la notion de torsion des représentations par des caractères non ramifiés. Puis nous montrerons qu'une correspondance à la Langlands des représentations tempérées de $G$, compatible à la torsion par caractères non ramifiés précédemment définie, s'étend de manière unique en une correspondance de Langlands pour toutes les représentations de $G$ également compatible à la torsion par caractères non ramifiés.
+ Luis Garcia Regularized theta lifts and currents on orthogonal Shimura varieties 09/02/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

We will start by reviewing a conjecture of Beilinson relating the regulator of a higher Chow group of a variety $X$ defined over $\mathbb Q$ with the special value of an L-function attached to $X$. Then I will consider the case where $X$ is a Shimura variety attached to an orthogonal group $G$. I will briefly review the notion of a theta lift and will explain how to construct certain currents on $X$ related to regulator maps as regularised theta lifts for the dual pair $(\operatornameSp_4,G)$. We will show that in some cases these currents can be evaluated and that the result involves the special value of a certain automorphic L-function times certain a certain period on $\operatornameSp_4$.
+ Laurent Fargues Géométrisation de la correspondance de Langlands locale 02/02/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

Étant donné un groupe réductif $G$ sur $\mathbbQ_p$ on classifie les $G$-torseurs sur la courbe définie et étudiée dans nos travaux en commun avec J.-M. Fontaine. On formule ensuite une conjecture du type Langlands géométrique faisant intervenir des faisceaux pervers sur le champ des $G$-torseurs sur cette courbe.
+ Michał Zydor La formule des traces relative de Jacquet-Rallis 26/01/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Jacquet et Rallis ont proposé une approche à la conjecture globale de Gan-Gross-Prasad pour les groupes unitaires via une formule des traces relative. On présentera un processus de troncature à la Arthur pour la formule des traces relative de Jacquet-Rallis. On décrira les expansions géométriques et spectrales pour le groupe unitaire et linéaire. On donnera aussi des formules explicites dans certains cas.
+ Yiannis Sakellaridis A "beyond endoscopy" proof of Waldspurger's toric period formula 19/01/2015 10:30 Sophie Germain, salle 1011

I will present a recent proof of Waldspurger's formula relating the square of a period integral of a PGL(2)-automorphic form over a torus to the central value of an L-function. The feature of this proof is a non-standard comparison of relative trace formulas, where scalar transfer factors are replaced by transfer operators. This proof is motivated by very general conjectures about periods and the spectral decomposition of relative trace formulas, which suggest the existence of "relative functoriality" between the trace formulas.
+ Gianmarco Chinello Décomposition de la catégorie des représentations modulaires d'un groupe linéaire $p$-adique 12/01/2015 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Soient $F$ un corps $p$-adique, $D$ une algèbre centrale de dimension finie sur $F$, $G=GL_m(D)$ et $\mathcalR(G)$ la catégorie des représentations $l$-modulaires lisses de $G$ avec $l\neq p$. Il existe une décomposition de $\mathcalR(G)$ en blocs (sous-catégories pleines et indécomposables) et on est intéressé par la description de ces blocs. Le but de cet exposé est de ramener la description d'un bloc quelconque à celle d'un bloc de niveau $0$ en construisant des équivalences de catégories. À la fin, je donnerai des idées pour se ramener au bloc unipotent.
+ Nicolas ARANCIBIA Paquets d'Arthur des représentations cohomologiques 24/11/2014 10:30 413 15-16 (Jussieu) / salle à préciser (Sophie Germain)
Soit $\mathbf{G}$ un groupe classique défini sur le corps des réels, quasi-déployé. Pour $\psi$ un paramètre d'Arthur de $\mathbf{G}$ on sait associer une représentation irréductible $\Pi_{\psi}$ de $GL(N,\mathbb{R})$ en généralisant la correspondance de Langlands comme expliqué par J. Arthur. Le but de cet exposé est de montrer que les paquets d'Arthur sont les paquets d'Adams-Johnson pour tout morphisme $\psi:W_{\mathbb{R}}\times SL(2,\mathbb{C}) \rightarrow^{L}G$, à caractère infinitésimal régulier, qui s'écrit sous la forme $\psi_{1}\oplus\psi_{2}$, somme de deux morphismes avec $\Pi_{\psi_{1}}$ un caractère de $GL(N_{1},\mathbb{R})$ ou l'induite d'un caractère de $GL(N_{1}-1,\mathbb{R})$ avec un caractère de $\mathbb{R}^{\ast}$ et $\psi_{2}$ de restriction à $SL(2,\mathbb{C})$ une somme de représentations irréductibles ayant toutes une dimension inférieure où égale 4.
+ Gil MOSS Interpolating non-archimedean local Euler factors in algebraic families 17/11/2014 10:30 !413 15-16 (Jussieu)
We consider representations of $GL_n(F)$, where $F$ is a $p$-adic field, over $l$-adic coefficient rings for $l$ not equal to $p$. The points of the coefficient ring parametrize a family of representations. We discuss the question of attaching Rankin-Selberg local Euler factors to certain admissible generic families in way that interpolates the classical local factors at each point, as well as their functional equation and gamma factor. With remaining time we discuss the relationship to the conjectural local Langlands correspondence in families of Emerton-Helm.
+ \href{http://wwwf.imperial.ac.uk/~buzzard/LNTS/londonparis.html}{Séminaire Paris-Londres} 10/11/2014 10:30
+ Benjamin SCHRAEN Formes compagnons et représentations triangulines 03/11/2014 10:30 !413 15-16 (Jussieu)
Je parlerai d’un travail en commun avec Christophe Breuil et Eugen Hellmann. En appliquant la méthode de patching aux variétés de Hecke de groupes unitaires compacts, nous montrons que l'existence de points compagnons p-adiques associés à une représentation automorphe cuspidale est une conséquence de conjectures classiques de modularité.
+ Férié 27/10/2014 10:30 413 15-16 (Jussieu) / salle 1005 (Sophie Germain)
+ Julien HAUSEUX Sur une conjecture de Breuil-Herzig 20/10/2014 10:30 !Jussieu, salle 413 couloir 15-16
J'expliquerai la preuve d'une conjecture de Breuil et Herzig sur l'unicité de certaines représentations continues unitaires d'un groupe réductif $p$-adique dont les constituants sont des séries principales. La démonstration repose sur le calcul des extensions entre séries principales et le fait qu'il n'existe pas de ``chaîne'' de trois séries principales distinctes. Pour montrer ces deux résultats, je calculerai partiellement le delta-foncteur des parties ordinaires dérivées d'Emerton relatif à un sous-groupe parabolique sur une série principale.
+ Julien Hauseux Sur une conjecture de Breuil-Herzig. 20/10/2014 10:00 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

J'expliquerai la preuve d'une conjecture de Breuil et Herzig sur l'unicité de certaines représentations continues unitaires d'un groupe réductif $p$-adique dont les constituants sont des séries principales. La démonstration repose sur le calcul des extensions entre séries principales et le fait qu'il n'existe pas de "chaîne" de trois séries principales distinctes. Pour montrer ces deux résultats, je calculerai partiellement le delta-foncteur des parties ordinaires dérivées d'Emerton relatif à un sous-groupe parabolique sur une série principale.
+ Noriyuki ABE A classification of modulo $p$ irreducible modules of pro-$p$-Iwahori Hecke algebra. 13/10/2014 10:30 !Jussieu, salle 413 couloir 15-16
Attached to the pro-$p$-radical of an Iwahori subgroup, we have a Hecke algebra, called pro-$p$-Iwahori Hecke algebra. We give a classification of modulo $p$ irreducible representations of this algebra in terms of supersingular representations. The result is very similar to the group case. The main tool to study is the structure theory of the algebra developed by Vignéras.
+ Noriyuki Abe A classification of modulo $p$ irreducible modules of pro-$p$-Iwahori Hecke algebra 13/10/2014 10:30 Jussieu, salle 413, 4ème étage, couloir 15--16

Attached to the pro-$p$-radical of an Iwahori subgroup, we have a Hecke algebra, called pro-$p$-Iwahori Hecke algebra. We give a classification of modulo $p$ irreducible representations of this algebra in terms of supersingular representations. The result is very similar to the group case. The main tool to study is the structure theory of the algebra developed by Vignéras.
+ Stefano MORRA Le poids dans les conjectures de Serre pour les représentations galoisiennes ordinaires 06/10/2014 10:30 !Jussieu, salle 413 couloir 15-16
Soit $F$ un corps à multiplication complexe et $\bar{r} \colon G_F \to GL_n(\overline{\mathbb{F}}_p)$ une représentation galoisienne continue. Si $\bar{r}$ est modulaire, Gee propose une relation étroite entre les systèmes locaux produisant une telle $\bar{r}$ et les poids de Hodge-Tate des relèvement cristallins de $\bar{r}$. Dans cet exposé, nous décrivons les systèmes locaux qui peuvent admettre des sous-espaces de Hecke isotypiques pour $\bar{r}$, dans le cas où $\bar{r}$ est ordinaire aux places de $F$ divisant $p$ et modulaire par rapport à un groupe unitaire compact à l'infini, de rang $2$ et déployé en $p$. On vérifie que, dans la plupart de cas, ces systèmes locaux sont ceux prévus par les conjectures de Gee et on discutera en détail le cas où la technique d'élimination de poids ne permet pas d'exclure un poids supersingulier ``supplémentaire''. Il s'agit d'un travail en cours avec Chol-Park à Bonn.
+ Stefano MORRA Le poids dans les conjectures de Serre pour les représentations galoisiennes ordinaires. 06/10/2014 10:30 Jussieu, salle 413 couloir 15-16

Soit $F$ un corps à multiplication complexe et $\barr \colon G_F \to GL_n(\overline\mathbbF_p)$ une représentation galoisienne continue. Si $\barr$ est modulaire, Gee propose une relation étroite entre les systèmes locaux produisant une telle $\barr$ et les poids de Hodge-Tate des relèvement cristallins de $\barr$. Dans cet exposé, nous décrivons les systèmes locaux qui peuvent admettre des sous-espaces de Hecke isotypiques pour $\barr$, dans le cas où $\barr$ est ordinaire aux places de $F$ divisant $p$ et modulaire par rapport à un groupe unitaire compact à l'infini, de rang $2$ et déployé en $p$. On vérifie que, dans la plupart de cas, ces systèmes locaux sont ceux prévus par les conjectures de Gee et on discutera en détail le cas où la technique d'élimination de poids ne permet pas d'exclure un poids supersingulier ``supplémentaire''. Il s'agit d'un travail en cours avec Chol-Park à Bonn.
+ Ernst-Wilhelm ZINK Drinfeld's upper half plane as a moduli space 29/09/2014 10:30 !Sophie Germain, salle 0010
+ Thomas Zink Drinfeld's upper half plane as a moduli space. 29/09/2014 10:30 Sophie Germain, salle 0010
+ Conférence ``Journées Solstice d'été 2014'' : \href{http://www.institut.math.jussieu.fr/solstice/}{http://www.institut.math.jussieu.fr/solstice/} 16/06/2014 10:30 413 15-16 (Jussieu) / salle 1005 (Sophie Germain)
+ Férié 09/06/2014 10:30 413 15-16 (Jussieu) / salle 1005 (Sophie Germain)
+ Relâche 02/06/2014 10:30 413 15-16 (Jussieu) / salle 1005 (Sophie Germain)
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD Sur les contributions unipotentes dans la formule des traces pour GL(n) 26/05/2014 10:30 !à Jussieu
La contribution des termes unipotents dans la formule des traces telle qu'Arthur l'a développée n'est pas aussi explicite que celle des termes réguliers semi-simples. Dans cet exposé, nous expliquerons comment obtenir de nouvelles expressions pour la contribution de certaines orbites unipotentes. Nous énoncerons aussi une conjecture sur les valeurs explicites des contributions unipotentes pour une fonction test très particulière.
+ Jasmin MATZ Weyl's law for Hecke operators on GL(n) 19/05/2014 10:30 !à Sophie Germain
I want to explain a weighted version of Weyl's law for automorphic cuspidal representations of GL(n) over imaginary quadratic number fields. More precisely, we will consider the asymptotic behaviour of averages of traces of Hecke operators for such groups, and give an upper bound for the remainder of this asymptotic depending explicitly on the degree of the Hecke operator.
+ Tony LY Représentations modulo $p$ de $GL(m,D)$, $D$ algèbre à division sur un corps local non-archimédien 12/05/2014 10:30 !à Jussieu
Dans l'histoire de l'établissement d'une correspondance de Langlands modulo $p$ et $p$-adique pour $GL_2(\mathbb{Q}_p)$, une étape essentielle a été la classification des représentations lisses admissibles irréductibles modulo $p$ de $GL_2(\mathbb{Q}_p$). Dans l'espoir qu'un jour une correspondance similaire puisse être démontrée pour d'autres groupes réductifs sur un corps $p$-adique, on veut s'intéresser aux représentations lisses admissibles irréductibles du groupe des $F$-points d'un groupe réductif connexe sur un corps local non archimédien localement compact $F$. Le cas étudié ici sera $GL(m, D)$ pour $m \geq 1$ un entier et $D$ une algèbre à division sur $F$. En particulier, on tâchera d'expliquer les différences avec les résultats (par Barthel-Livné, Herzig) concernant $GL(m, F )$ que ce travail généralise.
+ Stefan PATRIKIS Generalized Kuga-Satake theory and rigid local systems 05/05/2014 10:30 !à Sophie Germain
A classical construction in complex algebraic geometry, due to Kuga and Satake, associates to any K3 surface an abelian variety, with a precise relationship between their Hodge structures. Variations on the original construction have arisen over the years, but always depending on the very special nature of the Hodge theory of abelian varieties. After reviewing some arithmetic evidence that the Kuga-Satake construction should be simply the first case of a general motivic phenomenon, I will give some examples, having nothing to do with abelian varieties, arising from the study of rigid local systems on the punctured line. One set of examples will rely on Katz's theory of middle convolution. The other will rely on interpreting an elementary construction for automorphic representations in terms of geometric Langlands theory.
+ Michael HARRIS Construction de représentations galoisiennes automorphes (rapport sur les travaux avec Lan, Taylor, et Thorne) 28/04/2014 10:30 !à Jussieu
+ Vacances de Pâques 21/04/2014 10:30
+ Vacances de Pâques 14/04/2014 10:30
+ Judith LUDWIG A p-adic Labesse-Langlands transfer. 07/04/2014 10:30 !à Sophie Germain
Let B be a definite quaternion algebra over the rationals, G the algebraic group defined by the units in B and H the subgroup of G of norm one elements. The classical transfer of automorphic representations from G to H is well understood thanks to Labesse and Langlands who proved formulas for the multiplicity of irreducible admissible representations of H(adeles) in the discrete automorphic spectrum. The goal of this talk is to study a p-adic version of this transfer. By this we mean an extension of the classical transfer to p-adic families of automorphic forms as parametrized by eigenvarieties. The aim will be to find a morphism between eigenvarieties, which agrees with the classical transfer on points corresponding to classical automorphic representations.
+ Daniel WORTMANN The $\mu$-ordinary locus for Shimura varieties of Hodge type 31/03/2014 10:30 !à Jussieu
The special fiber of a smooth model for a Shimura variety of Hodge type admits a Newton stratification and an Ekedahl-Oort stratification, in analogy to PEL-type Shimura varieties these are obtained from the classification of p-divisible groups with certain additional structures which are associated to points on the special fiber. A special role among the Newton strata plays the ``$\mu$-ordinary locus'', the generalization of the ordinary locus in moduli spaces of abelian varieties. We will explain a group theoretic approach to compare the Newton and Ekedahl-Oort stratification, and use this method to generalize results of Wedhorn and Moonen on the $\mu$-ordinary locus for PEL-type Shimura varieties to the Hodge type case. In particular this proves that the $\mu$-ordinary locus is open and dense.
+ Sergey LYSENKO Langlands géométrique tordu: cas d'un tore et les séries d'Eisenstein 24/03/2014 10:30 !à Sophie Germain
La théorie des formes automorphes pour les groupes réductifs admet une extension aux groupes métaplectiques, qui proviennent de la théorie de Deligne-Brylinski des extensions centrales de $G$ par $K_2$. Je présenterai une version de Langlands géométrique pour ces groupes métaplectiques dans le cas partout nonramifié. Cela contient la construction du ``groupe dual métaplectique''. Dans le cas des tores métaplectiques, je presenterai la construction des faisceaux automorphes en comparant avec la situation au niveau des fonctions. Ensuite, pour un groupe $G$ simple simplement connexe, je vais definir les séries d'Eisenstein géométriques dans le cas métaplectique. On montre qu'ils realisent la fonctorialité par rapport à l'inclusion d'un tore maximal dans ``le groupe dual metaplectique''.
+ Marc ROSSO Dérivée de la fonction $L$ $p$-adique du carré symétrique d'une forme modulaire par formules de pullback 17/03/2014 10:30 !à Jussieu
Soit $f$ une forme modulaire de poids $2k$ et Steinberg en $p$. Sous certaines hypothèses sur le conducteur de $f$, on donne une formule pour la dérivée en $s=2k-1$ de la fonction $L$ $p$-adique pour le carré symétrique de $f$, démontrant ainsi une conjecture de Benois. Crucial pour la démonstration est la fonction $L$ $p$-adique de Böcherer et Schmidt, dont on rappellera la construction.
+ Pierre VANHOVE Intégrales de Feynman, régulateurs et polylogarithmes elliptiques 10/03/2014 10:30 !à Sophie Germain
Nous présenterons les arguments indiquant que les intégrales de Feynman peuvent être vue comme des intégrales de périodes. Dans cet exposé nous montrerons cette relation sur des exemples précis de diagrammes à deux et trois boucles. Nous montrerons que ces intégrales de Feynman sont les périodes de variations de structures de Hodge mixtes, que nous exprimerons comme des séries d’Eisenstein de régulateurs d’une classe de la cohomologie motivique. Nous montrerons que ces résultats s’expriment naturellement en termes de polylogarithmes elliptiques. Cet exposé est basé sur le travail [arXiv:1309.5865] réalisé en collaboration avec Spencer Bloch, et des travaux en cours avec Spencer Bloch et Matt Kerr.
+ Ulrich GÖRTZ Basic loci of Shimura varieties 03/03/2014 10:30 !à Jussieu
To understand arithmetic properties of Shimura varieties, one studies their reduction over finite fields. One of the principal tools to investigate the special fiber is the Newton stratification. There is a unique closed Newton stratum, the so-called basic locus. In certain cases it is possible to understand the geometric structure of the basic locus very explicitly, as a union of classical Deligne-Lusztig varieties with a description of the closure relations between them in terms of a Bruhat-Tits building. We will present a group-theoretic approach in terms of affine Deligne-Lusztig varieties which gives a conceptual understanding in which cases one can hope for such a simple description and how it should look like.
+ Relâche : vacances d'hiver 24/02/2014 10:30 413 15-16 (Jussieu) / salle 1005 (Sophie Germain)
+ Banafsheh FARANG-HARIRI Correspondance de Howe géométrique au niveau Iwahori dans le cadre du programme de Langlands géométrique 17/02/2014 10:30 !à Jussieu
Dans cet exposé, je définirai un bimodule explicite qui devrait conjecturalement réaliser la fonctorialité d'Arthur-Langlands géométrique locale au niveau Iwahori. Après avoir rappelé brièvement la correspondance de Howe et les grandes lignes de sa géométrisation, j'énoncerai une conjecture reliant le bimodule réalisant la correspondance de Howe et le bimodule de la fonctorialité d'Arthur-Langlands locale géométrique au niveau Iwahori pour les paires duales réductives de type II. J'expliquerai comment démontrer cette conjecture pour les paires duales de la forme (GL1,GLm).
+ Olivier TAÏBI Comptage de représentations automorphes avec la formule des traces 10/02/2014 10:30 !à Sophie Germain
Etant donné un ``poids de Hodge'' $k_1>k_2>...>k_n$ ($k_i$ entier), j'expliquerai comment calculer, en utilisant la formule des traces d'Arthur, le nombre de représentations automorphes cuspidales essentiellement auto-duales et de ``niveau 1'' pour $GL_n$ sur $Q$ ayant comme poids de Hodge les $k_i$.
+ Marie-France VIGNÉRAS L’algebre de Hecke du pro-$p$-Iwahori. 03/02/2014 10:30 !à Jussieu
L’algèbre de Hecke $H$ sur un anneau commutatif $R$, du pro-$p$-Sylow d’un sous-groupe d’Iwahori d’un groupe réductif $p$-adique connexe $G$ est une déformation de la $R$-algèbre d’une variante dun groupe de Weyl affine. Les bases de $H$ associées aux galeries orientées par le choix dune chambre de Weyl, généralisant la base complexe de Bernstein-Lusztig, la formule du produit, et les relations de Bernstein, sont les outils essentiels de leur théorie. Elles permettent de simplifier la preuve de résultats connus lorsque $G$ est déployé et de les démontrer pour tout $G$. On décrit le centre de $H$, et l’on montre la noetheriannité de $H$ si $R$ est noetherien. Lorsque $R$ est un gros corps de caractéristique $p$, on retrouve l’homomorphisme de Satake en plongeant les algèbres de Hecke sphériques (avec poids) dans $H$, et l’on classifie les $H$-modules simples supersinguliers.
+ Pas d'exposé en raison de la conférence en l'honneur de Guy Henniart à Luminy 27/01/2014 10:30 413 15-16 (Jussieu) / salle 1005 (Sophie Germain)
+ Bruno KLINGLER La conjecture d'Ax-Lindemann pour les varietes de Shimura. 20/01/2014 10:30 !à Jussieu
La conjecture d'Ax-Lindemann hyperbolique est un énoncé de transcendance fonctionnelle qui décrit l'adhérence des ``flots algébriques'' dans les variétés de Shimura. J'expliquerai la preuve de cette conjecture, obtenue avec Ullmo et Yafaev. J'expliquerai aussi la place de cet énoncé dans la stratégie de Pila-Zannier pour une preuve inconditionnelle de la conjecture d'André-Oort.
+ Enno NAGEL Entrelacements de fonctions dérivables p-adiques 13/01/2014 10:30 !2018 à Sophie Germain
Étant donné G un groupe déployé réductif p-adique, on regarde la représentation localement algébrique V de G induite par un certain caractère d'un Borel B de G. On vise la construction d'une norme G-invariante sur V. Nous verrons que elle se décrit par des normes de fonctions fractionnairement dérivables sur la cellule ouverte de G qui sont entrelacées par un opérateur - espérons-le - fermé.
+ Anne-Marie AUBERT Correspondance de Langlands locale pour les formes intérieures du groupe linéaire et du groupe spécial linéaire. 06/01/2014 11:00 !à Jussieu
Nous décrirons la correspondance de Langlands pour les formes intérieures de GL(n,F), puis de de SL(n,F), avec F corps local non archimédien de caractéristique quelconque. Au cours de la preuve, nous montrerons que, pour des corps suffisamment proches relativement aux niveaux des représentations considérées, la méthode des corps proches est compatible avec la correspondance de Langlands pour les formes intérieures de GL(n,F). Il s'agit d'un travail commun avec P. Baum, R. Plymen et M. Solleveld.
+ Bertrand LEMAIRE La transformée de Fourier pour les espaces tordus sur un groupe réductif $p$-adique 16/12/2013 11:00 !à Sophie Germain
+ Jean-Stefan KOSKIVIRTA Relation de congruence pour les variétés de Shimura unitaires 09/12/2013 11:00 !à Jussieu
La relation de congruence est une conjecture qui généralise la relation d'Eichler-Shimura pour la courbe modulaire. T.Wedhorn et O. Bültel ont fourni une preuve dans certains cas PEL, où le lieu mu-ordinaire de l'espace des p-isogénies est dense. Quand cette condition n'est pas vérifiée, peu de choses sont connues. Pour les variétés de Shimura associées au groupe GU(n-1,1), cette condition est satisfaite si et seulement si n est pair. Nous montrons la relation de congruence quand n est impair, en étudiant ce qui se passe sur le lieu supersingulier.
+ Christophe CORNUT Une variante immobilière d'un théorème de Laffaille. 02/12/2013 11:00 !à Sophie Germain
Un théorème de Laffaille caractérise les isocristaux filtrés (faiblement) admissibles (lorsque e=1): ce sont ceux qui contiennent un réseau fortement divisible. On peut voir cet énoncé comme un théorème de point fixe dans l'immeuble de Bruhat-Tits de G=GL(n). Ce théorème reste valable dans tous les immeubles euclidiens et fournit donc un analogue du critère d'admissibilité de Laffaille pour les G-isocristaux filtrés, où G est maintenant arbitraire.
+ Elmar GROSSE-KLÖNNE From pro-$p$-Iwahori Hecke modules to $(\varphi,\Gamma)$-modules 25/11/2013 11:00 !à Sophie Germain
Let $\mathfrak{X}_+$ be the Bruhat Tits halftree of $\textrm{Z}_2(\mathbb{Q}_p)$ on which the monoid $\left(\begin{array}{cc}\mathbb{Z}_p-\{0\} & \mathbb{Z}_p\\0&1\end{array}\right)$ acts. Let $G$ be a split reductive group over $\mathbb{Q}_p$ with connected center. Let $X$ be the semisimple Bruhat Tits building of $G$. The choice of a semiinfinite chamber gallery in an apartment of $X$ (satisfying some conditions) defines an embedding of $\mathfrak{X}_+$ into $X$ which is ``equivariant'' in a certain sense: It allows one to pull back $G$-equivariant coefficient systems $\mathcal{V}$ on $X$, satisfying a local smoothness condition, to equivariant coefficient systems on $\mathfrak{X}_+$. Now let $\mathcal{H}$ be the pro-$p$-Iwahori Hecke algebra, with coefficients in a finite field $k$ of characteristic $p$, corresponding to a pro-$p$-Iwahori subgroup in $G$. A finite dimensional $\mathcal{H}$-module $M$ gives rise to a coefficient system $\mathcal{V}=\mathcal{V}_M$ on $X$ as above. Pulling it back to $\mathfrak{X}_+$ as indicated and then carrying out Colmez' construction we obtain a $(\varphi,\Gamma)$-module over $k$. Composing with Fontaine's equivalence, we obtain a functor from the category of finite dimensional $\mathcal{H}$-modules to the category of $\textrm{Gal}_{\mathbb{Q}_p}$-representations over $k$. If $G=\textrm{Z}_n(\mathbb{Q}_p)$ it induces a bijection between simple supersingular $n$-dimensional $\mathcal{H}$-modules and irreducible $n$-dimensional $\textrm{Gal}_{\mathbb{Q}_p}$-representations over $k$.
+ Pas d'exposé en raison du \href{http://www2.imperial.ac.uk/~buzzard/LNTS/londonparis.html}{séminaire de théorie des nombres Paris-Londres} 18/11/2013 11:00
+ Férié 11/11/2013 11:00
+ Stéphane BIJAKOWSKI Classicité de formes modulaires surconvergentes de Hilbert-Siegel 04/11/2013 11:00 !à Sophie Germain
Coleman a prouvé qu'une forme modulaire surconvergente sur la courbe modulaire, de niveau Iwahorique et propre pour l'opérateur $U_p$ de valeur propre $a_p$, était classique dès que le poids était grand devant la valuation de $a_p$. Ce résultat a été redémontré par Buzzard et Kassaei, qui ont cherché à prolonger analytiquement la forme modulaire à toute la courbe modulaire. Je montrerai comment cette méthode se généralise aux variétés de Hilbert-Siegel, associées à un corps totalement réel dans lequel $p$ est non ramifié. Je discuterai également des difficultés posées dans le cas où $p$ est ramifié, ainsi que de pistes pour les résoudre.
+ Pas d'exposé: vacances de la Toussaint 28/10/2013 11:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER L'article d'Arthur à Selecta pour les espaces tordus réels. 21/10/2013 11:00 !à Sophie Germain
Dans son article à Selecta, Arthur démontre deux résultats importants. Il considère un groupe réductif $G$ défini sur un corps local non-archimédien $F$. Supposons d'abord $G$ quasi-déployé. Soit $\Pi$ une combinaison linéaire de caractères de représentations ``elliptiques'' de $G(F)$. Supposons que la restriction de $\Pi$ à l'ensemble des éléments elliptiques de $G(F)$ soit stable. Alors $\Pi$ est stable. Pour $G$ quelconque, soit $G'$ un groupe endoscopique elliptique de G. Soient $\Pi$, resp. $\Pi'$, une combinaison linéaire de caractères de représentations ``elliptiques'' de $G(F)$, resp. $G'$(F). Supposons $\Pi'$ stable et supposons que $\Pi$ coïncide avec le transfert de $\Pi'$ sur l'ensemble des éléments elliptiques de $G(F)$. Alors $\Pi$ est le transfert de $\Pi'$. Nous démontrerons des résultats analogues pour un espace tordu $\tilde{G}$ défini sur $\mathbb{R}$. Il est probable que ces résultats sont aussi conséquence des travaux récents de Mezo mais nous en donnerons une présentation plus proche de celle d'Arthur.
+ François BERGERON Conjecture de Hodge et quotients arithmétiques des boules complexes 14/10/2013 11:00 !à Jussieu
Soit S une variété de Shimura compacte uniformisée par la boule complexe de dimension n. La conjecture de Hodge affirme que toute classe de Hodge dans $H^{2k} (S , Q)$, $k=0, \ldots , n$, est algébrique. Dans cet exposé je tenterai de donner les principales idées de la vérification de cette conjecture pour tous les degrés $k$ hors du voisinage $]n/3, 2n/3[$ du degré médian. Ce résultat est tiré d'un travail en commun avec John Millson et Colette Moeglin.
+ Riccardo BRASCA Autour une construction géométrique des variétés de Hecke 07/10/2013 11:00 !à Sophie Germain
Je vais expliquer une construction des variétés de Hecke introduite par Andreatta, Iovita et Pilloni dans le cas Hilbert et Siegel et généralisé par moi-même dans le cas PEL. Plutôt que expliquer les détails techniques je parlerai des avantages et des inconvénients de cet approche.
+ Jan NEKOVÁŘ Cohomologie Plectique I 30/09/2013 11:00 !à Jussieu
Dans cet expose sur un travail un commun avec Tony Scholl je vais formuler une conjecture geometrique qui implique que certaines varietes (ou champs) de Shimura devraient admettre une nouvelle theorie cohomologique (cohomologie plectique). Je vais concentrer sur les aspects l-adiques de la conjecture et sur leurs applications aux systemes euleriens. La theorie de Hodge et les valeurs des fonctions L vont apparaitre dans l'expose ``Cohomologie Plectique II/Plectic cohomology II'' de Tony Scholl au Seminaire de la Theorie des Nombres a 14h (salle 15-25-502).
+ Eugen HELLMANN Density of potentially Barsotti-Tate representations 01/07/2013 09:30 !à Jussieu, salle 417 15-16
Let $K$ be a finite extension of $Q_p$. We prove that the Galois representations that become Barsotti-Tate after an abelian extension are Zariski-dense in the generic fiber of the universal deformation ring of an absolutely irreducible 2-dimensional residual Galois representation. The proof uses a map from an eigenvariety to the space of trianguline representations and a related density statement on the eigenvariety as a global input. This is joint work with Benjamin Schraen.
+ David HELM A derived local Langlands correspondence for GL(N) 01/07/2013 11:00 !à Jussieu, salle 417 15-16
We describe joint work (with David Ben-Zvi and David Nadler) that constructs an equivalence between the derived category of smooth representations of $GL_n(Q_p)$ and a certain category of coherent sheaves on the moduli stack of Langlands parameters for $GL_n$. The proof of this equivalence is essentially a reinterpretation of $K$-theoretic results of Kazhdan and Lusztig via derived algebraic geometry. We will also discuss (conjectural) extensions of this work to the modular representation theory of $GL_n$.
+ David HELM The integral Bernstein center and the local Langlands correspondence in families 28/06/2013 09:30 !à Jussieu, salle 417 15-16
The Bernstein center is a commutative ring that plays a role in the smooth representations of p-adic groups that is analogous to role played by the center of the group ring in the representation theory of finite groups. We give some basic structural results for the Bernstein center of the category of smooth l-adic (integral) representations of a p-adic GL(N), and explain the implications of these results for the problem of interpolating the local Langlands correspondence across families of Galois representations.
+ Florian HERZIG On the classification of irreducible mod p representations of p-adic reductive groups 28/06/2013 11:30 !à Jussieu, salle 417 15-16
I will report on the classification of irreducible admissible mod p representations of p-adic reductive groups in terms of supersingular representations. This is joint work in progress with N. Abe, G. Henniart, and M.-F. Vigneras.
+ Pas d'exposé en raison de la ``\href{http://www.math.univ-paris13.fr/~boyer/240613.html}{Journée arithmétique}'' à Villetaneuse 24/06/2013 10:30 413 15-16 (J) / salle 2011 (SG)
+ Takuya YAMAUCHI The L-function of some Siegel modular 3-folds and endoscopic lifts. 17/06/2013 10:30 !à J
In this talk, we first discuss about a conjectural description of the L-function of Siegel modular 3-folds S and then next study the non-contribution or contribution of endoscopic lifts to the middle cohomology of some specific S. An explicit example which is related to Klein cubic 3-fold will be given. This is a joint work with Takeo Okazaki.
+ Karol KOZIOL Towards a Langlands correspondence for Hecke modules of $SL_n$ in characteristic $p$ 10/06/2013 10:30 !à SG
In this talk, we show how to realize the pro-$p$-Iwahori-Hecke algebra of $SL_n$ as a subalgebra of the pro-$p$-Iwahori-Hecke algebra of $GL_n$. Using the interplay between these two algebras, we deduce two main results: one on a numerical Langlands correspondence between ``packets'' of Hecke modules and mod-p projective Galois representations, and another on an equivalence of categories between Hecke modules and mod-$p$ representations of $SL_n$.
+ Preston WAKE Hecke algebras for $\Lambda$-adic modular forms. 03/06/2013 10:30 !à J
There is a deep connection between the arithmetic of cyclotomic fields and modular forms. In particular, the structure of Iwasawa modules is related to ring-theoretic properties of Hecke algebras. I will discuss this, as well as connections with Sharifi's conjectures and Kato and Fukaya's work on them.
+ Pascal BOYER Congruences automorphes dans la cohomologie d'un système local d'Harris-Taylor. 27/05/2013 10:30 !à SG
La cohomologie des systèmes locaux d'Harris-Taylor sur les strates de Newton d'une variété de Shimura unitaire ``simple'' fournit des congruences automorphes que l'on peut, parfois, qualifier ``d'augmentation de l'irréductibilité''.
+ Lundi de Pentecôte 20/05/2013 10:30 413 15-16 (J) / salle 2011 (SG)
+ John COATES On the conjecture of Birch and Swinnerton-Dyer 13/05/2013 10:30 !à SG
The first half of the lecture will discuss Tian's beautiful work on the classical congruent number problem, and the second half will discuss some extensions of this work to other elliptic curves defined over Q.
+ Relâche 06/05/2013 10:30 413 15-16 (J) / salle 2011 (SG)
+ Benoît STROH Sur la conjecture d'Artin en dimension deux. 29/04/2013 10:30 !à J
Nous rappellerons le programme initié par Taylor pour prouver la modularité de représentations icosahédrales impaires du groupe de Galois absolu des rationnels, puis nous expliquerons comment adapter ce programme aux corps totalement réels. Nous donnerons des applications à certains cas des conjectures d'Artin et de Fontaine-Mazur. Travail en commun avec Vincent Pilloni.
+ Zhengfang WANG Famille de systèmes d'Euler de Kato sur une courbe de Hecke cuspidale. 22/04/2013 10:30 !à SG
On expliquera une construction de famille de systèmes d'Euler de Kato sur une courbe de Hecke cuspidale. Si le temps le permet, on expliquera aussi son application à la construction de la fonction L p-adique de forme modulaire.
+ Michael HARRIS Valeurs de fonctions L de Rankin-Selberg et periodes automorphes 15/04/2013 10:30 !à J
Dans un travail en cours avec Harald Grobner, nous donnons plusieurs expressions pour les valeurs critiques des fonctions L de formes automorphes cohomologiques sur GL(n)xGL(n-1), obtenant ainsi (dans le cas ``général'') des relations entre périodes de Whittaker, périodes de Deligne, et normes de Petersson.
+ Jeanine van ORDER Generic nonvanishing of $GL_2$ Rankin-Selberg L-values (and beyond). 08/04/2013 10:30 !à SG
We consider Rankin-Selberg L-functions of $GL_2$ over totally real number fields, in particular corresponding to Hilbert modular eigenforms of parallel weights two and one. Here, the weight two form f is cuspidal (and fixed), and the weight one form $g_W$ is the theta series associated to some Hecke character W of a CM extension of the totally real base field (which we vary). Such L-functions are not necessarily self-dual, and the well known special value formulae of Waldspurger, Gross-Zagier et alia do not typically apply. In the general setting where the (central) critical values are not forced to vanish by the functional equation, I will explain how a combination of analytic averaging techniques with the existence of some associated p-adic L-function can be used to deduce positive density nonvanishing properties for families of special values, thus extending the relevant theorems of Rohrlich, Vatsal and Cornut-Vatsal. If time permits, then I will also explain some open problems that can likely be addressed via similar techniques.
+ Lundi de Pâques 01/04/2013 10:30 413, couloir 15-16
+ Laurent LAFFORGUE Paramètres de Langlands et cohomologie des champs de G-chtoucas, aspects locaux et globaux. 25/03/2013 10:30 413, couloir 15-16
Pour tout groupe réductif G sur un corps de fonctions, on utilise la cohomologie des champs de G-chtoucas à pattes multiples pour démontrer la correspondance de Langlands pour G dans le sens ``automorphe vers Galois''. On obtient en fait une décomposition canonique des formes automorphes cuspidales indexée par les paramètres de Langlands. On évoquera de plus dans cet exposé un travail en cours avec Alain Genestier, ayant pour objet (dans le cas des corps de fonctions) la correspondance locale et la structure des formules de multiplicités d'Arthur.
+ Xu SHEN Décomposition cellulaire de certains espaces de Rapoport-Zink unitaires 18/03/2013 10:30 413, couloir 15-16
Nous expliquons que, comment utiliser la théorie de Fargues de la filtration de Harder-Narasimhan des schémas en groupes finis et plats pour trouver certains domaines compacts dans certaines espaces de Rapoport-Zink pour des groupes unitaires, tels que les itérés de ce domaine par les actions des groupes forment un recouvrement localement fini de tout l'espace. Nous en déduisons une formule de Lefschetz de ces constructions géométriques, ce qui sera utile pour le passage aux représentations réalisées dans la cohomologie de ces espaces de Rapoport-Zink.
+ Relâche 11/03/2013 10:30 413, couloir 15-16
+ Olivier FOUQUET Conjectures sur les valeurs spéciales et algèbre de Hecke. 04/03/2013 10:30 413, couloir 15-16
A la fin des années 1980, S.Bloch et K.Kato ont formulé une conjecture prédisant la valeur exacte des valeurs spéciales des fonctions L des motifs purs sur Q. Peu de temps après, K.Kato a donné une formulation de cette conjecture incorporant l'action du groupe de Galois d'une extension abélienne finie et montré que la collection de ces conjectures pour le motif Q(1) et pour les sous-extensions de la p-extension cyclotomique de Q impliquait la conjecture principale d'Iwasawa. Nous expliquerons une généralisation de cette conjecture pour les variétés de Shimura incorporant l'action de l'algèbre de Hecke ainsi que leur preuve pour la fonction L d'une forme modulaire f aux valeurs critiques (sous certaines hypothèses sur la représentation résiduelle de f).
+ Marc PALM Explicit GL(2) trace formulas and uniform, mixed Weyl laws. 25/02/2013 10:30 413, couloir 15-16
Weyl laws in the theory of automorphic representations are asymptotic laws, which address the question whether and how many automorphic representations exist with principal series representations at the archimedean places. These do (except for finitely many) not correspond to Galois representations and cannot be understood by algebra-geometric methods. Generalizations of these Weyl laws to the hybrid case, where not at all factors at the archimedean places are principal series representations, are presented. Moreover, these Weyl laws will be uniform in the level aspect, i.e., include and refine even the classical Weyl laws for Maass wave forms in the aspect that the dependency of the error term from the surface is explicit. The key difficulty in the proof of these laws involves defining a suitable partition of the cuspidal automorphic spectrum and a specialization of the Arthur trace formula for GL(2) according to a specific partition. The presented formulas generalize simultaneously the original Selberg trace formula for the Laplace eigenvalues and Eichler-Selberg trace formulas for Hecke eigenvalues, yet avoid computational difficulties from the classical theory such as the computation of the scattering matrices. In this context, my formulas are given for an arbitrary global fields. Reference: My PhD thesis, arXiv:1212.4282
+ Noriyuki ABE On a classification of irreducible modulo p representations of a split p-adic group. 18/02/2013 10:30 413, couloir 15-16
We study irreducible admissible modulo p representations of a split p- adic group. We give a classification in terms of supercuspidal representations. This is a generalization of Barthel-Livne (GL(2)) and Herzig (GL(n)).
+ Shunsuke YAMANA Periods of automorphic forms: the case of (GL(n+1)XGL(n),GL(n)) 11/02/2013 10:30 413, couloir 15-16
Following Jacquet, Lapid and Rogawski, we define a regularized period of an automorphic form on GL(n+1)X GL(n) relative to GL(n), and we express it in terms of the zeta integral studied by Jacquet, Piatetski-Shapiro and Shalika. This extends the theory of the Rankin-Selberg integral representation for GL(n+1)X GL(n) to all automorphic forms on GL(n+1)X GL(n). This is a joint work with Atsushi Ichino.
+ Arno KRET Stratification de Newton des varietes de Shimura et formule des traces d'Arthur-Selberg. 04/02/2013 10:30 413, couloir 15-16
On utilise la formule des traces d'Arthur-Selberg pour etudier la stratification de Newton des varietes de Shimura.
+ Colette MŒGLIN Représentations elliptiques: stabilité et transfert dans le cadre de l'endoscopie tordue. 28/01/2013 10:30 413, couloir 15-16
Le but de cet exposé est de montrer que des représentations elliptiques sont stables ou obtenues par transfert si et seulement si cela est vrai quand on restreint le calcul de leur trace tordue aux fonctions cuspidales. Pour obtenir ce résultat, on commence par donner une caractérisation des représentations elliptiques comme représentations super-tempérées en suivant les travaux d'Harish-Chandra, dans le cas archimédien et R. Herb dans le cas p-adique; puis on applique les méthodes qu'Arthur a développées dans le cas non tordu.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Stabilisation de la formule des traces tordue: le retour. 21/01/2013 10:30 413, couloir 15-16
Voir plus haut.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Stabilisation de la formule des traces tordue: le retour. 14/01/2013 10:30 413, couloir 15-16
Je rappellerai la partie géométrique de la formule des traces tordue, pour un triplet $(G,\tilde{G},\omega)$ défini sur un corps de nombres $F$ ($G$ est un groupe réductif connexe, $\tilde{G}$ est un espace tordu sous $G$, $\omega$ est un caractère automorphe de $G(A_F)$). Cette formule est combinaison linéaire d'intégrales orbitales pondérées $\omega$-équivariantes associées à des éléments de $\tilde{G}(F)$. Ces intégrales sont de nature locale. Les coefficients de cette combinaison linéaire sont de nature globale. En suivant Arthur, on peut stabiliser (encore conjecturalement) aussi bien ces intégrales que ces coefficients. Dans le premier exposé, j'expliquerai la stabilisation des intégrales orbitales pondérées $\omega$-équivariantes. J'ai déjà exposé cela il y a deux ans mais l'exposé d'alors contenait une erreur grave. J'indiquerai comment la corriger. Dans le deuxième exposé, j'expliquerai la stabilisation des coefficients. Une méthode de descente similaire à celle utilisée par Arthur (dans son deuxième article sur la stabilisation dans le cas non tordu) permet de démontrer par récurrence les résultats espérés pour presque tous les éléments de $\tilde{G}(F)$.
+ Toby GEE Lattices in the cohomology of Shimura curves 07/01/2013 10:30 413, couloir 15-16
I will discuss joint work with Matthew Emerton and David Savitt, proving conjectures of Breuil and Dembele. More precisely, we prove a multiplicity one result for the mod p cohomology of a Shimura curve at Iwahori level, and we show that certain apparently globally defined lattices in the cohomology of Shimura curves are determined by the corresponding local p-adic Galois representations. Our main tools are the geometric Breuil–Mezard philosophy, and a new and more functorial perspective on the Taylor–Wiles–Kisin patching method.
+ Igor BURBAN Familles p-adiques de formes quasi-holomorphes et applications aux groupes de Selmer des courbes elliptiques. 17/12/2012 10:30 413, couloir 15-16
+ Przemyslaw CHOJECKI Theorie de Lubin-Tate non-abelienne mod p 10/12/2012 10:30 413, couloir 15-16
Recemment, Matthew Emerton a demontre que on peut retrouver la correspondence de Langlands mod p at p-adique dans la cohomologie completee de tour des courbes modulaires. On s'appuyant sur ce resultat, on va demontrer comment on peut retrouver la meme correspondence dans la cohomologie de tour de Lubin-Tate. En plus, on va discuter plusieurs nouveux phenomenes qui se produit dans ce cas, parmi lequels: l'existence de la correspondance de Jacquet-Langlands mod p.
+ Léo DREYFUS-SCHMIDT Generic pro-$p$ Hecke algebras 03/12/2012 10:30 413, couloir 15-16
We will define and study a class of algebras containing classical (generic) affine Hecke algebras as well as the pro-$p$-Iwahori Hecke algebras appearing in the mod $p$ Langlands correspondence. Building upon a result of Ram we will introduce families of (integral) linear bases of these algebras related to Bernstein's presentation. This will allow us to give a description of the center, recovering earlier results of Vignéras.
+ Eva VIEHMANN Connected components of minuscule affine Deligne-Lusztig varieties 26/11/2012 10:30 413, couloir 15-16
Affine Deligne-Lusztig varieties are a generalisation of the sets of geometric points of Rapoport-Zink spaces, or of moduli spaces of local G-shtukas. In this talk I will explain joint work with M. Chen and M. Kisin on how to define and determine their sets of connected components. These results have applications on the realisation of local Langlands correspondences in the cohomology of Rapoport-Zink spaces (due to Chen), and on the study of the mod p points of Shimura varieties of Hodge type (by Kisin).
+ Christophe CORNUT Cristaux et Immeubles 19/11/2012 10:30 413, couloir 15-16
Les cristaux sont des objets algébriques qui permettent par exemple de classifier les groupes p-divisibles sur les corps parfaits de caractéristique p. Certains ensembles de cristaux - avec des structures additionnelles - apparaissent ainsi naturellement lorsque on essaye de décrire la réduction des variétés de Shimura. Ces ensembles ou espaces de cristaux ont eux même une structure combinatoire qui reste assez mystérieuse. Nous décrirons le squelette de ces espaces, dont ils sont en quelque sorte un épaississement. Ce projet en commun avec Marc-Hubert Nicole s'inscrit dans la continuité des travaux de Kottwitz, Rapoport et Richarz sur la classification des G-isocristaux et s'inspire des idées de Oort sur les cristaux minimaux. On y ajoute l'usage systématique des immeubles de Bruhat-Tits, dont on utilise crucialement la structure d'espace métrique à courbure négative.
+ David LOEFFLER Euler-Systems for Rankin-Selberg convolutions of modular forms 12/11/2012 10:30 413, couloir 15-16
In this talk, I'll describe a construction of a family of cohomology classes in the product of the Galois representations attached to two weight 2 modular forms over cyclotomic fields, generalizing constructions of Beilinson, Flach, and Bertolini-Darmon-Rotger. These classes form an ``Euler system'', which can be used to bound the size of Selmer groups. I will also discuss applications of this construction to the Iwasawa theory of a single modular form over an imaginary quadratic field.
+ Relâche. 05/11/2012 10:30 413, couloir 15-16
+ Sachin GAUTAM Transfer relations in essentially tame local Langlands correspondence 29/10/2012 10:30 413, couloir 15-16
We first recall the essentially tame local Langlands correspondence of $GL_n$ constructed by Bushnell and Henniart. Their results describe the difference of the local construction and the functorial induction of supercuspidal representations by certain characters, called rectifiers, of elliptic tori. We relate their results to endoscopic transfer relations of Kottwitz, Langlands and Shelstad by comparing twisted characters of representations. Therefore we can relate rectifiers to certain transfer factors, and hence we can interpret the essentially tame correspondence using admissible embeddings of $L$-groups.
+ Farrell BRUMLEY De grandes valeurs des formes cuspidales en rang supérieur 22/10/2012 10:30 413, couloir 15-16
L'étude des normes $L^\infty$ de fonctions propres du Laplacian sur des variétés Riemanniennes compactes a une longue histoire, les premiers résultats datant des années 1960 et le travail de Hormander. Quand la variété compacte est un espace localement symétrique de courbure négative, ces normes ont attiré l'attention de théoriciens des nombres, ne serait ce que pour leur relation aux fonctions $L$. Nous nous intéressons dans cet exposé à la taille des formes cuspidales sur certaines espaces non-compactes, notamment, les quotients de congruences de $SL_n(R)/SO(n)$. Une telle fonction oscille sur une grosse partie de l'espace et décroît rapidement dans les pointes. En faisant la transition entre ces deux régions, les ondes se ralentissent et la fonction prend sa plus grande valeur. Lorsque $n=2$, Iwaniec et Sarnak ont quantifié ce comportement pour les formes de Maass, en montrant que leur normes $L^\infty$ grandissent comme une puissance de la valeur propre. Dans un travail en commun avec N. Templier, on effectue une analyse de la taille des formes de Maass dans la zone de transition en rang supérieur. En particulier, on établit des minorations sur la norme $L^\infty$ qui, pour n grand, sont d'une qualité surprenante. On donne une explication géométrique à nos résultats.
+ Matteo LONGO Saito-Kurokawa lifting and Darmon points 15/10/2012 10:45 413, couloir 15-16
Let $E$ be an elliptic curve, defined over the field of rational numbers, of arithmetic conductor $Np$, where $N>1$ is an integer and $p$ is a prime which does not divide $N$. Let $f$ be the weight 2 newform attached to $E$. We consider the Hida family passing through $f$. To each classical form in the Hida family, we may associate its Saito-Kurokawa lifting. It is known that there exists a p-adic family of Siegel modular forms interpolating these liftings, in the same way as the original Hida family interpolates classical forms. The family of Siegel modular forms can be written as an explicit formal power series expansion. We show a relation beteen the coefficients of this formal series and certain global points on the elliptic curve E. The global points have been introduced by H. Darmon in 2001, explaining the title of the talk. This is a joint work with M.-H. Nicole.
+ Masataka CHIDA Anticyclotomic p-adic L-functions for modular forms 08/10/2012 10:45 413, couloir 15-16
This is a joint work with Ming-Lun Hsieh. In this talk, we will discuss on anticyclotomic Iwasawa theory for modular forms. First, we will generalize a construction of Bertolini-Darmon's p-adic L-functions for higher weight modular forms by interpolating the toric period integrals essentially. Then the interpolation property is explained by Waldspurger's result. We also discuss the vanishing of mu-invariant of the p-adic L-functions, which is a generalization of a result of Vatsal.
+ Rachel OLLIVIER Isomorphisme de Satake inverse en caractéristique p 01/10/2012 10:45 413, couloir 15-16
Soient $F$ un corps localement compact non archimédien de caractéristique résiduelle $p$ et $G$ un groupe réductif connexe déployé sur $F$. Nous fixons $T$ un tore déployé, $K$ un sous-groupe compact maximal hyperspécial, et $k$ un corps algébriquement clos de caractéristique p. Pour $\rho$ une $k$-représentation irréductible lisse de $K$, nous construisons un isomorphisme d'une certaine $k$-algèbre commutative $k[X^+(T)]$ vers l'algèbre de Hecke $H(G,\rho)$. Ce résultat est indépendant de l'isomorphisme de Satake construit par Herzig: nous fournissons ainsi une nouvelle preuve de la structure de $H(G,\rho)$ et, lorsque le sous-groupe dérivé de $G$ est simplement connexe, nous prouvons que notre isomorphisme est un inverse de l'isomorphisme de Satake. Nous en déduisons un résultat de compatibilité entre l'isomorphisme de Satake et un isomorphisme à la Bernstein en caractéristique $p$.
+ Stephen KUDLA Special cycles and modular forms for unitary Shimura varieties I 24/09/2012 10:30 413, couloir 15-16
In this pair of talks I will give an overview/survey of what one hopes to prove about the generating series associated to special arithmetic cycles in the Shimura varieties defined by unitary groups. Much of this is a longstanding joint project with Michael Rapoport. In addition, there is a lot of recent work by many people, including Ulrich Terstiege, Ben Howard, YiFeng Liu and others.
+ Shuichiro TAKEDA The lattice model of the Weil representation and the Howe duality conjecture 05/07/2012 09:30 !15-16-417 à Jussieu
The lattice model of the Weil representation over non-archimedean local field of odd residual characteristic has been known for decades, and is used to prove the Howe duality conjecture for unramified dual pairs when the residue characteristic is odd. In this talk, we will talk on how to modify the lattice model of the Weil representation so that it is defined independently of the residue characteristic. Although to define the lattice model alone is not enough to prove the Howe duality conjecture for even residual characteristic, we will propose a couple of conjectural lemmas which imply the Howe duality conjecture for unramified dual pairs independently of the residue characteristic. Also those two lemmas can be proven for certain cases, which allow us to prove (a version of) the Howe duality conjecture for the even-orthogonal-symplectic dual pair of equal rank for a certain class of representations, independently of the residue characteristic.
+ Tasho KALETHA Epipelagic L-packets and rectifying characters 05/07/2012 11:00 !15-16-417 à Jussieu
In a forthcoming paper, Gross, Reeder, and Yu study a certain class of supercuspidal representations of general tamely-ramified p-adic groups, which exhibit minimal wild ramification. These so called epipelagic representations are closely related to Vinberg's invariant theory of graded Lie-algebras. In this talk we will report on work in progress to construct the L-packets corresponding to these representations and to prove their stability and endoscopic transfer. While the construction has common features with earlier constructions of tamely-ramified L-packets, some new phenomena occur. Most notably, the arithmetic information encoded in the Langlands parameter enters into the construction and leads to objects similar to the rectifying characters in the work of Bushnell and Henniart.
+ Tom LENAGAN The Second Term Identity of the regularised siegel-Weil formula 05/07/2012 14:30 !15-16-417 à Jussieu
Kudla and Rallis inititaed the subject of the regularized Siegel-Weil formula for its application to the Rallis inner product formula. The purpose of the regularized Siegel-Weil formula is to relate a regularized theta integral to a Siegel-Eisenstein series. For symplectic groups, they proved an identity (called the first term identity) between the leading terms of the Laurent expansion of the two sides, and this was subsequently extended to other classical groups by others. Such a first term identtiy is sufficient for the Rallis inner product formula in certain situations. In this talk, we discussed joint work with Yannan Qiu and Shuichiro Takeda in which we proved the general second term identity which relates the next terms in the Laurent expansion. This second term identity is necessary to establish the Rallis inner product formula in the remaining situations.
+ Sug Woo SHIN A uniform bound on orbital integrals 05/07/2012 16:00 !15-16-417 à Jussieu
In recent joint work with Nicolas Templier on the Sato-Tate theorem for families of automorphic representations, a crucial ingredient was a uniform bound on orbital integrals. I will explain the theorem and indicate how this question arises in the proof. If time permits, I will also give a non-expert overview of the solution via motivic integration theory by Cluckers-Gordon-Halupczok.
+ Pas d'exposé en raison de la \href{http://www.ihes.fr/jsp/site/Portal.jsp?document\_id=3090\&portlet\_id=14}{conférence en l'honneur de Gérard Laumon} à Orsay. 25/06/2012 10:30 413, couloir 15-16
+ Raphaël BEUZART-PLESSIS La conjecture locale de Gross-Prasad pour les représentations tempérées des groupes unitaires 18/06/2012 10:30 413, couloir 15-16
Soit $E/F$ une extension quadratique de corps locaux non archimédiens de caractéristique $0$, $G=U(n)$ et $H=U(m)$ les groupes unitaires de deux espaces hermitiens $V$ et $W$. Dans certains cas de compatibilités entre $V$ et $W$, Gan, Gross et Prasad définissent une multiplicité $m(\pi,\sigma)$ pour toutes représentations tempérées et irréductibles $\pi$ de $G(F)$ et $\sigma$ de $H(F)$. Cette multiplicité est toujours au plus 1 (Aizenbud-Gourevitch-Rallis-**Schiffmann). La conjecture de Gan-Gross-Prasad dont je parlerai dit que cette multiplicité est non nulle exactement une fois par $L$-paquet (dans un sens à précisé). J'expliquerai comment suivant des méthodes dues à Waldspurger, on peut démontrer cette conjecture (modulo des hypothèses sur les L-paquets tempérés). La preuve passe par une formule intégrale pour la multiplicité qui elle est non conditionnelle.
+ Olivier TAÏBI Application des variétés de Hecke des groupes classiques aux conjugaisons complexes dans les représentations galoisiennes 11/06/2012 10:30 413, couloir 15-16
J'expliquerai comment les travaux récents d'Arthur et une propriété ``d'irréductibilité générique'' pour les représentations galoisiennes sur ces variétés de Hecke permettent de généraliser un résultat de Taylor décrivant l'image des conjugaisons complexes par les représentations galoisiennes attachées aux représentations automorphes cuspidales, algébriques, régulières et autoduales du groupe linéaire sur un corps de nombres totalement réel.
+ Luis LOMELÍ Fonctions-L automorphes pour les groupes classiques déployés en caractéristique non-nulle: Conjecture de Ramanujan 04/06/2012 10:30 413, couloir 15-16
Nous faisons une étude des fonctions-L automorphes pour les produits des représentations cuspidales automorphes globalement génériques des groupes classiques deployés et des groupes généraux linéaires à la Langlands-Shahidi en caractéristique p. Guié par le travail en charactéristique zéro de Cogdell, Kim, Piatetski-Shapiro et Shahidi, nous obténons un transfert fonctoriel de Langlands des répresentations cuspidales globalement génériques d'un groupe classique à une réprésentation automorphe d'un groupe général linéaire correspondant. C'est possible d'écrire l'image du transfert comme somme isobare des représentations cuspidales, qui on peut préciser en caracteristique $p \neq 2$. Grâce au travail de Lafforgue sur la conjecture globale de Langlands pour GL(n) sur un corps des fonctions, nous pouvons prouver la conjecture de Ramanujan pour les groupes classiques déployés.
+ Férié 28/05/2012 10:30 413, couloir 15-16
+ Lassina DEMBELE Une conjecture de multiplicité 1 pour représentations galoisiennes résiduelles génériques. 21/05/2012 10:30 413, couloir 15-16
Soient $F$ un corps de nombre totalement réel et $p\ge 3$ un premier. Dans cet exposé, nous allons énoncer une conjecture de multiplicité 1 pour certaines représentations galoisiennes résiduelles modulo $p$ sur $F$. Cette conjecture apparaît naturellement dans le cadre de la correspondance de Langlands mod $p$ pour $GL_2/F$. Nous donnerons plusieurs exemples qui soutiennent la conjecture.
+ Stefan MÜLLER-STACH Arakelov inequalities for Shimura subvarieties 14/05/2012 10:30 413, couloir 15-16
We report on some Hodge theoretic criteria characterizing special subvarieties of Shimura varieties, and a weak form of the André-Oort Problem, characterizing special subvarieties which contain sufficiently many special subvarieties of dimension at least one. It turns out that already in the case of curves on surfaces the non-smoothness of Hecke translates plays an interesting role, and is related to other open conjectures in Algebraic geometry.
+ Bruno KLINGLER Différentielles symétriques et groupe fondamental 07/05/2012 10:30 413, couloir 15-16
+ Léo DREYFUS-SCHMIDT Locally analytic representations and sheaves on the Bruhat-Tits building 30/04/2012 10:30 413, couloir 15-16
The study of p-adic representations of p-adic groups is a contemporary theme in arithmetic geometry. In this talk I will describe a functor that relates certain categories of locally analytic representations of a p-adic split reductive group to certain sheaves on the Bruhat-Tits building. This extends work of Schneider-Stuhler in the smooth case and is also compatible, in a way, with the localization of Lie algebra representations on the flag variety in the sense of Beilinson-Bernstein. This is work in progress with D. Patel and M. Strauch.
+ Pas d'exposé: vacances scolaires. 23/04/2012 10:30 413, couloir 15-16
+ H. LI Sur un accouplement de Goldberg-Shahidi pour les groupes orthogonaux pairs 16/04/2012 10:30 413, couloir 15-16
Motivés par l'étude du spectre tempéré de SO(2n) sur un corps p-adique, Goldberg et Shahidi définissent un accouplement entre les coefficients matriciels d'une représentation cuspidale de SO(2n) et ceux de GL(2n) tordu. Ils conjecturent que l'annulation de cet accouplement doive être reliée au transfert endoscopique tordu. Le cas n=1 est vérifié par Shahidi et Spallone en utilisant l'endoscopie pour SL(2) et des calculs explicites. Dans cet exposé, j'expliquerai comment le cas général se ramène à un exercice amusant en l'endoscopie tordue, à l'aide des résultats récents d'Arthur.
+ Ramla ABDELLATIF Représentations modulo p des groupes réductifs p-adiques de rang 1. 02/04/2012 10:30 413, couloir 15-16
La compréhension des représentations de groupes réductifs $p$-adiques à coefficients dans des corps de caractéristique $p$ est au coeur de plusieurs problèmes arithmétiques fortement liés à l'étude des congruences entre formes modulaires. Nous présentons dans cet exposé les résultats que nous avons obtenus pour les représentations lisses irréductibles à coefficients dans un corps algébriquement clos de caractéristique $p$ des groupes de la forme $\mathcal{G}(F)$, où $\mathcal{G}$ désigne un groupe réductif connexe défini, quasi-déployé et de rang relatif $1$ sur un corps local non archimédien $F$ complet pour une valuation discrète, de caractéristique résiduelle $p$ et de corps résiduel fini.\\ Nous nous intéresserons plus particulièrement au cas où $\mathcal{G} = SL_{2}$ car ce cas est à la fois le plus accessible de cette théorie, celui dans lequel nous disposons des résultats les plus détaillés et explicites, et il permet toutefois de donner un aperçu des différentes méthodes utilisées dans l'étude du cas général. Nous présenterons aussi les résultats dont nous disposons dans le cas du groupe $\mathcal{G} = U(2,1)$, qui est quasi-déployé mais non déployé sur $F$.
+ Hans-Jürgen SCHNEIDER Iwahori-Hecke algebras are Gorenstein 26/03/2012 10:30 413, couloir 15-16
Let $G$ be a split connected reductive group over a finite extension of $Q_p$, and let $H$ be the (pro-$p$) Iwahori-Hecke algebra of $G$ with coefficients in an arbitrary field $k$. In the classical case, where $k$ has characteristic zero, $H$ is known, by Bernstein, to be a regular ring. This means that any $H$-module has a finite projective resolution. This is no longer the case if $k$ has characteristic $p$. In joint work with R. Ollivier we prove that $H$ always is a Gorenstein ring, i.e., has finite injective dimension as a module over itself.
+ Guy HENNIART Sur les représentations en caractéristique p de groupes réductifs p-adiques 19/03/2012 10:30 413, couloir 15-16
Soit F un corps commutatif localement compact non archimédien, et soit G le groupe des points rationnels d'un groupe algébrique réductif connexe défini sur F. On fixe un corps algébriquement clos C de caractéristique p, et on s'intéresse aux représentations admissibles irréductibles de G dans des espaces vectoriels sur le corps C. L'induction parabolique est toujours disponible pour les représentations sur C, mais d'autres problèmes se posent: les sous-groupes pro-p n'agissent ps de façon semi-simple, le foncteur de Jacquet n'est pas exact, et il existe des représentations cuspidales de G qui apparaissent pourtant comme sous-quotients dans une induite parabolique propre. On est conduit à s'intéresser aux représentation supercuspidales, celles qui ne sont pas de tels sous-quotients. Pour G=GL(n, F), Florian Herzig a donné une classification ``à la Zelevinsky'' de toutes les représentations lisses irréductibles en termes des représentations supercuspidales de GL(r,F), r au plus n. Son résultat a été étendu par Noriyuki Abe au cas d'un groupe G déployé sur F. Dans les démonstrations, un rôle important est joué par l'induction compacte à partir de ``types'', qui sont les C-représentations irréductibles des sous-groupes parahoriques spéciaux de G. Le travail en cours avec Marie-France Vignéras vise à étendre le résultat au cas général: pour l'instant (1er février 2012) nous disposons d'une description de l'algèbre de Hecke d'un type, d'un résultat de comparaison de l'induite compacte d'un type avec une induite parabolique, et (travaux de Tony Lee) d'une description des composants irréductibles de l'induite parabolique du caractère trivial d'un sous-groupe parabolique minimal, description qui interviendra dans la formulation de la classification en général.
+ Olivier SCHIFFMANN Algebres de Hall des courbes 12/03/2012 10:30 413, couloir 15-16
Soit $X$ une courbe projective lisse definie sur un corps fini. On peut munir la somme directe des espaces de formes automorphes nonramifiees pour $GL_n$ sur $X$ d'une structure d'algebre (via l'induction parabolique) et de cogebre (via l'application terme constant). On obtient ainsi une algebre de Hopf autoduale, que nous decrirons de facon explicite en petit genre, et de maniere combinatoire en general. Nous donnerons quelques applications de cette construction, notament dans le cadre du programme de Langlands geometrique. C'est un travail en commun avec M. Kapranov et E. Vasserot.
+ Go YAMASHITA Réductions des representations cristallines en dimension deux, et les polynômes hypergéometriques 05/03/2012 10:30 413, couloir 15-16
Les reductions des representations cristallines ne sont pas comprises entierement pourtant. Le cas avec grand $v_p (a_p)$ peut etre attaqué par la methode de modules de Wach (e.g., Berger-Li-Zhu, Berger-Breuil). Le cas avec petit $v_p (a_p)$ peut etre attaqué par la methode de $p$-adic Langlands (e.g., Berger-Breuil, Buzzard-Gee) et le cas intermediaire etait unattaquable avant. Dans cette conference, nous les calculons des cas avec les petit valuations, et intermediaire valuations si le poids est moins que $(p^2-p)/2$ par la methode de modules de Wach. Les polynomes hypergeometriques sont apparus mysterieusement. Ceci est un travail avec S. Yasuda (RIMS, Kyoto).
+ Pas d'exposé en raison des vacances. 27/02/2012 10:30 413, couloir 15-16
+ Gabriel DOSPINESCU Le foncteur de Colmez et representations localement analytiques de $GL_2(Q_p)$ 20/02/2012 10:30 413, couloir 15-16
On expliquera comment on peut utiliser le foncteur de Colmez pour demontrer certains resultats basiques sur les representations localement analytiques de $GL_2(Q_p)$: lemme de Schur, finitude/annulation des modules de Jacquet analytiques, pleine fidelite du foncteur de passage aux vecteurs localement analytiques, restriction au Borel, etc.
+ Wushi GOLDRING Galois representations associated to limits of discrete series 13/02/2012 10:30 413, couloir 15-16
We attach Galois representations to automorphic representations on unitary groups whose weight (=component at infinity) is a holomorphic limit of discrete series. The main innovation is a new construction of congruences, using the Hasse Invariant, which avoids q-expansions and so is applicable in much greater generality than previous methods. Our result is a natural generalization of the classical Deligne-Serre Theorem on weight one modular forms and work of Taylor on GSp(4).
+ Venketasubramanian COOLIMUTTAM-GOPALAKRISHNAN Representations of GL(n) distinguished by GL(n-1) 06/02/2012 10:30 413, couloir 15-16
Let F be a nonarchimedean local field and GL(n):=GL(n,F). A complex representation $\pi$ of GL(n) is said to be GL(n-1)-distinguished if there exists a GL(n-1)-invariant linear form on $\pi.$ We classify those irreducible admissible representations of GL(n),n>2 which are GL(n-1)-distinguished. Moreover, if $\pi$ is a principal series induced from an irreducible representation of a Levi of a parabolic subgroup of GL(n), we show that the multiplicity of the space of GL(n-1)-invariant forms on $\pi$ is bounded by 2.
+ Gaëtan CHENEVIER Voisins de Kneser et representations galoisiennes orthogonales en dimensions 16 et 24 30/01/2012 10:30 413, couloir 15-16
Si $n$ est multiple de $8$, l'espace euclidien $R^n$ possede des reseaux unimodulaires ``pairs''. Ils sont en nombre fini a isometrie pres et ont ete classifies pour $n=8$ (reseau $E_8$), $n=16$ ($E_{16}$ et $E_8+E_8$), et $n=24$ (les $24$ reseaux de Niemeier, dont le reseau de Leech). Deux reseaux unimodulaires pairs sont dits $p$-voisins, $p$ etant un nombre premier, si leur intersection est d'indice $p$ dans chacun d'eux. Pour $n=16$ et $n=24$, et pour $L$ et $M$ deux reseaux unimodulaires pairs quelconques de $R^n$, nous donnerons dans cet expose une formule explicite pour le nombre des $p$-voisins de $L$ isometriques a $M$, et ce pour tout premier $p$. Le cas $p=2$ remonte a Borcherds et Nebe-Venkov. Un ingredient essentiel en general est la determination d'une collection de representations automorphes (ou galoisiennes!) de conducteur $1$ pour certains petits groupes classiques. Si le temps le permet nous discuterons d'une generalisation au cas des $121$ reseaux pairs de determinant $2$ et de dimension $25$. Travail en commun avec Jean Lannes.
+ Lassina DEMBELE Une conjecture de multiplicité 1 pour représentations galoisiennes résiduelles mod $p$ génériques 23/01/2012 10:30 413, couloir 15-16
Soient $F$ un corps de nombre totalement reel et $p\ge 3$ un premier. Dans cet expose, nous allons enoncer une conjecture de multiplicité 1 pour les caractères d'Iwahori en $p$ associes aux représentations galoisiennes mod $p$ sur $F$, generiques en $p$. Cette conjecture apparait naturellement dans le cadre de la correspondance de Langlands mod $p$ pour $GL_2/F$. Nous donnerons plusieurs exemples qui soutiennent la conjecture.
+ Francesco LEMMA L'application de Coleman pour les familles de Hida de GSp(4) 16/01/2012 10:30 413, couloir 15-16
L'application de Coleman est un des ingredients essentiels d'une des constructions de la fonction $L$ $p$-adique de Kubota-Leopoldt et de la fonction $L$ $p$-adique associee aux formes modulaires elliptiques. Nous presenterons la construction de l'application de Coleman pour les familles de Hida de GSp(4) qui sont quasi-ordinaires pour le sous-groupe de Borel. Il s'agit d'un travail en commun avec Tadashi Ochiai.
+ Pas d'exposé en raison de la conférence ``Arithmetic, motives and moduli spaces'' à l'IHP 09/01/2012 10:30 413, couloir 15-16
+ Harald GROBNER Arithmetic of Automorphic Forms of $GL(n)$ over division algebras 12/12/2011 10:30 413, couloir 15-16
In this talk we will present new results on the arithmetic of automorphic forms of the group $GL(n,D)$, $D$ being a central simple division algebra over a number field $F$. Our results are generalizations of results obtained in the split case, i.e., $D=F$, by Shimura, Harder, Waldspurger and Clozel for square-integrable automorphic forms and also of Franke and Franke-Schwermer for general automorphic representations. The global Jacquet-Langlands Correspondence, which was recently developed by Badulescu and Badulescu-Renard, will be an important tool. (This is joint work with A. Raghuram.)
+ Yannan QIU Local integrals of matrix coefficients 05/12/2011 10:30 413, couloir 15-16
The Refined Global Gross-Prasad Conjecture expresses periods of tempered representations as the product of certain $L$-values and certain local integrals of matrix coefficients. When the global representations are non-tempered, these local integrals could be divergent and we suggest that they be regularized using spherical height functions. As an example, we study the $SO(4)$-periods of $SO(4) \times SO(5)$ representations when the $SO(5)$-representations are non-tempered and of Saito-Kurokawa type; using theta lifting and our regularization technique, we obtain two precise global period formulas.
+ Enno NAGEL Fractional differentiability over non-Archimedean fields 28/11/2011 10:30 413, couloir 15-16
Motivated by their appearance in the completions of certain locally algebraic representations appearing in the $p$-adic Langlands program, I will by elementary means introduce and explain, for a real number $r\geq 0$, the notion of an $r$-times differentiable function over a non-Archimedean manifold and state their basic properties.
+ \href{http://www2.imperial.ac.uk/~buzzard/LNTS/londonparis.html}{Séminaire Paris-Londres de Théorie des Nombres} 21/11/2011 10:30 413, couloir 15-16
(sur le site de Jussieu)
+ Jörg WILDESHAUS Extension intermédiaire motivique pour les variétés de Shimura 14/11/2011 10:30 413, couloir 15-16
Une conjecture profonde concernant la catégorie triangulée des motifs sur une base $S$ prédit l'existence d'une $t$-structure, dont toute réalisation serait compatible à la $t$-structure dite ``perverse''. Cette $t$-structure permettrait notamment la construction de l'extension intermédiaire sur $S$ de tout motif de Chow sur un ouvert $U$ de $S$. Le but de l'exposé est d'esquisser une approche alternative (et surtout inconditionnelle) à l'extension intermédiaire pour les motifs de Chow ``Abéliens'' sous certaines conditions géométriques sur $S$ et $U$. Ces conditions sont satisfaites notamment quand $U$ est une variété de Shimura, et $S$ sa compactification minimale.
+ \href{http://www.institut.math.jussieu.fr/rentree/2011/programme.pdf}{Journée de rentrée} de l'Institut Mathématique de Jussieu 07/11/2011 10:30 413, couloir 15-16
Nous signalons, à 10h, l'exposé de Pierre-Henri Chaudouard sur ``Le lemme fondamental et la fibration de Hitchin'' (sur le site Chevaleret).
+ Relâche (pont de la Toussaint) 31/10/2011 10:30 413, couloir 15-16
+ \href{http://www.galois.ihp.fr/manifestations/colloque/programme/}{Colloque Évariste Galois} à l'IHP 24/10/2011 10:30 413, couloir 15-16
+ Laure BLASCO Caractères semi-simples de $G_2(F)$, $F$ corps local non archimédien. Travail avec Corinne Blondel 17/10/2011 10:30 413, couloir 15-16
Soit $F$ un corps local non archimédien de caractéristique résiduelle différente de $2$ et $3$. Nous définissons strates semi-simples et caractères semi-simples pour le groupe exceptionnel $G_2(F)$ à l'aide des objets analogues pour le groupe $SO(8,F)$, des automorphismes de trialité et d'une correspondance de Glauberman. Nous construisons alors les types semi-simples associés et nous donnons des conditions suffisantes pour que ces types s'induisent irréductiblement, obtenant ainsi des représentations supercuspidales du groupe $G_2(F)$.
+ Michael HARRIS Valeurs critiques des fonctions $L$ adjointes et conjecture d'Ichino-Ikeda 10/10/2011 10:30 413, couloir 15-16
La conjecture d'Ichino-Ikeda, ou conjecture de Gross-Prasad raffinée, exprime certains quotients de valeurs critiques de fonctions $L$ en termes de périodes automorphes. On peut vérifier la compatibilité de ces relations avec la conjecture de Deligne sur les valeurs critiques de fonctions $L$. Ainsi, en admettant la conjecture d'Ichino-Ikeda, on obtient une confirmation de la conjecture de Deligne pour la fonction $L$ adjointe, qui joue un rôle important dans l'étude des déformations de la représentation galoisienne associée.
+ Thanasis BOUGANIS Non abelian $p$-adic $L$-functions and Eisenstein series of unitary groups 03/10/2011 10:30 413, couloir 15-16
The non abelian Iwasawa Main Conjecture (for a motive $M$ and a $p$-adic Lie extension $G$) predicts a deep relation between an analytic object, a non abelian $p$-adic $L$-function (associated to $M$ and $G$), and an algebraic object, a Selmer group (or complex). The evidences for this Main Conjecture are still modest. Even the existence of the non abelian $p$-adic $L$-function is known mainly when the underlying motive $M$ is that of Tate (thanks to the works of Burns, Hara, Kakde, Kato, Ritter and Weiss). In this talk we will present our work in progress on proving the existence of the non abelian $p$-adic $L$-function for other motives, as for example motives that arise from elliptic curves with CM.
+ Syu KATO Discrete series of affine Hecke algebras of classical types via exotic Deligne-Langlands correspondence 04/07/2011 10:30 413, couloir 15-16
Exotic Deligne-Langlands correspondence (eDL for short) is a geometric variant of the Deligne-Langlands-Lusztig conjecture (Kazhdan-Lusztig theorem) of affine Hecke algebras of classical groups, which replace its Galois side with more uncommon data. As a model of whole representations, eDL provides much wider scope and simpler description than the original. However, subtle information like being discrete series becomes non-obvious in eDL. Even so, one can deduce precise information like character-computation algorithm of discrete series from eDL, in a way enough to determine formal degree constant. After a brief introduction to eDL, I will explain how to see such information. This talk is based on joint works with Dan Ciubotaru.
+ Ana CARAIANI Local-global compatibility and monodromy 20/06/2011 10:30 413, couloir 15-16
Given a cuspidal automorphic representation of $GL(n)$ over a CM field which is regular algebraic and conjugate self-dual, one can associate to it a Galois representation. This Galois representation is known in most cases to be compatible with local Langlands. When $n$ is even, the compatibility is known up to semisimplification or when the representation satisfies an additional regularity condition. I will extend the compatibility to Frobenius semisimplification by identifying the monodromy operators on either side.
+ H. YOSHIDA Cohomology and $L$-values 06/06/2011 10:30 413, couloir 15-16
In a paper published in 1959, Shimura presented an elegant calculation of the critical values of $L$-functions attached to elliptic modular forms using the first cohomology group. I will show that a similar calculation is possible for Hilbert modular forms over real quadratic fields using the second cohomology group. Explicit numerical examples calculated by this method will be presented. I will also show that we can deduce some information on periods which are not related to critical values by this method.
+ Anantharam RAGHURAM Special values of automorphic $L$-functions for $GL(2n)$ 30/05/2011 10:30 413, couloir 15-16
I will begin my talk with Shimura's theorem on the critical values of the standard $L$-function attached to a holomorphic Hilbert modular form. Then, I will recast Shimura's theorem into a more representation-theoretic context by talking about the critical values of $L$-functions attached to cohomological cuspidal automorphic representations for $GL(2)$ over a totally real number field $F$. With this as the back-drop I will present results of some joint work with Harald Grobner concerning the critical values of $L$-functions attached to cohomological cuspidal automorphic representations of $GL(2n)$ over $F$ which admit Shalika models. Putting $n=1$ retrieves Shimura's theorem. I will also mention applications to symmetric cube $L$-function of a Hilbert modular form, and the degree four $L$-function of a Siegel modular form. The latter part of my talk will be more technical and I will (i) show how to define certain periods by comparing rational structures on Shalika models and cohomological models; (ii) analyze the behaviour of periods upon twisting the representation by characters; (iii) sketch a proof of why these periods appear in the critical values of standard $L$-functions for $GL(2n)$.
+ Jochen HEINLOTH Moduli spaces of bundles and Kloosterman sums 23/05/2011 10:30 413, couloir 15-16
Unlike in the classical theory of modular forms, there are very few explicit examples of modular forms known in the setup of the geometric Langlands correspondence (which we will recall). In joint work with B.C. Ngô and Z. Yun which was motivated by work of Gross and Frenkel - we found an explicit series of such forms which on the one hand give an example of the (wild) geometric Langlands correspondence and on the other hand turn out to be closely related to classical Kloosterman sums.
+ Florian HERZIG Weights in a Serre-type conjecture for $U(3)$ 16/05/2011 10:30 413, couloir 15-16
We consider a generalisation of Serre's conjecture for irreducible, conjugate self-dual Galois representations $\rho : G_F \rightarrow GL_3(\overline{\mathbb{F}_p})$, where $F$ is a CM field in which $p$ splits completely. We previously gave a conjecture for the possible Serre weights of $\rho$. If $\rho$ is locally irreducible at $p$ and modular of a (very) generic Serre weight, we show that the set of generic Serre weights of $\rho$ coincides precisely with the conjectural set. This is joint work with Matthew Emerton and Toby Gee.
+ Colin BUSHNELL To an effective local Langlands correspondence (joint work with Guy Henniart) 09/05/2011 10:30 413, couloir 15-16
$F$ is a non-Archimedean local field and $n$ a positive integer. Let $\sigma$ be an irreducible, $n$-dimensional representation of the Weil group of $F$. Using an explicit method, we attach to $\sigma$ an irreducible cuspidal representation $N(\sigma)$ of $GL(n,F)$. The main result compares $N(\sigma)$ with the representation $L(\sigma)$ attached to $\sigma$ by the Langlands correspondence. The difference between $N(\sigma)$ and $L(\sigma)$ is, in a certain sense, uniform. This reveals some interesting arithmetic properties of the Langlands correspondence.
+ Benoît STROH Classicité et surconvergence 02/05/2011 10:30 413, couloir 15-16
Un célèbre critère dû à Coleman permet de caractériser les formes modulaires classiques parmi les formes modulaires surconvergentes. Nous expliquerons comment généraliser ce critère aux variétés de Shimura associées à des groupes unitaires ou symplectiques déployés en le nombre premier considéré. En collaboration avec Vincent Pilloni.
+ Michael RAPOPORT Sur le lemme fondamental arithmetique de Wei Zhang 31/03/2011 14:00 0C2
Le lemme fondamental de Jacquet-Rallis, récemment démontré par Yun et Gordon, relie des intégrales orbitales sur un groupe unitaire avec des integrales orbitales sur un espace symétrique correspondant. Wei Zhang a introduit les dérivées en s=0 de ces dernières, et a énoncé une conjecture (LFA), qui relie celles-ci avec des nombres d'intersection de cycles arithmétiques sur des espaces de modules formels de certains groupes formels. Je vais expliquer la conjecture et parler des résultats récents (modestes) dans cette direction (travail en commun avec Wei Zhang).
+ Matthew MORROW Duality of arithmetic surfaces 24/03/2011 14:00 0C2
The ring of adeles of a number field is self-dual, offering an arithmetic analogue of Serre duality. I will explain a similar theory for arithmetic surfaces, based on the higher adeles introduced by A. Parshin and A. Beilinson.
+ Stefano MORRA La structure des représentations irréductibles modulo $p$ pour $GL_2(\mathbb{Q}_p)$ 17/03/2011 14:00 0C2
On démontre l'existence d'une filtration naturelle $GL_2(\mathbb{Z}_p)$-équivariante sur les représentations irréductibles modulo $p$ pour $GL_2(\mathbb{Q}_p)$, ce qui permet de donner une description fine de ces objets. On en déduit leur filtration par le $GL_2(\mathbb{Z}_p)$-socle, leurs espaces des invariants sous plusieurs sous-groupes de congruence, ainsi que leurs restrictions aux sous-groupes de Cartan. D'après la compatibilité locale-globale cela permet d'obtenir la dimension de certains sous-espaces isotypiques de la cohomologie modulo $p$ de plusieurs courbes modulaires.
+ Gabriel DOSPINESCU Vecteurs localement algébriques dans la correspondance de Langlands locale $p$-adique 10/03/2011 14:00 0C2
On expliquera une nouvelle preuve d'un théorème de Colmez, qui donne une caractérisation ``$p$-adique automorphe'' des représentations galoisiennes $p$-adiques de dimension $2$, potentiellement semi-stables. Si le temps le permet, on expliquera aussi pourquoi notre méthode devrait démontrer une conjecture de Paskunas, généralisation du théorème de Colmez.
+ Go YAMASHITA The automorphy lifting and integral $p$-adic Hodge theory 03/03/2011 14:00 0C2
We explicitely construct an analytic family of n-dimensional crystalline representations by using Wach modules. This is a generalization of the result by Berger, Li and Zhu. We show that a universal deformation ring related with the above constructions is connected, by Kisin's method. This yeilds automorphy lifting theorem and potential automorphy theorem, in which the condition at $p$ is weakened. This is a joint work with S. Yasuda (RIMS, Kyoto) based on speaker's previous work.
+ Hans-Jürgen SCHNEIDER On the alternating square of a Lie algebra 24/02/2011 14:00 0C2
The Lie bracket of a Lie algebra $L$ induces a linear map $L \wedge L \rightarrow L$. When can the kernel of this map be generated by vectors of the form $x \wedge y$ with $[x,y]=0$? This seemingly elementary question does not seem to be tractable by elementary methods. For semisimple Lie algebras over the complex numbers Kostant has given a positive answer by means of representation theory. I will explain why a number theorist is interested in this question over fields of positive characteristics. I will sketch a solution for the Chevalley form of any split semisimple Lie algebra (joint work with O. Venjakob).
+ Yakov VARSHAVSKY On the transfer of Deligne-Lusztig functions (joint with David Kazhdan) 10/02/2011 14:00 0C2
The transfer conjecture of Langlands-Shelstad (which is now a theorem due to Ngo and Waldspurger) asserts that for every function $f$ on a $p$-adic group $G$ there is a function $f^H$ on its endoscopic group $H$ which have ``matching orbital integrals''. In my talk I will explain how to construct function $f^H$ in the case when $f$ is an inflation of the character of Deligne-Lusztig representation. In the case when $G$ is split adjoint and the representation is unipotent we recover the conjecture of Kottwitz.
+ Gaëtan CHENEVIER L'alternative symplectique-orthogonale pour les representations galoisiennes automorphes autoduales ou de type unitaire 03/02/2011 14:00 !0C5
Soient $F$ un corps totalement réel (resp. CM) et $\Pi$ une représentation automorphe cuspidale cohomologique de $GL(n)$ sur $F$ supposée autoduale (resp. ``auto-duale-conjuguée''). Nous déterminerons l'alternative symplectique-orthogonale pour les représentations galoisiennes associées a $\Pi$. Il s'agit d'un travail en commun avec Joël Bellaïche.
+ Benjamin SCHRAEN Composantes de Jordan-Hölder des représentations de Steinberg localement analytiques 27/01/2011 14:00 502, couloir 15-25
(Travail en commun avec Sascha Orlik) Pour $F$ une extension finie de $\mathbb{Q}_p$ et $G$ un groupe réductif déployé défini sur $F$, nous identifions les composantes de Jordan-Hölder, ainsi que leurs multiplicités, de la représentation localement analytique de Steinberg de $G$.
+ Jean-François DAT Théorie de Lubin-Tate non-abélienne $\ell$-entière 20/01/2011 14:00 502, couloir 15-25
Soient $p$ et $\ell$ deux nombres premiers distincts et $K$ un corps $p$-adique. On décrira explicitement la partie ``$\ell$-supercuspidale'' de la $\mathbb{Z}_{\ell}$-cohomologie des tours de Lubin-Tate de $K$, en montrant en particulier comment elle réalise une correspondance de Langlands entre représentations mod $\ell$ (fournissant une nouvelle preuve du théorème de Vignéras) ainsi qu'une correspondance entre déformations de représentations mod $\ell$.
+ Peter SCHOLZE A new approach to the Local Langlands Correspondence for $GL_n$ over $p$-adic fields 13/01/2011 14:00 502, couloir 15-25
We give a new local characterization of the Local Langlands Correspondence, using deformation spaces of $p$-divisible groups, and show its existence by a comparison with the cohomology of some Shimura varieties. This reproves results of Harris-Taylor on the compatibility of local and global correspondences, but completely avoids the use of Igusa varieties and instead relies on the classical method of counting points a la Langlands and Kottwitz. Further, we have a new proof of bijectivity of this correspondence, relying on a description of the inertia-invariant nearby cycles in certain situations.
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD Jean-Loup WALDSPURGER Guy HENNIART Séance du groupe de travail ``Stabilisation de la formule des traces tordue'' 06/01/2011 14:00 502, couloir 15-25
Exposé de G. Henniart : ``Le lemme fondamental implique le lemme fondamental I : préliminaires''. On se place dans le cadre de l'endoscopie tordue, où l'on tord à la fois par un automorphisme et un caractère. Il s'agit d'étendre le lemme fondamental du cas des unités des algèbres de Hecke au cas général. Si l'on ne tord que par un caractère, le résultat est dû à Hales (1994) qui reprenait la méthode de Clozel pour le changement de base. Pour étendre cette méthode au cas général, des préliminaires sont nécessaires : Théorème de densité à la Kazhdan, Conjecture de Howe, preuve que les intégrales orbitales tordues sont des distributions tempérées, etc. L'exposé portera sur le théorème de densité. Exposé de J.-L. Waldspurger : ``Stabilisation de la partie spectrale de la formule des traces tordue, suite et fin''.
+ Michael HARRIS Valeurs centrales de fonctions $L$ des groupes unitaires (travail en commun avec J.S. Li et B.Y. Sun) 16/12/2010 14:00 !0C5 à Chevaleret
En utilisant l'expression de la valeur centrale d'une fonction $L$ d'une représentation automorphe cuspidale d'un groupe unitaire $G$ en termes de la correspondance thêta, on montre que cette valeur n'est jamais négative, au moins si les composantes archimédiennes appartiennent à la série discrète. Ce résultat se déduit aussi par fonctorialité des résultats de Lapid et Rallis sur les fonctions $L$ des groupes $SO(2n+1)$. La même méthode donne des expressions conjecturales pour la relation entre deux structures rationnelles sur les formes automorphes cohomologiques sur $G$, une qui provient de la cohomologie cohérente, l'autre de la correspondance thêta.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Énoncé de la partie spectrale de la formule des traces stable 09/12/2010 14:00 502, couloir 15-25
Séance du groupe de travail ``Stabilisation de la formule des traces tordue''.
+ Anne-Marie AUBERT Structure géométrique en théorie des représentations des groupes réductifs $p$-adiques : avancées récentes 02/12/2010 14:00 502, couloir 15-25
Nous décrirons un modèle des paramètres de Kazhdan-Lusztig en terme de quotient étendu. Ce modèle est lié à une conjecture enoncée avec Paul Baum et Roger Plymen (voir par exemple [ABP]) pour les représentations des groupes $p$-adiques. Maarten Solleveld a récemment énoncé et démontré une version de la conjecture dans le cas des représentations des algèbres de Hecke affines étendues, conduisant à une preuve de notre conjecture dans un grand nombre de cas. Nous expliquerons le résultat de Solleveld. Références: [ABP] A.-M. Aubert, P. Baum et R. Plymen, Geometric structure in the representaton theory of $p$-adic groups, II, (disponible à \href{http://eprints.ma.man.ac.uk/1504/}{http://eprints.ma.man.ac.uk/1504}), 2010, Proceedings Symposia in Pure Math. Amer. Math. Soc. (à paraître). [ABP2] A.-M. Aubert, P. Baum et R. Plymen, Kazhdan-Lusztig parameters and extended quotients, en prépration. [S] M. Solleveld, On the classification of irreducible representations of affine Hecke algebras with unequal parameters, Arxiv preprint \href{http://front.math.ucdavis.edu/1008.0177}{arXiv:1008.0177}, 2010.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Colette MŒGLIN Séance du groupe de travail ``Stabilisation de la formule des traces tordue'' 25/11/2010 14:00 502, couloir 15-25
Dans le second exposé, on reprend le chapitre 8 du texte d'Arthur, ``A stable trace formula I. general expansions'', que l'on adapte au cadre des espaces tordus
+ Báo Châu NGÔ Une nouvelle approche pour la fonctorialité 18/11/2010 14:00 502, couloir 15-25
L'exposé portera sur un article récent écrit en collaboration avec Frenkel et Langlands.
+ Francesco LEMMA Régulateurs supérieurs, périodes et valeurs spéciales de la fonction $L$ de degré $4$ de $GSp(4)$ 04/11/2010 14:00 502, couloir 15-25
Généralisant la formule analytique du nombre de classes de Dedekind et Dirichlet, une conjecture de Beilinson relie les valeurs (dites non critiques) de la fonction $L$ d'un motif à l'existence de certaines $1$-extensions de structures de Hodge mixtes dans l'image du régulateur. Nous proposerons une approche de la conjecture pour la fonction $L$ de degré $4$ d'une représeantation automorphe cuspidale de $GSp(4)$.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Colette MŒGLIN Introduction à l'endoscopie tordue, stabilisation des intégrales orbitales pondérées (éventuellement suivi de) Suite de la stabilisation de la formule des traces tordues (cf. Arthur I.8) 28/10/2010 14:00 502, couloir 15-25
Séance du groupe de travail ``Stabilisation de la formule des traces tordue''. Dans le second exposé, on reprend le chapitre 8 du texte d'Arthur, ``A stable trace formula I. general expansions'', que l'on adapte au cadre des espaces tordus
+ Jean-Loup WALDSPURGER Présentation de l'endoscopie tordue 21/10/2010 14:00 502, couloir 15-25
Séance du groupe de travail ``Stabilisation de la formule des traces tordue''.
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD Aspect géométrique du lemme fondamental de Jacquet-Rallis (d'après Z. Yun) 14/10/2010 14:00 502, couloir 15-25
On présentera la variante de la fibration de Hitchin que Zhiwei Yun introduit pour démontrer une identité d'intégrales orbitales formulée par Jacquet-Rallis dans un contexte de formule des traces relatives.
+ Jean-Pierre LABESSE Laurent CLOZEL La formule des traces tordue 07/10/2010 14:00 502, couloir 15-25
Séance du groupe de travail ``Stabilisation de la formule des traces tordue''.
+ Vincent SÉCHERRE Représentations modulo $\ell$ des formes intérieures de $GL(n)$ sur un corps $p$-adique ($\ell\neq p$) 30/09/2010 14:00 502, couloir 15-25
(Travail en collaboration avec Alberto Minguez.) Soient $F$ un corps $p$-adique et $R$ un corps algébriquement clos de caractéristique différente de $p$. Nous donnons une classification des $R$-représentations lisses irréductibles d'une forme intérieure de $GL(n,F)$ en termes de multisegments, c'est-à-dire en fonction de leur support supercuspidal. Dans le cas particulier où $R$ est de caractéristique nulle, nous retrouvons la classification de Tadić, mais sans avoir recours à des méthodes globales.
+ Pierre VANHOVE Formes automorphes et amplitudes en théorie des cordes 17/06/2010 14:00 0C8
Nous discuterons les proprétés de la théorie des cordes fermées maximalement supersymétrique considérée sur un espace-temps $\mathbb{R}^{1,10-d}\times T^d$ donné par le produit direct de l'espace de Minskowski $\mathbb{R}^{1,10-d}$ et un tore $T^d$ où $0\leq d\leq 8$. Cette théorie est invariante sous $E_d(Z)\backslash E_d/K_d$, où $E_d$ est la forme réelle déployée du groupe de Lie semi-simple de rang $1\leq d\leq 8$, $K_d$ est le sous-groupe compact maximal. Les interactions sont données par des formes automorphes invariantes sous $E_d(Z)$. Ce sous-groupe discret est défini par la règle de quantification de Dirac. Nous expliquerons que cette définition correspond à celle donnée par Chevalley. Nous expliquerons que le régime perturbatif, la limite de couplage fort (la théorie M), et la limite de décompactification correspondent à trois sous-groupes parabolique maximaux particuliers. Nous présenterons les formes automorphes d'amplitudes associées au comptage d'états de trous noirs supersymétriques. En évaluant leur terme constant par rapport au sous-groupe parabolique maximal associé au régime perturbatif de la théorie des cordes, nous déduisons des relations entre des séries d'Eisenstein et des intégrales de fonctions $\theta$ sur l'espace des modules des surfaces de genre $g$. L'évaluation par rapport au sous-groupe parabolique associé à la limite de décompactification permet de déduire les formes automorphes pour les rangs $d<8$ de celle pour $E_8$. De cette construction nous déduisons des propriétés d'analyticité de combinaisons linéaires particulières de certaines formes automorphes.
+ Christopher SKINNER The Galois representations associated with unitary groups over $\mathbb{Q}$ 10/06/2010 14:00 0C8
+ Yves LAURENT $\mathcal{D}$-modules et distributions invariantes sous l'action d'un groupe 03/06/2010 14:00 0C8
Le but de cet exposé est de montrer comment la théorie des $\mathcal{D}$-modules permet d'étudier les distributions invariantes sous l'action d'un groupe de Lie. On présentera deux articles \textit{Multiplicity one theorem for $(GL(n+1,R),GL(n,R))$} de A. Aizenbud et D. Gourevitch et \textit{Kirillov's conjecture and $\mathcal{D}$-modules} de E. Galina et Y. Laurent. Ils aboutissent à des résultats semblables par des méthodes différentes. Tandis que le premier utilise de l'analyse (transformation de Fourier) et la propriété d'involutivité de la variété caractéristique d'un $\mathcal{D}$-module, le second est purement algébrique et utilise la $b$-fonction.
+ Benjamin CHARBORD Cohomologie des variétés de Griffiths-Schmid et limites de séries discrètes 27/05/2010 14:00 0C8
Les variétés de Griffiths-Schmid sont des variétés analogues aux variétés de Shimura. Elles ont l'avantage, sur ces dernières, de faire intervenir dans leur cohomologie des limites dégénérées de séries discrètes. Cependant, elles ne sont pas algébriques. Dans cet exposé, on s'intéresse au cas du groupe $SU(2,2)$. On y présente certains résultats obtenus dans l'optique de traiter, à terme, le problème de non algébricité de ces variétés, généralisant ainsi certains travaux de Carayol.
+ H. LI Le transfert et le lemme fondamental pour le groupe métaplectique 20/05/2010 14:00 0C8
Le groupe métaplectique de Weil est un revêtement non algébrique du groupe symplectique sur un corps local. Dans cet exposé, on établira un formalisme de l'endoscopie pour ce groupe. En particulier, on présentera une variante de la conjecture de Langlands-Shelstad dans ce cadre. La preuve est basée sur la méthode de descente et l'endoscopie non standard pour les algèbres de Lie, due à Waldspurger. Cela généralise les travaux d'Adams et Renard dans le cas sur les réels.
+ Ke CHEN On the equidistribution of special subvarieties in mixed Shimura varieties 06/05/2010 14:00 0C8
The Andre-Oort conjecture for pure Shimura varieties is proved under the GRH. Using some tools from ergodic theory, we provide a result of equidistritions of special subvarieties in some Kuga varieties, aimed to generalize the current strategy of Clozel, Edixhoven, Klingelr, Ullmo and Yafaev for the study of the Andre-Oort conjecture for mixed Shimura varieties.
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD La fibration de Hitchin tronquée 15/04/2010 14:00 0C8
Ngô a obtenu une démonstration du lemme fondamental de Langlands-Shelstad par une étude cohomologique de la partie elliptique de la fibration de Hitchin. Dans cet exposé, on introduira la variante tronquée de la fibration de Hitchin qui nous a permis d'étendre au cas du lemme fondamental pondéré d'Arthur la preuve de Ngô. (Travail commun avec Gérard Laumon)
+ Andrea MORI Interpolation properties of power series expansions of modular forms 08/04/2010 14:00 0C8
We define a power series expansion of an holomorphic modular form $f$ in the $p$-adic neighborhood of a CM point $x$ of type $K$ for a split good prime $p$. The modularity group can be either a classical conguence group or a group of norm $1$ elements in an order of an indefinite quaternion algebra. The expansion coefficients are shown to be closely related to the classical Maass operators and give $p$-adic information on the ring of definition of $f$. By letting the CM point $x$ vary in its Galois orbit, the $r$-th coefficients define a $p$-adic $K^{\times}$-modular form in the sense of Hida. By coupling this form with the $p$-adic avatars of algebraic Hecke characters belonging to a suitable family and using a Rankin-Selberg type formula due to Harris and Kudla along with some explicit computations of Watson and of Prasanna, we obtain in the even weight case a $p$-adic measure whose moments are essentially the square roots of a family of twisted special values of the automorphic $L$-function associated with the base change of $f$ to $K$.
+ Jérôme PLUT Une filtration de type Harder-Narasimhan sur des espaces de Banach analytiques $p$-adiques 01/04/2010 14:00 0C8
Un espace de Banach-Colmez est un espace de Banach $p$-adique, muni d'une algèbre de fonctions analytiques, et qui s'obtient par extensions et quotients successifs à partir de $\mathbb{C}_p$ et $\mathbb{Q}_p$. Cette catégorie est abélienne et munie de fonctions additives « dimension » et « hauteur » à valeurs respectivement dans $\mathbb{N}$ et $\mathbb{Z}$. Elle contient de façon naturelle des objets associés aux $\varphi$-modules, ce qui permet de redémontrer le théorème « faiblement admissible implique admissible » de (Colmez-Fontaine, 2000). De plus, on peut munir une sous-catégorie pleine d'une structure analogue à celle des fibrés vectoriels sur une courbe projective lisse ; ceci permet de définir sur ces objets une filtration canonique décroissante, indexée par les rationnels positifs, et dont les gradués s'obtiennent à partir de $\varphi$-modules admissibles.
+ R. BLASIUS The size of automorphic Galois representations 11/03/2010 14:00 Amphi Darboux
+ A. ABBES Sur la correspondance de Simpson $p$-adique 18/02/2010 14:00 Amphi Darboux
Faltings a récemment introduit une correspondance de Simpson pour les représentations $p$-adiques du groupe fondamental géométrique d'une variété lisse sur un corps $p$-adique (sous certaines hypothèses). Dans un travail en cours (en commun avec Michel Gros), nous nous sommes intéressés à comprendre ce que donne sa construction lorsque l'on part de la cohomologie étale p-adique relative d'un morphisme propre et lisse. Le cas complexe suggère que le fibré de Higgs associé est la cohomologie de Hodge munie du morphisme de Kodaira Spencer. Nous montrons que c'est aussi le cas en $p$-adique. Plus généralement, nous montrons que le complexe de Dolbeault du fibré de Higgs associé à un système local de Hodge-Tate est le complexe défini par Hyodo. Pour ce faire, nous introduisons une nouvelle approche pour la correspondance de Simpson $p$-adique qui complète celle de Faltings et présente un intérêt indépendant.
+ Laurent FARGUES Courbes et fibrés vectoriels en théorie de Hodge $p$-adique 11/02/2010 14:00 Amphi Darboux
Etant donné un corps valué complet de caractéristique positive, on construit une ``courbe'' sur $\mathbb{Q}_p$ et on classifie les fibrés vectoriels sur celle-ci. A certains objets de théorie de Hodge $p$-adique on associe des fibrés Galois équivariants sur cette courbe. Comme cas particulier de la classification des fibrés sur cette courbe on réobtient les deux théorèmes principaux de la théorie de Hodge $p$-adique: faiblement admissible implique admissible et de Rham implique potentiellement semi-stable. Il s'agit d'un travail en commun avec Jean-Marc Fontaine.
+ Igor BURBAN Une formule des traces $p$-adique 04/02/2010 14:00 Amphi Darboux
Comme dans le cas classique dû à Arthur-Selberg, notre formule des traces est une égalité entre deux termes l'un dit spectral l'autre géométrique. Dans notre cas, ces derniers sont des formes linéaires $p$-adiques sur l'idéal des opérateurs de Hecke complètement continus. Dans cet exposé, nous expliquerons la définition de ces termes et nous esquisserons la preuve de cette formule.
+ Laurent LAFFORGUE Théorie de Fontaine en égales caractéristiques (travail en commun avec Alain Genestier) 28/01/2010 14:00 Amphi Darboux
Les chtoucas locaux sont une version locale des chtoucas introduits par Drinfeld. Nous leur associons des cristaux et ceux-ci sont munis d'une filtration de Hodge. Nous montrons un résultat analogue au théorème ``faiblement admissible implique admissible'' de Colmez et Fontaine par une méthode qui n'utilise pas de clôture algébrique du corps local et qui donne aussi des résultats en théorie entière. Notre article se trouve à l'adresse \href{http://www.math.jussieu.fr/~vlafforg/fontaine.pdf}{http://www.math.jussieu.fr/$\sim$vlafforg/fontaine.pdf}
+ David SAVITT Serre weights for mod p Hilbert modular forms: the totally ramified case 21/01/2010 14:00 Amphi Darboux
We will discuss the weight part of Serre's conjecture for irreducible two-dimensional $\mod p$ representations of the absolute Galois group of $F$, where $F$ is a totally real field that is totally ramified at $p$, and where the representation is tamely ramified at locally at $p$. In most cases we determine the precise list of possible weights, as conjectured by M. Schein. This is joint work with Toby Gee.
+ Kevin BUZZARD On algebraic automorphic representations 14/01/2010 14:00 Amphi Darboux
+ Colette MŒGLIN Une approche global de la conjecture de Gross-Prasad d'après Jacquet et Rallis 10/12/2009 14:00 0C8
J'exposerai la première partie de l'article de H. Jacquet et S. Rallis intitulé ``On the Gross-Prasad conjecture for unitary groups''.
+ Paul-James WHITE Overconvergent Langlands functoriality for the tensor product $U(2)\times U(3)$ on the definite unitary group 03/12/2009 14:00 0C8
We extend the work of Clozel-Harris-Labesse to obtain additional cases of endoscopic transfer on the definite unitary group. These allow us to in a sense lift some of the results of Ramakrishnan and Kim-Shahidi on the automorphic tensor product on $GL(2)\times GL(2)$ and $GL(2)\times GL(3)$ to the definite unitary group. We then apply the work of Chenevier to obtain rigid analytic morphisms between eigenvarieties associated to the corresponding cases of overconvergent Langlands functoriality.
+ Michael HARRIS La Conjecture de Sato-Tate en poids supérieur 26/11/2009 14:00 0C8
Dans un article en commun avec T. Barnet-Lamb, D. Geraghty, et R. Taylor, nous démontrons la Conjecture de Sato-Tate pour les formes modulaires elliptiques (non de type CM) de poids quelconque. La méthode est basée sur les résultats récemment obtenus dans le cadre de la stabilisation de la formule des traces, en particulier ceux qui vont paraître dans le projet de livres de Paris, ainsi que des raffinements techniques des théorèmes de modularité (de Geraghty et Guerberoff), et de modularité potentielle (de Barnet-Lamb), et quelques nouvelles astuces.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Une formule intégrale calculant la valeur d'un facteur $\epsilon$ 19/11/2009 14:00 0C8
Soient $F$ un corps local non archimédien de caractéristique $0$ et $d$, $d'$ deux entiers naturels de parités distinctes. Posons $G=GL(d)$ et $G'=GL(d')$. Soient $\pi$ et $\pi'$ des représentations admissibles irréductibles de $G(F)$ et $G'(F)$. Fixons un caractère $\psi$ de $F$ continu et non trivial. On définit le facteur $\epsilon(s,\pi\times\pi',\psi)$ pour $s\in\mathbb{C}$. Supposons $\pi$ et $\pi'$ autoduales. On peut les prolonger en des représentations $\tilde{\pi}$ et $\tilde{\pi}'$ des produits semi-directs $G(F)\rtimes\{1,\theta_d\}$ et $G'(F)\rtimes\{1,\theta_{d'}\}$, où $\theta_d$ et $\theta_{d'}$ sont des automorphismes extérieurs de $G$ et $G'$. Supposons de plus $\pi$ et $\pi'$ tempérées. On prouve que $\epsilon(1/2,\pi\times\pi',\psi)$ se calcule par une formule intégrale où interviennent les caractères de $\tilde{\pi}$ et $\tilde{\pi}'$. Cette formule est reliée à la conjecture locale de Gross-Prasad ; on essaiera d'expliquer pourquoi.
+ Lucio GUERBEROFF Théorèmes de modularité pour représentations galoisiennes de type unitaire 12/11/2009 14:00 0C8
L'exposé sera consacré à un théorème de modularité géneralisant ceux de Clozel-Harris-Taylor et Taylor, rendu possible par les résultats de Labesse à propos du changement de base et descente entre représentations automorphes de $GL(n)$ et de groupes unitaires définis.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Une formule intégrale calculant une multiplicité 05/11/2009 14:00 0C8
Soient $F$ un corps local non archimédien de caractéristique $0$ et $V$ un espace vectoriel de dimension finie sur $F$, muni d'une forme quadratique non dégénérée. Fixons une décomposition orthogonale $V=V'\oplus Z$. On suppose que les dimensions de $V$ et $V'$ sont de parités distinctes et que le groupe spécial orthogonal de $Z$ est déployé sur $F$. Notons $G$ et $G'$ les groupes spéciaux orthogonaux de $V$ et $V'$. Soient $\sigma$ et $\sigma'$ des représentations admissibles irréductibles de $G(F)$ et $G'(F)$. On peut définir une multiplicité $m(\sigma,\sigma')$ qui vaut $0$ ou $1$ et qui est l'objet de la conjecture locale de Gross-Prasad. Supposons $\sigma$ et $\sigma'$ tempérées. On prouve que $m(\sigma,\sigma')$ se calcule par une formule intégrale où interviennent les caractères de $\sigma$ et $\sigma'$.
+ Guy HENNIART Théorèmes de multiplicité 1, d'après Aizenbud, Gurevitch, Rallis et Schiffmann 22/10/2009 14:00 0C8
Soit $F$ un corps $p$-adique, $n$ un entier $\geq 1$, $H$ le groupe $GL(n+1,F)$, $G$ son sous-groupe $GL(n,F)$. Si $V$ est une representation lisse irréductible de $H$, $W$ une représentation lisse irréductible de $G$, alors l'espace des entrelacements de $V$ restreint à $G$ vers $W$ est nul ou de dimension $1$. On a un résultat analogue quand $H$ est un groupe unitaire ou orthogonal, et $G$ le fixateur d'un vecteur non isotrope.
+ Tom LENAGAN Formal degree and local theta correspondence 15/10/2009 14:00 0C8
If two discrete series representations are theta lifts of each other, how are their formal degrees related? We address this question in this talk, obtaining a precise relation in the equal rank case and a relation up to a universal constant in general. This is joint work with \href{http://www.math.ias.edu/~ichino/}{Atsushi Ichino}.
+ Christophe CORNUT Introduction aux conjectures de Gross-Prasad 08/10/2009 14:00 0C8
Ces conjectures décrivent les lois de branchement pour certaines paires de groupes classiques, telles que $SO(W)\subset SO(V)$ avec $W\subset V$ de codimension $1$.
+ Sug Woo SHIN Automorphic representations of prescribed type 01/10/2009 14:00 0C8
Given a reductive group over a number field, it is natural to ask whether there exist automorphic representations of some prescribed type at each local place. If the prescribed types are discrete series then this is proved by Clozel. I consider the L-packet analogue of this question and give a partial answer, using Kazhdan's simple trace formula argument.
+ Laurent FARGUES Autodualité de la cohomologie des tours de Drinfeld sous l'involution de Zelevinsky 25/06/2009 14:00 0C2
Schneider et Stuhler ont relié l'involution de Zelevinsky à la dualité de Verdier sur l'immeuble de Bruhat-Tits des groupes linéaires p-adiques. Nous montrons comment relever ce type de résultat à la cohomologie de la tour de Drinfeld. Plus précisément, nous montrons que la cohomologie de la tour de Drinfeld est autoduale sous l'involution de Zelevinsky convenablement décalée et tordue. Ce résultat est utilisé par Pascal Boyer dans ses travaux sur la cohomologie des espaces de Lubin-Tate. Nous donnons de plus une application à une conjecture de Prasad-Ramakrishnan concernant les représentations autoduales des groupes p-adiques.
+ Ulrich GÖRTZ Affine Deligne-Lusztig varieties 18/06/2009 14:00 !0C5
Affine Deligne-Lusztig varieties are analogs of usual Deligne-Lusztig varieties in the context of an affine root system. They are subvarieties of affine Grassmannians or (partial) affine flag varieties, and arise naturally in the study of the reduction of Shimura varieties. Very little about their properties is known so far. In my talk, I will discuss recent results obtained jointly with Haines, Kottwiz and Reuman about basic properties such as the dimension in the case of the full flag variety.
+ Vincent PILLONI Formes de Siegel de genre 2 11/06/2009 14:00 0C2
On présentera des résultats de modularité surconvergente pour les représentations galoisiennes symplectiques de degré 4 avec des applications aux surfaces abéliennes. On présentera ensuite des résultats de classicité pour les formes modulaires surconvergentes de genre 2 qui permettent, sous certaines hypothèses, de remplacer la modularité surconvergente par la modularité.
+ Gérard FREIXAS Sur la correspondance de Jacquet-Langlands et la formule Riemann-Roch en théorie d'Arakelov 28/05/2009 14:00 0C2
La théorie de l'intersection arithmétique permet d'attacher des nombres d'auto-intersection (arithmétique) aux variétés de Shimura: les nombres d'auto-intersection des fibrés de formes modulaires, munis de leurs métriques de Petersson. On conjecture que ces nombres s'expriment en termes de dérivées logarithmiques de fonctions $L$ d'Artin aux entiers négatifs. Le cas des courbes de Shimura (compactes) a été traité par Kudla-Rapoport-Yang et Maillot-Rossler. Le cas des courbes modulaires par Bost et Kühn. Le but de cet exposé est de relier les deux résultats par une combinaison de la correspondance de Jacquet-Langlands et de la formule de Riemann-Roch en théorie d'Arakelov. L'origine de ce travail suit une suggestion de G. Chenevier.
+ C.S. RAJAN Some questions on the spectrum and arithmetic of locally symmetric spaces 14/05/2009 14:00 0C2
We consider the question that the spectrum and arithmetic of locally symmetric spaces should mutually determine each other nin the setting of automorphic forms.
+ Wille LIU Locally analytic vectors of irreducible crystabelian representations of $GL(2,\mathbb{Q}_p)$ 07/05/2009 14:00 0C2
Building on the works of Colmez and Berger-Breuil, we determine the locally analytic vectors of the unitary representations of $GL(2,\mathbb{Q}_p)$ which correspond to (phi-semisimple) irreducible crystabelian representations of $G_{\mathbb{Q}_p}$ via the $p$-adic local Langlands correspondence of $GL(2,\mathbb{Q}_p)$. This verifies a conjecture of Breuil.
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD Le lemme fondamental pondéré d'Arthur 30/04/2009 14:00 0C2
(Travail en commun avec Gérard Laumon) Le lemme fondamental du titre est une identité combinatoire entre intégrales orbitales pondérées, indispensable à la stabilisation de la formule des traces. Il généralise le lemme fondamental de Langlands-Shelstad que Ngô Bao Châu a récemment démontré par une étude cohomologique de la partie elliptique de la fibration de Hitchin. Dans cet exposé, j'expliquerai divers ingrédients de la preuve du lemme fondamental pondéré que j'ai obtenue avec Gérard Laumon. Ceux-ci comprennent l'introduction d'une fibration de Hitchin tronquée sur la partie hyperbolique, le comptage du nombre des points des fibres tronquées en termes d'intégrales orbitales pondérées et le prolongement des théorèmes cohomologiques de Ngô à cette situation.
+ Pramod ACHAR Introduction aux faisceaux échelonnés 09/04/2009 14:00 0C2
Les faisceaux pervers, introduits vers 1980, possèdent de nombreuses propriétés remarquables, par rapport à la dualite de Poincaré-Verdier, à la théorie des poids, et à des phénomènes de ``pureté'' et de ``décomposition''. En raison de ces propriétés, la théorie des faisceaux pervers est devenue un outil indispensable dans la théorie des représentations. La théorie des ``faisceaux échelonnes'' est un nouvel essai d'imiter de telles propriétés dans le cadre des fibrés vectoriels et des faisceaux cohérents. Dans cet exposé, j'expliquerai les ingrédients de leur définition et énoncerai les résultats principaux, et j'espère discuter de quelques petits exemples. La plupart de ces travaux sont communs avec D. Treumann.
+ Rachel OLLIVIER Induction parabolique en caractéristique $p$ pour $GL(n)$ $p$-adique et son algèbre de Hecke 02/04/2009 14:00 0C2
Soit $F$ un corps $p$-adique. On s'intéresse à la catégorie des représentations lisses de $GL(n,F)$ à coefficients dans un corps de caractéristique $p$. Il y a un lien fonctoriel naturel entre cette catégorie et celle des modules en caractéristique $p$ sur la pro-$p$-algèbre de Hecke. Les catégories en question et les propriétés du foncteur sont complètement comprises seulement pour le cas de $GL(2,Q_p)$. Dans le cas de $GL(n,F)$, nous montrons comment la structure de l'algèbre de Hecke générique (présentation de Bernstein entière, isomorphisme de Satake intégral) reflète l'induction parabolique des représentations, et en tirons des informations sur certaines représentations de $GL(n,F)$ obtenues par ce processus. Par ailleurs, dans l'esprit d'une correspondance de Langlands modulo $p$ du côté des modules de Hecke, nous exhibons une coïncidence numérique entre certains modules supersinguliers et certaines représentations irréductibles du groupe de Galois absolu de $F$.
+ Pascal BOYER Réseaux d'induction d'une représentation de Steinberg généralisée 26/03/2009 14:00 0C2
Étant donnée une $\overline{Q_l}$-représentation de Steinberg généralisée entière, on étudiera tout d'abord les sous-quotients irréductibles de sa réduction modulo $l$ au moyen de la classification ``à la Zelevinski'' donnée par Vignéras des $\overline{F_l}$-représentations irréductibles ainsi que de l'involution de Zelevinski-Vignéras. On définiera ensuite un certain nombre de $\overline{Z_l}$-réseaux stables obtenus par récurrence via l'induction parabolique.
+ SÉMINAIRE SUSPENDU Pour cause de grève interprofessionnelle 19/03/2009 14:00 0C2
+ Ricardo MENARES Opérateurs de Hecke et théorie d'Arakelov sur les courbes modulaires 12/03/2009 14:00 0C2
À une courbe définie sur un corps de nombres, la théorie d'Arakelov attache un groupe abélien muni d'une forme bilinéaire, realisée comme un produit d'intersection. Cet invariant est appelé le ``groupe de Chow arithmétique'' de la courbe. Un invariant numérique qui en est deduit est l'auto-intersection du faisceau canonique. Nous étudions le groupe de Chow arithmétique dans le cas des courbes modulaires. En utilisant des ameliorations techniques de la théorie d'Arakelov dues à J.-B. Bost et U. Kühn, on montre que les opérateurs de Hecke agissent sur le groupe de Chow arithmétique et que l'action est autoadjointe par rapport à la forme bilinéaire. La décomposition du groupe de Chow arithmétique en composantes propres qui en est déduite permet de definir des nouveaux invariants arithmétiques, plus fins que l'auto-intersection du faisceau canonique.
+ Marie-France VIGNÉRAS Un foncteur dans la direction inverse (des $(\phi,\Gamma)$-modules vers les représentations lisses) 05/03/2009 14:00 0C2
Le foncteur $\Psi^{-\infty}$ des $(\phi,\Gamma)$-modules étales vers les représentations du mirabolique de $GL(2,\mathbb{Q}_p)$ sera généralisé aux groupes réductifs $p$-adiques déployés, ainsi que certains de ses avatars.
+ SÉMINAIRE SUSPENDU 26/02/2009 14:00 0C2
+ SÉMINAIRE SUSPENDU 19/02/2009 14:00 0C2
+ SÉMINAIRE SUSPENDU Le séminaire GRFA de Chevaleret est suspendu, suite à la motion adoptée en Assemblée Générale. 12/02/2009 14:00 0C2
Motion ``Chevaleret Recherche''. L'Assemblée Générale des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs de Mathématiques des Universités Paris 6 et Paris 7, réunie le 11 février 2009, demande le retrait du projet de décret sur le statut des Enseignants-Chercheurs qui amplifie les effets nocifs de la loi LRU et se prononce contre la ``masterisation'' des filières d'enseignement telle qu'elle est proposée. Elle s'élève également contre les suppressions de postes dans l'enseignement supérieur et contre le démantèlement du CNRS. Elle appelle à la grève de l'ensemble des Enseignants-Chercheurs et Chercheurs de Chevaleret (Mathématique-Informatique), et en particulier à la suspension des cours, séminaires et groupes de travail. (Votants : 60, Unanimité)
+ Daniel JUTEAU Faisceaux pervers sur $Z_l$ et $F_l$ 05/02/2009 14:00 0C2
Le but principal de cet exposé est d'expliquer les relations entre les faisceaux pervers sur $Q_l$, $Z_l$ et $F_l$. Sur $Z_l$, on a deux t-structures echangées par la dualité. Pour la t-structure duale de la t-structure naturelle, certaines propriétés peuvent sembler étranges au premier abord. Nous verrons des exemples concrets. Nous nous placerons dans le contexte d'une t-categorie dont le coeur est muni d'une théorie de torsion et étudierons le recollement dans ce cadre. Puis on rajoutera le foncteur de réduction modulaire. Nous parlerons aussi de filtrations de stratification. Références : Beilinson Bernstein Deligne, ``Faisceaux pervers'' 3.3 ; Juteau, ``Decomposition numbers for perverse sheaves'' ; Juteau Mautner Williamson, ``Perverse sheaves and modular representation theory''.
+ Anantharam RAGHURAM Special values of some automorphic $L$-functions 29/01/2009 14:00 0C2
In the first half of my talk I will begin with a classical theorem of Shimura on the critical values of the $L$-function of a holomorphic modular form. With this in the background I will then talk about Deligne's conjecture on the critical values of motivic $L$-functions while emphasizing the statement of this conjecture for symmetric power $L$-functions. In the second half of my talk I will describe some recent results of mine, partly in collaboration with Freydoon Shahidi, on the special values of Rankin-Selberg $L$-functions for $GL(n)\times GL(n-1)$. I will explain how we can use recent progress on Langlands functoriality to get results for the critical values of (odd) symmetric power $L$-functions. Time permitting, I hope to end my talk by sketching some work in progress, jointly with Günter Harder, on ratios of critical values.
+ Pascal BOYER Premier exposé d'une série consacrée aux travaux de Pascal Boyer sur la cohomologie de la tour de Lubin-Tate et de quelques variétés de Shimura unitaires 08/01/2009 14:00 0C2
Rappels sur $Q_l$ : présentation des objets géométriques, des résultats faisceautiques et cohomologique, présentation et illustration des suites spectrales. Le principe est de presenter ce qui nous servira plus tard et de séparer clairement les propriétés utilisées de celles qui ne le sont pas et qui le seront dans le cas de $Z_l$.
+ Gopal PRASAD Sur les groupes abéliens localement compacts avec auto-dualité symplectique 18/12/2008 14:00 0C2
A locally compact abelian group $L$ is said to have symplectic self-duality if there exists an isomorphism $e:L\rightarrow \hat{L}$ such that $e(x)(x)=0$ for each $x$ in $L$. Is every such group isomorphic to the product of a locally compact abelian group with its Pontryagin dual? What do its maximal isotropic subgroups look like? These questions are motivated by the study of Heisenberg groups and integral transforms that arise from the Stone-von Neumann theorem. We will use a homological method of Fuchs and Hofmann to address these questions.
+ Benoît STROH Compactifications de variétés de Siegel aux places de mauvaise réduction 11/12/2008 14:00 0C2
Un problème naturel en géométrie algébrique, initié par Mumford, est de compactifier les espaces de modules de variétés abéliennes. Faltings et Chai y ont grandement contribué en construisant des compactifications toroïdales arithmétiques aux places de bonne réduction de ces espaces. Nous généralisons leur méthode aux places de mauvaise réduction associées à des niveaux parahoriques.
+ Jean-François DAT Opérateur de Lefschetz sur les deux tours et correspondance ``de Zelevinski'' 04/12/2008 14:00 !7D1
Le but est de comprendre la partie nilpotente de la correspondance de Langlands locale modulo l de Vignéras. Comme on ne sait pas la caractériser avec des facteurs epsilon, on voudrait en donner une réalisation géométrique, en utilisant la cohomologie des tours de Drinfeld et Lubin-Tate. Néanmoins, contrairement au cas l-adique, cette partie nilpotente ne semble pas être d'origine Galoisienne, puisque l'action infinitésimale de l'inertie est toujours nulle. Nous présenterons une réalisation conjecturale de cette partie nilpotente faisant intervenir un opérateur de Lefschetz naturel, ainsi que l'involution de Zelevinski. L'énoncé est formellement indépendant du corps de coefficients. On le vérifiera dans le cas l-adique et dans quelques (rares mais non-triviaux) cas modulaires.
+ Corinne BLONDEL Généricité pour les représentations supercuspidales de $Sp(4)$ 27/11/2008 14:00 0C2
(Travaux en commun avec Shaun Stevens) Pour les groupes $GL(n)$ sur un corps local non archimédien, toute représentation irréductible supercuspidale est générique, mais ce n'est pas le cas en général : l'exemple le plus célèbre est la représentation $\theta_{10}$ de $Sp(4)$ de Srinivasan. Quand le corps est de caractéristique résiduelle impaire, il se trouve que $Sp(4)$ a beaucoup de représentations irréductibles supercuspidales non-génériques et nous les déterminons explicitement en termes de types.
+ Alexander STASINSKI Unramified representations of reductive groups over finite rings 20/11/2008 14:00 !2E01
Lusztig has given a construction of certain representations of reductive groups over finite local principal ideal rings of characteristic $p$, extending the construction of Deligne and Lusztig of representations of reductive groups over finite fields. We show how to generalize Lusztig's results to reductive groups over arbitrary finite local rings via the Greenberg functor and group schemes over Artinian local rings. In particular, we obtain a cohomological construction of a class of smooth representations of certain compact $p$-adic groups.
+ Roland BERGER Quelques représentations modulaires du sous-groupe de Borel de $GL_2(Q_p)$ 13/11/2008 14:00 0C2
Colmez a donné une recette permettant d'associer une représentation lisse $\Omega(W)$ du sous-groupe de Borel de $GL_2(Q_p)$ à une $\overline{F_p}$-représentation $W$ de $Gal(\overline{Q_p}/Q_p)$ en utilisant la théorie des $(\phi,\Gamma)$-modules de Fontaine. Si $dim(W)=2$, alors on retrouve la ``correspondance de Langlands $p$-adique'' de Breuil et dans cet exposé, je décrirai $\Omega(W)$ dans le cas où $dim(W)$ est quelconque. C'est aussi l'occasion de s'intéresser aux représentations du Borel pour elles-même.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Une formule intégrale reliée à la conjecture locale de Gross-Prasad 06/11/2008 14:00 0C2
Le corps de base $F$ est local, non archimédien et de caractéristique nulle. Soit $G=SO(d,F)$ le groupe spécial orthogonal d'un espace vectoriel $V$ sur $F$, de dimension finie $d$, muni d'une forme quadratique $q$ non dégénérée. Soit $v_{0}\in V$ tel que $q(v_{0})\not=0$, notons $H=SO(d-1,F)$ le fixateur de $v_{0}$ dans $G$. Soit $\pi$, resp. $\sigma$, une représentation admissible irréductible de $G$, resp. $H$. On note $m(\sigma,\pi)$ la dimension de l'espace $Hom_{H}(\pi_{|H},\sigma)$. On sait que cette dimension est égale à $0$ ou $1$. On présente ici une formule intégrale qui calcule $m(\sigma,\pi)$ à l'aide des caractères de $\sigma$ et $\pi$, sous l'hypothèse que $\pi$ est supercuspidale. Soit maintenant $\Pi$, resp. $\Sigma$, un $L$-paquet de représentations tempérées de $G$, resp. $H$ (on utilise la variante due à Vogan de la notion de $L$-paquet). Une forme faible de la conjecture de Gross et Prasad prédit qu'il y a un unique couple $(\sigma,\pi)\in \Sigma\times \Pi$ tel que $m(\sigma,\pi)=1$. En admettant quelques propriétés attendues des $L$-paquets, notre formule intégrale entraîne cette assertion dans le cas où le paquet $\Pi$ n'est composé que de supercuspidales.
+ Christophe CORNUT Systèmes Eulériens de type Heegner 30/10/2008 14:00 0C2
Une variante de l'exposé de B. Gross, avec $U(n-1,1)$ dans $SO(2n-1,2)$.
+ Atish DABHOLKAR Siegel Modular Forms and Quantum Black Holes 23/10/2008 14:00 0C2
Recently, Siegel modular forms have come to play a role in counting quantum states of certain black holes in string theory. I will describe some of the physics background and various other interesting mathematical structures such as the Borcherds-Kac-Moody algebras that have made their appearance in this context.
+ Wille LIU Cohomology and duality of $(\varphi,\Gamma)$-modules over the Robba ring 16/10/2008 14:00 0C2
Given a $p$-adic representation of the Galois group of a local field, we show that its Galois cohomology can be computed using the associated étale $(\varphi,\Gamma)$-module over the Robba ring; this is a variant of a result of Herr. We then establish analogues, for not necessarily étale $(\varphi,\Gamma)$-modules over the Robba ring, of the Euler-Poincaré characteristic formula and Tate local duality for $p$-adic representations.
+ D. GROSS On the restriction of irreducible representations of the group $U_n(k)$ to the subgroup $U_{n-1}(k)$ 02/10/2008 14:00 !1C18
(L'exposé sera suivi d'une réunion sur le contenu du séminaire. Les participants seront invités à faire part de leur souhait pour cette année.)\\ Let $k$ be a local field, and let $K$ be a separable quadratic field extension of $k$. It is known that an irreducible complex representation $\pi_1$ of the unitary group $G_1=U_n(k)$ has a multiplicity free restriction to the subgroup $G_2=U_{n-1}(k)$ fixing a non-isotropic line in the corresponding Hermitian space over $K$. More precisely, if $\pi_2$ is an irreducible representation of $G_2$, then $\pi:=\pi_1\otimes\pi_2$ is an irreducible representation of the product $G:=G_1\times G_2$ which we can restrict to the subgroup $H=G_2$, diagonally embedded in $G$. The space of $H$-invariant linear forms on $\pi$ has dimension $\leq 1$. In this talk, I will use the local Langlands correspondence and some number theoretic invariants of the Langlands parameter of $\pi$ to predict when the dimension of $H$-invariant forms is equal to $1$, i.e. when the dual of $\pi_2$ occurs in the restriction of $\pi_1$. I will also illustrate this prediction with several examples, including the classical branching formula for representations of compact unitary groups. This is joint work with Wee Teck Gan and Dipendra Prasad.
+ Gerasimos DOUSMANIS Reductions of some families of two-dimensional crystalline representations 26/06/2008 14:00 0C2
We compute semisimplified mod $p$ reductions of some families of two-dimensional $E$-linear crystalline representations of $G_K$, where $K$ is any finite unramified extension of $Q_p$ and $E$ any finite, large enough extension of $K$.
+ Vincent SECHERRE Représentations $l$-modulaires des formes intérieures de $GL(n)$ sur un corps $p$-adique ($l$ différent de $p$) 19/06/2008 14:00 0C2
Dans le cadre du Colloque Solstice 2008
+ Vytautas PASKUNAS Admissible unitary completions of locally $Q_p$-rational representations of $GL_2(F)$ 19/06/2008 15:15 0C2
Dans le cadre du Colloque Solstice 2008
+ Brian SMITHLING Local models for even orthogonal groups 12/06/2008 14:00 0C2
Local models are schemes, defined in terms of linear algebra, that were introduced by Rapoport and Zink to study the étale-local structure around points in the special fiber of integral models of certain PEL Shimura varieties over $p$-adic fields. A basic requirement for the local models is that they be flat. When the group defining the Shimura variety is split $GO_{2n}$, Genestier observed that the naive definition of the local model does not yield a flat scheme. In a recent preprint, Pappas and Rapoport introduced a new condition to the moduli problem defining the local model, the so-called spin condition, and conjectured that the ``spin'' local models are flat. I will report on some work towards obtaining a better understanding of the spin condition for these schemes.
+ Dennis GAITSGORY Groupes quantiques et dualité de Koszul 05/06/2008 14:00 0C2
D'après les travaux de Schechtman-Varchenko et Finkelberg-Schechtman, il est connu qu'il y a une équivalence entre la catégorie des modules sur le groupe quantique et une catégorie géométrique des ``Faisceaux Factororizables''. Dans cet exposé je vais demontrer comment on peut obtenir cette équivalence en utilisant le formalisme de dualité de Koszul et catégories chirales. C'est un travail un cours avec Jacob Lurie.
+ Jean-Philippe MICHEL Le problème de sous-convexité pour $GL_2$ et un problème de restriction 29/05/2008 14:00 0C2
Soit $d\geq 1$ et $K$ un corps de nombres. Soit $\pi$ une représentation automorphe cuspidale de $GL_d$ sur $K$. Iwaniec et Sarnak ont défini le conducteur analytique $C(\pi,s)$. On a la majoration dite de convexité : $$|L(\pi,s)|\ll_\epsilon C(\pi,s)^{1/4+\epsilon}$$ uniformément pour $s$ sur la droite critique ($\Re(s)=1/2$) et $\epsilon>0$ arbitrairement petit. Le problème de sous-convexité (uniforme en tous les paramètres) consiste a remplacer l'exposant $1/4+\epsilon$ ci-dessus par un exposant de la forme $1/4-\delta$ pour une constante absolue $\delta>0$ . Dans cet exposé, nous expliquons la résolution de ce problème pour $d=1$ ou $d=2$ (ainsi que pour d'autres fonctions $L$). Nous donnons certaines applications du caractère uniforme (en les divers paramètres) de la majoration de sous-convexité obtenue. Il s'agit d'un travail en commun avec A. Venkatesh.
+ Qëndrim R. GASHI A Conjecture of Kottwitz and Rapoport for Split Groups 22/05/2008 14:00 0C2
Kottwitz and Rapoport conjectured a root-system type statement that implies the converse to Mazur's Inequality for all (split) groups, and that can be used to establish a criterion for the non-emptiness of certain affine Deligne-Lusztig varieties. We prove their conjecture. In addition, we show how this result gives the vanishing of higher cohomology groups for certain line bundles on toric varieties associated with root systems.
+ Anne-Marie AUBERT Une structure géométrique en théorie des représentations des groupes réductifs $p$-adiques 15/05/2008 14:00 0C2
Nous décrirons, au moyen d'un quotient étendu provenant du Centre de Bernstein, une structure géométrique simple conjecturalement sous-jacente aux questions de réductibilité des représentations induites paraboliques des groupes réductifs $p$-adiques. Nous illustrerons ces notions par l'étude du cas du groupe général linéaire et de celui de la série principale du groupe exceptionnel de type G2.
+ Benjamin SCHRAEN Invariants $L$ pour $GL_3(Q_p)$ 17/04/2008 14:00 0C2
Si $V$ est une représentation $p$-adique semi-stable de dimension $3$ du groupe de Galois de $Q_p$ dont l'opérateur de monodromie est de rang $2$, sa filtration de Hodge dépend de trois paramètres $L$, $L'$, $L''$. On montre qu'il existe un complexe de représentations localement analytiques de $GL_3(Q_p)$ dépendant de ces trois paramètres. On peut alors retrouver le $(\phi,N)$-module filtré associé à $V$ en considérant les morphismes de ce complexe vers le complexe de de Rham de l'espace de Drinfel'd dans une catégorie dérivée convenable.
+ Marc-Hubert NICOLE Stratification de Manin des variétés modulaires de Hilbert 10/04/2008 14:00 0C2
Cet exposé explore la géométrie de la réduction modulo $p$ de variétés modulaires de Hilbert en des places divisant le discriminant du corps totalement réel. La classification à isomorphisme près (due à Manin) des modules de Dieudonné s'adapte très bien aux modules de Dieudonné à multiplication réelle. Nous utilisons la structure algébro-géométrique de la classification pour définir une stratification, dite de Manin, de la fibre spéciale de la variété modulaire de Hilbert. Il s'avère que cette stratification naturelle coïncide avec la stratification par la pente due à F. Andreatta et E. Goren, mais notre approche permet d'en apprendre un peu plus sur celle-ci. Nous illustrerons notre propos dans le cas des surfaces modulaires de Hilbert par un court détour via les cycles évanescents. L'intérêt d'une telle étude est que les stratifications un peu fines habituelles, très utiles en places de bonne réduction, deviennent un peu pathologiques en places de mauvaise réduction i.e., elles acquièrent un nombre infini de strates. De plus, notre construction est généralisable à d'autres variétés de Shimura; nous donnerons quelques détails pour les variétés e.g., unitaires, le temps permettant.
+ Sergey LYSENKO Theta-lifting géométrique pour la paire duale $Sp_{2n}$, $SO_{2m}$ 03/04/2008 14:00 0C2
On introduit un analogue géométrique de la représentation de Weil du groupe métaplectique sur un corps local non archimedian. C'est une catégorie de certains faisceaux pervers sur un champ, ou le groupe métaplectique agit par les foncteurs. On l'applique pour établir le théta-lifting géométrique dans la situation suivante. Soit $X$ une courbe et $Bun_{Sp_{2n}}$, $Bun_{SO_{2m}}$ les champs des modules des torseurs sur $X$ pour les groupes symplectique $Sp_{2n}$ et orthogonal $SO_{2m}$ respectivement. On introduit des foncteurs de théta-lifting entre les catégories dérivées correspondantes $D(Bun_{Sp_{2n}})$ et $D(Bun_{SO_{2m}})$. On décrit la relation entre ces foncteurs et les foncteurs de Hecke, ce qui établit la fonctorialité de Langlands géométrique pour cette paire duale. Si le temps le permet, j'expliquerai comment étendre les arguments au cas des groupes de similitudes $GSp_{2n}$, $GO_{2m}$. Comme application de ce dernier cas, on démontre la conjecture de Langlands géométrique pour $GSp_4$ dans le cas endoscopique (partout non ramifié).
+ Axel FERRARI Théorème de l'indice et formule des traces d'Arthur. 27/03/2008 14:00 0C2
L'indice $L^2$ d'un opérateur de Dirac sur un espace localement symétrique de volume fini s'exprime naturellement au moyen de la formule des traces invariante d'Arthur appliquée à une fonction indice. Cependant, Arthur ne donne qu'un théorème d'existence pour les coefficients intervenant dans les contributions non semi-simples du développement géométrique de la Formule des Traces. On se propose de contourner le problème en utilisant certains résultats récents de la théorie de l'endoscopie afin d'obtenir une formule géométrique aussi explicite que possible, au moins dans des cas particuliers
+ Jochen HEINLOTH Uniformization for $\mathcal{G}$-bundles on curves. 20/03/2008 14:00 !1C12
Any torsor under a semisimple group on a smooth projective curve becomes trivial when one removes a point from the curve. Pappas and Rapoport conjectured that a similar result should hold for torsors under a semisimple Bruhat-Tits-group scheme on a curve. We give a prove of this conjecture and deduce some results on the modulistack of torsors, which have also been conjectured by Pappas and Rapoport.
+ Oliver LORSCHEID Toroidal automorphic forms for function fields. 13/03/2008 14:00 !1C12
The definition of a toroidal automorphic form is due to Don Zagier, who showed that the vanishing of certain integrals of Eisenstein series over tori in $GL_2$ is related to the vanishing of the Riemann zeta function at the weight of the Eisenstein series; and thus a relation between the unitarizability of the space of unramified toroidal automorphic forms and the Riemann hypothesis. In this talk, we use an adelic approach for function fields of curves over finite fields. We will prove that in that case, the space of unramified toroidal automorphic forms is finite-dimensional, we will show dimension formulas and we will discuss the connection of unitarizability of toroidal automorphic forms with the Riemann hypothesis for global function fields (which was proven by Andre Weil).
+ Sascha ORLIK Period domains over finite fields and Deligne-Lusztig varieties. 06/03/2008 14:00 0C2
Period domains over finite fields are Zariski-open subsets of flag varieties defined by a semi-stability condition. They were introduced and discussed by M. Rapoport in his paper ``Period domains over finite and local fields''. In this talk I want to discuss their relationship to Deligne-Lusztig varieties and their fundamental groups.
+ Jérémy BLANC Existence de familles rationnelles de distributions sur $G$, invariantes sous $H$, où $G/H$ est $p$-adique, symétrique et réductif, via l'homologie. 21/02/2008 14:00 0C2
On se fixe $F$ un corps local non archimédien de caractéristique zéro, $G$ les points sur $F$ d'un groupe algébrique réductif défini sur $F$, et $s$ une involution rationnelle de $G$ définie sur $F$. On note $H$ le groupe des points fixes de $G$ sous l'action de $s$, $X(G,s)$ la composante neutre de l'ensemble des caractères complexes de $G$, $s$-antiinvariants. Soit $P$ un $s$-sous-groupe parabolique de $G$ : l'intersection $M$ de $P$ et $s(P)$ est un Lévi de $P$, $s$-stable. Il s'agit de construire à partir d'une représentation $R$ de $M$, lisse et irréductible, une famille rationnelle de distributions au dessus de la variété algébrique $X(G,s)$, qui soient des formes linéaires sur l'induite de $R$, de $P$ à $G$, et invariantes sous l'action de $H$.
+ Vincent SECHERRE Un analogue de la décomposition de Cartan pour les espaces symétriques réductifs $p$-adiques 14/02/2008 14:00 0C2
Un espace symétrique réductif $p$-adique est le quotient d'un groupe réductif $p$-adique $G$ par un sous-groupe H de points fixes par une involution rationnelle de $G$. Un groupe réductif $p$-adique peut être considéré comme un cas particulier d'espace symétrique réductif $p$-adique $G/H$. Dans un travail en commun avec Patrick Delorme, qui est une première étape dans l'étude de l'analyse harmonique sur $G/H$, nous obtenons un analogue de la décomposition de Cartan pour ces espaces. Cette décomposition est liée au fait que l'immeuble de Bruhat-Tits de $G$ est la réunion de ses appartements stables par l'involution définissant H, ce que l'on peut voir comme une généralisation du fait que deux points quelconques de l'immeuble de Bruhat-Tits d'un groupe réductif $p$-adique sont dans un appartement commun.
+ Léo DREYFUS-SCHMIDT Distribution algebras in continuous $p$-adic representation theory 07/02/2008 14:00 0C2
I will discuss two foundational results on continuous representation theory of $p$-adic Lie groups: the Auslander regularity of the locally analytic distribution algebra and its faithful flatness over continuous distributions. If time permits I will indicate two applications: a dimension theory for admissible locally analytic representations and the construction of a well-behaved functor from admissible Banach space representations to admissible locally analytic representations.
+ Jacques TILOUINE Formes compagnons pour GSp(4) et complexe BGG 31/01/2008 14:00 0C2
On formule une conjecture sur l'existence d'une, deux, ou trois formes compagnons pour une forme cuspidale sur GSp(4) sous certaines conditions de décomposabilité. On interprète ces conditions en termes du complexe BGG dual modulo $p$. On montre la conjecture dans le premier cas sous certaines hypothèses grace à un théorème de comparaison de Faltings et des critères de décomposabilité pour une représentation modulo p de Fontaine et Perrin-Riou.
+ Jan KOHLHAASE La cohomologie des représentations localement analytiques 24/01/2008 14:00 0C2
Nous esquissons une théorie de cohomologie pour les représentations localement analytiques d'un groupe de Lie p-adique au sens de Schneider/Teitelbaum. Cette théorie nous permet de démontrer des versions respectives de la dualité de Pontryagin, du lemme de Shapiro et d'une suite spectrale a la Hochschild-Serre. Nous donnons la définition d'une représentation supercuspidale localement analytique et nous étudions les extensions entre des représentations de la série principale localement analytique.
+ Michael HARRIS Autour de Sato-Tate 17/01/2008 14:00 0C2
+ Shu SASAKI Analytic continuation of overconvergent Hilbert eigenforms 10/01/2008 14:00 !0C8
To prove modularity of two-diemsnsional icosahedral Artin representations, Buzzard and Taylor observed that one could find a weight one form in p-adic families of modular forms, in particular, the rigid geometric framework which Coleman had developed in the 90s. One of the very technical observations they made was that an overconvegent $U_p$ eigeform extends across to the non-ordinary locus of a modular curve and thereby one can glue two overconvergent (companion) forms. Inspired by this, Kassaei subsequently reproved Coleman's result that, if its slope is small, only one overconvergent eigenform is needed to extend to the entire modular curve. I plan to present that, in fact, their techniques are applicable to the case of Hilbert modular forms over a totally real F, with the assumption that p splits completely in F. If there is time, I shall briefly mention what happens when p donesn't split.
+ Colette MŒGLIN multiplicité 1 dans les paquets d'Arthur 20/12/2007 14:00 0C2
+ Tuan NGÔ-DAC Compactification des champs de $G$-chtoucas 13/12/2007 14:00 !0C8
+ Marko TADIĆ On recent progress in classifying irreducible unitary representations 06/12/2007 14:00 !0D1
We shall discuss or present recent progress in classifying some classes of irreducible unitary representations, like for example unitary duals of GL(n) over non-archimedean division algebras (Badulescu - Renard and Secherre) and unramified unitary duals of split classical groups. We shall pay special attention to unifying moments among these classifications. Also, we shall describe isolated unitary representations among these irreducible unitary representations, and discuss where from the unitarizability of these representations can be deduced.
+ Maarten SOLLEVELD The noncommutative geometry of reductive p-adic groups 29/11/2007 14:00 !0D9
The aim of this talk is to gain more insight in the spectrum of irreducible smooth representations of a reductive p-adic group G. The noncommutative geometer's approach is to compute the ``cohomology'' of this spectrum, even though it is not Hausdorff. There are (at least) three natural candidates for this cohomology: 1) the K-theory of the reduced C*-algebra of G, 2) the periodic cyclic homology of the Harish-Chandra-Schwartz algebra of G, 3) the periodic cyclic homology of the Hecke algebra of G. We will show that these three invariants are naturally isomorphic, and we will explain the representation-theoretic content of this result. We will also discuss the relation with the Baum-Connes conjecture.
+ Jan KOHLHAASE La cohomologie des représentations localement analytiques 22/11/2007 14:00 0C2
Nous esquissons une théorie de cohomologie pour les représentations localement analytiques d'un groupe de Lie p-adique au sens de Schneider/Teitelbaum. Cette théorie nous permet de démontrer des versions respectives de la dualité de Pontryagin, du lemme de Shapiro et d'une suite spectrale a la Hochschild-Serre. Nous donnons la définition d'une représentation supercuspidale localement analytique et nous étudions les extensions entre des représentations de la série principale localement analytique.
+ François BERGERON Quelques résultats de non-annulation de valeurs spéciales de fonctions L automorphes 15/11/2007 14:00 0C2
Soit $\pi$ une representation automorphe cuspidale d'un groupe symplectique ou unitaire dont la composante archimedienne appartient a la serie discrete holomorphe. Je donnerai une démonstration élémentaire du fait que $L(k , \pi , \chi) \neq 0$ pour $k= 1 , 2 , ...$ et $\chi$ un caractère explicite naturel dans la théorie des relevés thêta.
+ Ito TETSUSHI Hasse invariants and the l-adic cohomology of unitary Shimura varieties. 08/11/2007 14:00 0C2
The classical Hasse invariant is a modular form of weight p-1 in characteristic p which has a simple zero at each supersingular point. In this talk, we will discuss how to generalize the Hasse invariant to unitary Shimura varieties with signature (1,n-1) using the idea of Ekedahl-Oort stratification. We will also discuss an application to the l-adic cohomology of unitary Shimura varieties with bad reduction (Iwahori level structure) using integral models of Harris-Taylor-Yoshida and the weight spectral sequence of Rapoport-Zink.
+ Ioan BADULESCU Jacquet-Langlands global et representations de GL(n,D) 25/10/2007 14:00 0C2
Transfert local des représentations unitaires, Jacquet-Langlands global, classification du spectre résiduel et des représentations automorphes de GL(n,D).
+ Guy HENNIART Sur l'induction automorphe, travail avec Bertrand Lemaire. 11/10/2007 14:00 0C2
Soit E/F une extension cyclique de corps p-adiques, et d son degré. L'induction automorphe (Henniart-Herb) correspond, via la correspondance de Langlands, à l'induction de E à F des représentations de groupes de Weil. A une représentation lisse irréductible R de GL(m, E), on associe une représentation lisse irréductible S de GL(md, F), de sorte qu'un certain caractère ``tordu'' de S soit proportionnel à un caractère ``pondéré'' de R. Nous montrons que la constante de proportionalité ne dépend pas vraiment de R, ce qui est indispensable, dans les travaux de Henniart et Bushnell, pour identifier la correspondance de Langlands dans le cas modéré. On en tire aussi le ``lemme fondamental'' pour l'induction automorphe si p est plus petit que md (le cas p>md, utilisé par Henniart-Herb, est dû Waldspurger).
+ Anne-Marie AUBERT Localisation de faisceaux caractères, travail avec Pramod Achar. 04/10/2007 14:00 !2E01
Nous déduisons d'une formule due à Lusztig une expression qui calcule des induits de faisceaux caractères au voisinage des points semi-simples en termes de fonctions de Green et qui dépend seulement de la théorie des représentations de certains groupes de Weyl finis étendus. Dans le cas des groupes classiques, une formule de ce type a été obtenue par Mœglin et Waldspurger.
+ Jeffrey ADAMS Character Theory of Nonlinear Groups 27/09/2007 14:00 !0C8
The Langlands program concerns automorphic representations of linear groups. It is of considerable interest to bring nonlinear groups into the program. The oscillator representation of the metaplectic group is an important example. One aspect of the program is character theory. In this talk (reporting on joint work with Rebecca Herb) I'll discuss a ``lifting theory'' for characters of nonlinear real groups.
+ Mark KISIN Integral Canonical models of some Shimura varieties 28/06/2007 14:00 0C2
+ Laurent CLOZEL Groupes de décomposition d'extensions minimalement ramifiés de $\mathbb{Q}$ 07/06/2007 14:00 0C2
+ Volker HEIERMANN Opérateurs d'entrelacement et algèbres de Hecke avec paramètres 31/05/2007 14:00 0C2
Soit $G$ le groupe des points d'un groupe réductif connexe défini sur un corps local non archimédien. Considérons l'ensemble $\Theta $ des classes de conjugaisons de couples $(M,O)$ formé d'un sous-groupe de Levi $M$ de $G$ et de l'orbite inertielle $O$ d'une représentation irréductible cuspidale de $M$. D'après un résultat de J. Bernstein, la catégorie $Rep(G)$ des représentations irréductibles lisses de $G$ est un produit direct indexé par l'ensemble $\Theta $, $Rep(G)=\prod _{[M,O]\in\Theta} Rep(G)_{[M,O]}$. Fixons un couple $(M,O)$. J. Bernstein a également explicité des générateurs projectifs dans la catégorie $Rep(G)_{[M,O]}$. L'objet de l'exposé est de déterminer, pour un certain choix de générateur projectif $P$, l'algèbre $End_G(P)$ et de mettre le résultat en relation avec les algèbres de Hecke avec paramètres définies par G. Lusztig. A certains instants, nous aurons toutefois à poser des hypothèses supplémentaires sur le groupe $G$ qui sont par exemple vérifiées si $G$ provient d'un groupe classique déployé.
+ Hans-Jürgen SCHNEIDER Smooth representations in characteristic p > 0 and (phi,Gamma)-modules 24/05/2007 14:00 0C2
I will report on a joint project with M.-F. Vigneras in which we aim at a natural functor from smooth representations in characteristic p > 0 to etale (phi,Gamma)-modules (possibly infinite dimensional). At present we have such a construction conditional on a certain structural property of smooth representations.
+ Sug Woo SHIN Counting points on Igusa varieties 10/05/2007 14:00 0C2
Igusa varieties are very useful in studying bad reduction of certain PEL-type Shimura varieties. By the result of Mantovan, the cohomology of such Shimura varieties can be expressed in terms of the cohomology of Igusa varieties and that of Rapoport-Zink spaces. In the work of Harris and Taylor on the Langlands correspondence, it is an important step to establish yet another relation between the cohomology spaces of Igusa varieties and Shimura varieties. This step relies on precise understanding of moduli data in characteristic $p$ as well as the techniques in harmonic analysis and the trace formula. I will present a recent work which works out this step in the case where endoscopy is nontrivial, assuming certain conjectures in representation theory.
+ Christophe BREUIL Vers une correspondance modulo $p$ pour GL2 (en collaboration avec Vytautas Paskunas) 03/05/2007 14:00 !0C5
Soit $F$ une extension finie non-ramifiée de $Q_p$ de degré $f$ et $\rho$ une représentation continue de dimension $2$ de $Gal(\overline{Q}_p/F)$ sur $\overline{F}_p$ suffisamment ``générique''. On associe à $\rho$ une famille (infinie lorsque $f>1$) de représentations lisses admissibles de $GL_2(F)$ sur $\overline{F}_p$ de $GL_2(O_F)$-socle les poids de Diamond-Buzzard-Jarvis de $\rho$. On espère que ces familles contiennent les ``bonnes'' représentations de $GL_2$ associées à $\rho$ (celles apparaissant dans la cohomologie mod $p$ par exemple).
+ Ben MOONEN Cycle relations on Jacobians 26/04/2007 14:00 !0C5
We consider a complete non-singular curve $C$ and its Jacobian $J$. In the study of algebraic cycles on $J$ we have a number of interesting structures at our disposal. E.g., in addition to the usual intersection product $\cdot$, the Chow ring $\textrm{CH}(J)$ carries a second ring structure: the Pontryagin product $*$. Also we have the Fourier transform $\mathcal{F} : \textrm{CH}(J) \to \textrm{CH}(J)$ that exchanges the two products. Now we can make cycle classes on $J$ by starting with the class of $C \subset J$, using all operations $n^*$, $\mathcal{F}$, $\cdot $ and $*$, and taking linear combinations. The resulting subring $\mathcal{T}(C) \subset \textrm{CH}(J)$ is called the \textit{tautological ring of $C$}. In our talk we shall try to explain some general results of Beauville and Polishchuk; in particular it is known that the tautological ring is finitely generated, with an explicit set of generators. The main theme of my talk will be the connections between geometric properties of the curve $C$ and the structure of the tautological ring. E.g., extending an older result of Colombo and van Geemen, recent results of Herbaut and van der Geer and Kouvidakis show that the existence of linear systems of a given rank and degree translate into relations between the generators of $\mathcal{T}(C)$ modulo algebraic equivalence. We shall also discuss if, and how, one can lift such results to the full Chow ring of $J$.
+ Báo Châu NGÔ Les faisceaux pervers géométriquement irréductibles dans la cohomologie de la fibration de Hitchin : exposé 2 sur 2 05/04/2007 14:00 !0C5
+ Báo Châu NGÔ Les faisceaux pervers géométriquement irréductibles dans la cohomologie de la fibration de Hitchin : exposé 1 sur 2 29/03/2007 14:00 0D1
+ Vytautas PASKUNAS On the restriction of mod p and p-adic representations of $GL_2(F)$ to a Borel subgroup 22/03/2007 14:00 0D1
Let $F$ be a non-Archimedean local field and let $p$ be the residual characteristic of $F$. Let $G=GL_2(F)$ and let $P$ be a Borel subgroup of $G$. In this paper we study the restriction of smooth irreducible representations of $G$ on $E$-vector spaces to $P$, where $E$ is an algebraically closed field of characteristic $p$. We show that in a certain sense $P$ controls the representation theory of $G$. We then extend our results to smooth $O_K[G]$- modules of finite length and unitary $K$-Banach space representations of $G$, where $O_K$ is the ring of integers of a complete discretely valued field $K$, with residue field $E$.
+ Jan NEKOVÁŘ Quelques questions sur les variétés modulaires de Hilbert 15/03/2007 14:00 0D1
Je vais formuler quelques questions sur les variétés modulaires de Hilbert, et ensuite répondre à quelques autres questions.
+ Elmar GROSSE-KLÖNNE On special representations of p-adic reductive groups 08/03/2007 14:00 0D1
For a split reductive group $G$ over a non-Archimedean locally compact field $F$ and a parabolic subgroup $P\subset G$ I am going to consider the corresponding special $G$-representation with coefficients in a ring $L$ : $$C^{\infty}(G/P,L)/\sum_{P' \supsetneq P} C^{\infty}(G/P',L).$$ For example, if $P$ is a Borel subgroup then this is the Steinberg representation (with coefficients in $L$). I will be particularly interested in the restriction of these representations to Iwahori subgroups in $G$.
+ Ju-Lee KIM Supercuspidal representation : an exhaustion theorem 01/03/2007 14:00 0D1
Let $ G$ be a reductive $p$-adic group. We prove that all supercuspidal representations of $ G$ arise through Yu's construction subject to certain hypotheses on $ k$ (depending on $ G$). As a corollary, under the same hypotheses, we see that any supercuspidal representation is compactly induced from a representation of an open subgroup which is compact modulo the center.
+ Anne-Marie AUBERT Représentations de Springer pour les groupes de reflexions complexes imprimitifs 15/02/2007 14:00 0D1
+ Bruno KLINGLER Noyaux positifs sur les immeubles affines (travail commun avec A. Otwinowska) 08/02/2007 14:00 0D1
Soit $X$ l'ensemble des chambres d'un immeuble affine associé à un groupe $p$-adique isotrope $G$ semi-simple d'Iwahori $B$. L'ensemble $X$ supporte canoniquement un noyau à valeur dans l'algèbre d'Hecke-Iwahori $H$ de $G$. On étudiera géométriquement la positivité de ce noyau. Comme corollaire on obtient la version ``unitaire'' du théorème fondamental de Borel affirmant que la catégorie des $G$-modules admissibles engendrés par leur $B$-invariants est équivalente à la catégorie des $H$-modules de dimension finie (généralisant ainsi un résultat de Barbasch et Moy dans le cas déployé).
+ Jean-Loup WALDSPURGER Stabilisation des intégrales orbitales pondérées pour les groupes réels, d'après J. Arthur 01/02/2007 14:00 0D1
+ Vincent SECHERRE La conjecture U0 de Tadić sur le dual unitaire de $GL(m,D)$. 25/01/2007 14:00 !0D1
Soit $F$ un corps $p$-adique et soit $D$ une $F$-algèbre à division de dimension finie. Nous prouvons que toute représentation irréductible unitaire d'un sous-groupe de Levi de $GL(m,D)$ s'induit irréductiblement à $GL(m,D)$. Ceci met fin à la classification du dual unitaire de $GL(m,D)$ élaborée par Tadić. L'idée de la preuve est d'utiliser la théorie des paires couvrantes de Bushnell-Kutzko pour se ramener au cas d'un groupe linéaire déployé, pour lequel le résultat est déjà connu.
+ Alberto MÍNGUEZ Correspondance de Howe $l$-modulaire: paires duales de type II 18/01/2007 14:00 0D1
Dans cet exposé on donnera une nouvelle preuve de la correspondance de Howe pour les paires duales de type $(GL_n,GL_m)$ qui s'étend à des représentations $l$-modulaires quand $l$ est banal. Elle nous permet aussi d'expliciter la correspondance en termes des paramètres de Langlands.
+ Corinne BLONDEL Les représentations supercuspidales des groupes classiques $p$-adiques II : exhaustivité, d'après S. Stevens 11/01/2007 14:00 0D1
Cet exposé est la suite de celui d'Anne-Marie Aubert : on montrera que toutes les représentations supercuspidales irréductibles des groupes classiques $p$-adiques, $p > 2$, sont obtenues par la construction exposée le 14 décembre.
+ Goran MUIC The center of the category of $(\mathfrak{g},K)$-modules 21/12/2006 14:00 0D1
In this talk I will describe the center of a category of $(\mathfrak{g},K)$-modules for a real/complex semisimple algebraic group and explain the relation to the center of category of smooth modules for a reductive $p$-adic group. This is a joint work with G. Savin. (See 20th paper on http://web.math.hr/\~{}gmuic)
+ Anne-Marie AUBERT Les représentations supercuspidales des groupes classiques $p$-adiques I, d'après S. Stevens 14/12/2006 14:00 0D1
Nous décrirons le procédé de construction par Shaun Stevens des représentations supercuspidales et des types de Bushnell-Kutzko associés des groupes symplectiques, spéciaux orthogonaux et unitaires sur un corps local non archimédien de caractéristique résiduelle impaire.
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD Sur l'homologie des fibres de Springer affines tronques 07/12/2006 14:00 0D1
+ Alain GENESTIER Isomorphisme de ``Faltings'' en égale caractéristique 30/11/2006 14:00 0D1
+ Michael HARRIS Formes automorphes sur les groupes unitaires, valeurs de fonctions L et relations de périodes 23/11/2006 14:00 0D1
+ Urs HARTL On Period Spaces for $p$-divisible Groups 16/11/2006 14:00 0D1
Fix a $p$-divisible group over an algebraically closed field of characteristic $p$ and consider its deformations to characteristic zero. In 1970 Grothendieck posed the question to determine the set of all Hodge filtrations which can occur as the Hodge filtration of such a deformation. It is a subset of a Grassmannian. As a first step Rapoport and Zink constructed in their book a rigid-analytic period space $F_{wa}$ inside this Grassmannian which contains all these Hodge filtrations. In my talk I show that however, almost always $F_{wa}$ contains Berkovich points which do not correspond to Hodge filtrations, and I construct a Berkovich open subspace $F_a$ of $F_{wa}$ which I conjecture to be the answer to Grothendieck's question. (Preprint on arXiv:math.NT/0605254 )
+ Jean-François DAT Finitude pour les representations lisses de groupes p-adiques 09/11/2006 14:00 0D1
+ F. LOESER Un théorème de transfert pour les fonctions définies par des intégrales 26/10/2006 14:00 0D1
Nous présenterons un résultat concernant les fonctions définies par des intégrales sur les corps locaux non-archimédiens. Ce théorème permet, à partir d'une égalité entre des fonctions définies par des intégrales valide sur les corps de fonctions, d'obtenir l'égalité analogue sur les corps $p$-adiques et vice-versa. Nous exposerons également la théorie des fonctions constructibles motiviques qui constitue un cadre naturel pour l'énoncé du résultat et sa démonstration. L'ensemble de ces travaux a été effectué en collaboration avec Raf Cluckers.
+ Kartik PRASANNA Nonvanishing of L-functions mod p 19/10/2006 14:00 0D1
Let E be an elliptic curve over Q. A theorem of Waldspurger asserts that the L-function of some quadratic twist of E is nonzero at the center. I will fornulate a conjectural mod p analog of this theorem and explain some related results that are obtained by studying the p-adic properties of the Shimura correspondence. (For those who were at the AAG meeting in El Escorial, this will be a souped up version of my talk there.
+ Jean-Pierre LABESSE Groupes unitaires: changement de base et stabilisation 12/10/2006 14:00 0D1
+ Y. TSCHINKEL Distribution of rational and integral points on homogeneous varieties 05/10/2006 14:00 0D1
I will discuss the spectral approach to asymptotics and equidistribution of rational and integral points on compactifications of linear algebraic groups and homogeneous spaces.
+ Elmar GROSSE-KLÖNNE Integral structures and coefficient systems on the Bruhat-Tits building 29/06/2006 14:00 0D1
+ Alexei PANTCHICHKINE Sur les produits d'Euler attachés aux formes modulaires de Siegel de genre 3 22/06/2006 14:00 0D1
On obtient une formule explicite pour le numérateur de la série de Hecke-Shimura de genre 3, voir http://arxiv.org/pdf/math.NT/0604602 (un travail en commun avec K.Vankov). Ce développement donne un complément à la solution d'une conjecture de Shimura par A.N.Andrianov. On utilise les formules d'Andrianov pour l'application sphérique de Satake pour le groupe $Sp_3$. Liens avec les propriétés $p$-adiques des fonctions $L$ sont discutés.
+ Dihua JIANG On cuspidal automorphic representations of $SO(2n+1)$ (dans le cadre des Journées Solstice 2006) 15/06/2006 14:00 0D1
About automorphic representations of reductive groups, we want to understand the basic structures, which includes the Langlands functorial transfer to or the Langlands functorial transfer from other groups. This is the problem which has been studied for years. In this lecture, we start with brief review of the Langlands functorial transfer from the odd orthogonal group to the general linear group for generic cuspidal automorphic representations (the work of Cogdell, Kim, Piatetski-Shapiro, Shahidi, the work of Ginburg, Rallis, Soudry, and the work of Jiang, Soudry). Then we report my recent work (including my joint work with David Soudry) on (1) how to characterize the endoscopic structure of generic cuspidal automorphic representations in terms of the fundamental L-fnctions (D.J. to appear in IMRN 2006) (2) how to establish the Langlands functorial transfer for non-generic cuspidal automorphic representations (D.J.-D.S. work in progress for cuspidal representations with special Bessel models).
+ Mirela CIPERJANI Points résolubles sur les courbes de genre un 08/06/2006 14:00 0D1
+ Jean-Philippe MICHEL Analyse harmonique $vs$. Théorie ergodique : à propos de certains problèmes de Linnik 01/06/2006 14:00 0D1
+ Colette MŒGLIN Sur la formule des traces pour les groupes unitaires. 18/05/2006 14:00 0D1
+ Eric VASSEROT Théorie des représentations des algèbres de Hecke doublement affines 11/05/2006 14:00 0D1
+ Sandra ROZENSZTAJN Comparaison de cohomologie cristalline et étale p-adique pour certaines variétés de Shimura 04/05/2006 14:00 0D1
+ Jean-Loup WALDSPURGER L'endoscopie tordue n'est pas si tordue. 27/04/2006 14:00 0D1
+ Laurent CLOZEL Points spéciaux génériques, équidistribution des tores et conjecture d'André-Oort 06/04/2006 14:00 !0C2
+ Paul GARRETT Zeta integrals, global and local 30/03/2006 14:00 0D1
+ Pierre COLMEZ Sur la correspondance de Langlands locale $p$-adique pour $GL_2(Q_p)$ 23/03/2006 14:00 0D1
+ Guy HENNIART Sur la fonctorialité de H. Kim pour le carré extérieur de $GL(4)$ à $GL(6)$. 16/03/2006 14:00 0D1
+ Ben HOWARD Variation of Heegner points in Hida families. 09/03/2006 14:00 0D1
If $E$ is an elliptic curve over the rational numbers then one may construct classes in the cohomology of the $p$-adic Tate module $T_p(E)$ by taking the Kummer images of Heegner points. I will describe the construction of a family of Big Heegner points which lift these classes from the cohomology of $T_p(E)$ to the cohomology of Hida's universal ordinary deformation. I will then discuss results and conjectures concerning the nonvanishing of these classes, and applications to Greenberg's conjecture on the generic ranks of Selmer groups in Hida families.
+ Ambrus PAL Le $K_2$ des surfaces elliptiques et le régulateur analytique rigide 02/03/2006 14:00 0D1
Les groupes de Milnor des variétés algébriques jouent un rôle important en algèbre, géométrie, la théorie de nombres et en logique mathématiques. Malgré des résultats spectaculaires comme les travaux de Voevodsky sur la conjecture de Bloch-Kato, certaines conjectures de finitude fondamentaux restent non-résolues sur ces objets. J'explique comment une forme raffinée de la correspondance de Langlands sur les corps de fonctions a été utilisée pour avancer dans ce problème.
+ Valery GRITSENKO L'espace de modules pour les surfaces $K3$ et formes automorphes 23/02/2006 14:00 0D1
+ Elena MANTOVAN Stratification of Shimura varieties II (expose sur le livre 2) 16/02/2006 14:00 0D1
+ Sophie MOREL Complexes d'intersection sur la compactification de Baily-Borel d'une variété modulaire de Siegel. 02/02/2006 14:00 0D1
+ Roland BERGER Représentations modulaires de $GL_2(Q_p)$ et représentations galoisiennes de dimension 2 26/01/2006 14:00 0D1
+ Sergey LYSENKO Périodes de Waldspurger géometriques 19/01/2006 14:00 0D1
We will report on some results towards geometric Howe correspondence in the framework of the geometric Langlands program. Let Y be an etale two-sheeted covering of a smooth projective curve X. Consider the dual reductive pair G,H, where $G=GSp_{2n}$ and H is a form of $GO_{2m}$ over X that becomes trivial over Y. Write $Bun_G$ for the stack of G-torsors on X. We define the functors of theta-lifting between the derived categories on the stacks $Bun_H$ and $Bun_G$. For m=n=1 and H nonsplit we show that the theta-lifting from $D(Bun_H)$ to $D(Bun_G)$ commutes with Hecke functors with respect to the corresponding map of $L-groups L^H\to L^G$. This allows us to calculate the geometric Waldspurger periods of cuspidal automorphic sheaves on $Bun_2$ as well as Bessel periods of some sheaves on $GSp_4$ (for nonramified two-sheeted coverings of X).
+ Alain GENESTIER Retrouver le lemme fondamental géométrique à partir de l'énoncé global de Laumon-Ngo (dans le cadre du livre 1) 12/01/2006 14:00 0D1
+ Laurent FARGUES Stratifications des variétés de Shimura de type PEL : exposé 3 du groupe de travail sur le livre 2 05/01/2006 14:00 0D1
+ Klaas SLOOTEN Le R-groupe pour les algèbres de Hecke : exemples en type B 15/12/2005 14:00 0D1
+ Rachel OLLIVIER Modules sur l'algèbre de Hecke du pro-p-Iwahori de $GL_n(F)$ en caractéristique $p$. Soutenance de thèse (dirigée par Marie-France Vignéras) 08/12/2005 14:00 0D1
+ Sandra ROZENSZTAJN Variétés de Shimura de type PEL : projet de livre 2 01/12/2005 14:00 0D1
+ Frédéric PAUGAM Variétés de Shimura de type PEL II (projet de livre 2) 24/11/2005 14:00 0D1
+ Bruno KLINGLER La conjecture d'Andre-Oort (sous GRH), travail commun avec A. Yafaev. 17/11/2005 14:00 0D1
+ Frédéric PAUGAM Variétés de Shimura de type PEL I (projet de livre 2) 10/11/2005 14:00 0D1
+ David WHITEHOUSE The twisted weighted fundamental lemma for the transfer of automorphic forms from $GSp(4)$ to $GL(4)$ 03/11/2005 14:00 0D1
+ Elena MANTOVAN Moduli spaces of p-divisible groups with relation to the local Langlands' correspondences. 27/10/2005 14:00 0D1
+ Eva MIERENDORFF The dimension of some affine Deligne-Lusztig varieties 20/10/2005 14:00 0D1
+ Simon GINDIKIN Harmonic Analysis on symmetric spaces from point of view of complex analysis 13/10/2005 14:00 0D1
+ Michael HARRIS Augmentation du niveau et automorphie potentielle de puissances symétriques supérieures 06/10/2005 14:00 0D1
+ Shekhar KHARE Serre's conjecture: the level one case. 23/06/2005 14:00 0C2
+ Ian GROJNOWSKI The Hodge theorem on infinite dimensional manifolds, and Ramanujan sums. 16/06/2005 14:00 0C2
+ H. YOSHIDA p-Adic analytic families of Galois representations and their L-invariants 09/06/2005 14:00 0C2
+ Pramod ACHAR Pièces spéciales, familles de caractères, et une notion de dualité 02/06/2005 14:00 0C2
+ Bertrand LEMAIRE Endoscopie et changement de caractéristique 26/05/2005 14:00 0C2
+ Jean-Pierre LABESSE Changement de base pour les groupes unitaires et formule des traces simple 19/05/2005 14:00 0C2
+ H. YOSHIDA $p$-adic analytic families of automorphic representations on $GL(2)$ and on reductive groups 12/05/2005 14:00 0C2
+ Adrian IOVITA A cohomological construction of $p$-adic families of modular forms for $GL_2$ 21/04/2005 14:00 0C2
+ Anne-Marie AUBERT Quelques rappels sur les constructions de Moy-Prasad et les travaux de Debacker et Kim-Murnaghan. 14/04/2005 14:00 0C2
+ Anne-Marie AUBERT Une conjecture liée au Centre de Bernstein (travail en collaboration avec P. Baum et R. Plymen) 07/04/2005 14:00 0C2
+ Frédéric PAUGAM Groupe de Mumford-Tate et bonne réduction des variétés abéliennes 31/03/2005 14:00 0C2
Soit $A$ une variété abélienne sur un corps de nombres $K$. On s'intéresse à la conjecture suivante, due à Morita : si le groupe de Mumford-Tate de $A$ ne contient pas d'unipotents sur $\mathbb{Q}$ alors $A$ a potentiellement bonne réduction en toute place finie de $K$. Le groupe de Mumford-Tate est un invariant analytique de $A$ (groupe algébrique sur $\mathbb{Q}$). La notion de bonne réduction est arithmétique. En termes géométriques, cette conjecture affirme essentiellement que si la variété de Shimura associée à $A$ est compacte sur $\mathbb{C}$ alors son modèle entier (s'il existe), devrait être propre. On rappellera les résultats déjà connus, et on présentera nos résultats qui portent sur des variétés de Shimura de type non PEL.
+ Jean-François DAT Preuve du lemme fondamental pour les groupes unitaires : passage du global au local 24/03/2005 14:00 0C2
+ Jean-François DAT Éléments et techniques de la preuve du théorème global de Laumon-Ngo 17/03/2005 14:00 0C2
+ Jean-François DAT Fibration de Hitchin et endoscopie (suite). Énoncé du théorème global de Laumon-Ngo pour les groupes unitaires. 10/03/2005 14:00 0C2
+ Gaëtan CHENEVIER Déformations p-adiques de certains paquets d'Arthur et groupes de Selmer 24/02/2005 14:00 0C2
+ Ioan BADULESCU Théorèmes de multiplicité un pour les algèbres à division. 17/02/2005 14:00 0C2
Soit D une algèbre à division centrale de dimension finie $n^2$ sur un corps global F de caractéristique nulle. L'exposé a pour but d'expliquer la preuve de la correspondance de Jacquet-Langlands globale entre $D^*$ et $GL_n(F)$ et des théorèmes de multiplicité un pour $D^*$.
+ Laurent FARGUES Endoscopie et Fibration de Hitchin 10/02/2005 14:00 0C2
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD Du lemme fondamental au transfert p-adique 03/02/2005 14:00 0C2
+ David RENARD Endoscopie pour les groupes réductifs réels 27/01/2005 14:00 !3E91
+ François SAUVAGEOT Conjugaison stable et endoscopie 20/01/2005 14:00 !3E91
+ Jean-Loup WALDSPURGER Sur le transfert des $L$-paquets de $SO(2n+1)$ à $GL(2n)$ tordu. 13/01/2005 14:00 0C2
+ Michael HARRIS Introduction à l'endoscopie 06/01/2005 14:00 0C2
La première heure sera une présentation pour non-spécialistes, aussi élémentaire que possible, des notions de base de la formule des traces stable. Les dernières trente minutes seront consacrées aux rappels, sans démonstrations, des principales propriétés des facteurs de transfert, en préparation pour la stabilisation (suivant Kottwitz) de la partie elliptique de la formule des traces.
+ Werner HOFFMANN Explicit Fourier transforms of some weighted orbital integrals 09/12/2004 14:00 0C2
+ François BERGERON Propriétés de Lefschetz automorphe 02/12/2004 14:00 0C2
De manière analogue aux théorèmes de Lefschetz pour les variétés projectives, il semble exister des relations entre les groupes de cohomologie d'une variété arithmétique et ceux de ses sous-variétés géodésiques. Dans le cas des groupes $O(n,1)$ et $U(n,1)$ j'énoncerai une conjecture précise dont je montrerai qu'elle peut être déduite des conjectures d'Arthur sur le spectre automorphe. Cette approche permet également de démontrer quelques cas particuliers. En rang supérieur la combinatoire est plus riche, j'essaierai de la décrire (conjecturalement) puis je montrerai comment d'un autre côté le rang supérieur permet de démontrer des résultats inconditionnels principalement dans le cas des groupes unitaires et orthogonaux.
+ H. YOSHIDA Non-abelian Lubin-Tate theory and Deligne-Lusztig theory. 25/11/2004 14:00 !3E91
By Harris-Taylor's work with global methods, we know that the etale cohomology groups of coverings of Lubin-Tate space incorporate the local Langlands correspondence for $GL_n$ over local fields. We recover this result in the special case of depth $0$ in a purely local way by computing a resolution of the corresponding formal scheme. It turns out that we can geometrically relate it to the theory of Deligne- Lusztig, as is naturally expected from the form of representations.
+ Jean-Pierre LABESSE Autour de la loi de Weyl pour les groupes de congruence 18/11/2004 14:00 0C2
On montrera comment la loi de Weyl sur l'asymptotique des valeurs propres du Laplacien peut s'étudier au moyen de la formule des traces et comment une forme affaiblie de la conjecture de Sarnak sur cette asymptotique peut être prouvée pour des sous-groupes de congruence assez petits.
+ Sergey LYSENKO Modèle de Waldspurger pour $GL(2)$ et modèle de Bessel pour $GSp(4)$ : démonstration géométrique de la multiplicité un 04/11/2004 14:00 !3E91
+ Yacine AÏT AMRANE Cohomologie des espaces symétriques de Drinfeld, cocycles harmoniques et formes automorphes 28/10/2004 14:00 0C2
Soient $K$ un corps local non-archimédien de caractéristique quelconque et $O$ son anneau de valuation. Dans leurs travaux, P. Schneider et U. Stuhler, ont démontré que les groupes de cohomologie $H^{\bullet}$ de l'espace symétrique de Drinfeld $n$-dimensionnel sont $GL_{n+1}(K)$-isomorphes aux espaces duaux des représentations spéciales $Sp^{\bullet}(Z)$ (ou appelées aussi représentations de Steinberg généralisées) de $GL_{n+1}(K)$. Dans cet exposé, nous considérons les cocycles harmoniques de degré $k$, $0 \leq k \leq n$, comme étant des fonctions définies sur les $k$-simplexes pointés de l'immeuble de Bruhat-Tits de $GL_{n+1}(K)$ et qui ont des propriétés d'harmonicité naturelles (définition donnée par de E. de Shalit). Nous démontrons d'une manière explicite que les espaces duaux des représentations spéciales $Sp^{\bullet}(Z)$ sont $GL_{n+1}(K)$-isomorphes aux espaces des cocycles harmoniques $\mathfrak{H}^{\bullet}$. En combinant cet isomorphisme avec celui de P. Schneider et U. Stuhler, mentionné au dessus, on déduit la cohomologie ``par exemple étale'' de l'espace symétrique de Drinfeld en termes des cocycles harmoniques, qui sont de nature ``plutôt discrète''. Dans le cas où $K$ est de caractéristique positive, nous donnons aussi quelques compléments concernant des liens en toute dimension entre les cocycles harmoniques et les formes automorphes.
+ Igor BURBAN On Arthur's $R$-group 21/10/2004 14:00 0C2
The definition of the $R$-group proposed by Arthur is in terms of $A$-parameters and $L$-groups. This definition applies to some nontempered unitary representations. We study which of the properties of the classical $R$-groups carry over to Arthur's setting. This is a joint work with Chris Jantzen.
+ Uri ONN From $p$-adic to real Grassmannians via the quantum 14/10/2004 14:00 0C2
Let $F$ be any local field and let $K(F)$ be the maximal compact subgroup of $GL(n,F)$. We will discuss the representation of $K(F)$ arising from its action on the Grassmannian of $m$ dimensional subspaces of $F^n$. This representation turns out to be multiplicity free, with irreducibles parameterized by a set which does not depend on the field $F$. We use the quantum Grassmannian to relate irreducibles carrying the same label for the various local fields.
+ Michael HARRIS Représentations automorphes et représentations galoisiennes : présentation de projet de livre 07/10/2004 14:00 0C2
+ Joël BELLAÏCHE Lissité de la courbe de Hecke aux points Eisenstein critiques. (Travail en commun avec G. Chenevier) 01/07/2004 14:00 0C2
+ Jacques TILOUINE Construction cohomologique de représentations localement analytiques admissibles (II) 17/06/2004 14:00 0C2
+ David MAUGER Construction cohomologique de représentations localement analytiques admissibles (I) 10/06/2004 14:00 0C2
+ Jan NEKOVÁŘ Travaux d'Emerton : une introduction 03/06/2004 14:00 0C2
+ Hans-Jürgen SCHNEIDER Contragredient of a locally analytic admissible p-adic representation 27/05/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Pierre COLMEZ Invariants $\mathcal{L}$ et représentations de $GL(2)$, III 13/05/2004 14:00 !0C8
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Christophe BREUIL Invariants $\mathcal{L}$ et représentations de $GL(2)$, II 06/05/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Christophe BREUIL Invariants $\mathcal{L}$ et représentations de $GL(2)$, I 29/04/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Matthias STRAUCH Représentations non principales 08/04/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Matthias STRAUCH Quasi-compactifications des espaces de Lubin-Tate 08/04/2004 14:45 0C2
+ Matthias STRAUCH Représentations des séries principales de $GL(2)$ 01/04/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Jean-Loup WALDSPURGER Représentations localement analytiques $p$-adiques admissibles 25/03/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Pascal BOYER L'algèbre de Fréchet-Stein des distributions $p$-adiques. 18/03/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Werner MUELLER Weak generalized Ramanujan conjecture and the spectral side of the Arthur trace formula for $GL(n)$ 11/03/2004 14:00 0C2
+ Christophe CORNUT Espaces de Banach et algèbre d'Iwasawa 11/03/2004 15:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ David MAUGER Groupes analytiques $p$-adiques, d'après Lazard 04/03/2004 14:00 !0D1
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations p-adiques de groupes réductifs p-adiques.
+ Marie-France VIGNÉRAS Préliminaire : limites compactes d'espaces de Banach $p$-adiques 19/02/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations $p$-adiques de groupes réductifs $p$-adiques. Le but est d'exposer des travaux récents de Breuil (12 février et mai), de Schneider et Teiltelbaum (19 février, mars, avril) et de Emerton (juin).
+ Christophe BREUIL Motivations : y-a-t'il une correspondance de Langlands $p$-adique ? 12/02/2004 14:00 0C2
Série de conférences, sur la théorie naissante des représentations $p$-adiques de groupes réductifs $p$-adiques. Le but est d'exposer des travaux récents de Breuil (12 février et mai), de Schneider et Teiltelbaum (19 février, mars, avril) et de Emerton (juin).
+ Jean-François DAT Réalisation cohomologique de la correspondance de Langlands locale non semi-simple : une extension de la conjecture de Carayol 05/02/2004 14:00 0C2
+ Andrew BOOKER Un théorème réciproque analytique sur les corps de nombres 29/01/2004 14:00 0C2
+ Colette MŒGLIN Certains paquets d'Arthur 22/01/2004 14:00 0C2
+ Vytautas PASKUNAS A construction of a good number of supersingular representations of $GL_2(F)$ 15/01/2004 14:00 !1C6
+ Sergey LYSENKO Modules des fibrés métaplectiques sur une courbe et theta-faisceaux 08/01/2004 14:00 0C2
+ Michael HARRIS Construction de certaines fonctions L p-adiques 18/12/2003 14:00 0C2
+ Robert LANGLANDS Au delà de l'endoscopie: premier examen numérique de la formule des traces 11/12/2003 14:00 0C2
+ Pascal BOYER Groupes de cohomologie du modèle de Deligne-Carayol et complexe des cycles évanescents des variétés de Drinfeld 04/12/2003 14:00 !5C12
+ Gilles LACHAUD Intégration sur le groupe de Picard-Arakelov, séries d'Eisenstein et hypothèse de Riemann 27/11/2003 14:00 0C2
+ J. MAHNKOPF Cohomology of arithmetic groups and special values of L-functions 20/11/2003 14:00 0C2
+ PLYMEN Chamber homology and K-theory for GL(3) 13/11/2003 14:00 0C2
+ Gopal PRASAD Almost unramified automorphic representations for split groups over a rational function field 06/11/2003 14:00 0C2
+ Rachel OLLIVIER Conjecture de Langlands numérique pour la $F_p$ algèbre du pro-p-Iwahori de $GL(n)$ 23/10/2003 14:00 0C2
+ Jean-Pierre WINTENBERGER Existence de $F$-cristaux avec structures supplémentaire 16/10/2003 14:00 0C2
+ Farid MOKRANE Relèvement excellent de Dwork pour les variétés abéliennes 09/10/2003 14:00 0C2
+ Anne-Marie AUBERT Représentations bien supportées des groupes de Weyl 02/10/2003 14:00 0C2
+ Edward FRENKEL Categories of Harish-Chandra modules over affine Kac-Moody algebras and local Langlands correspondence 10/07/2003 14:00 !0D1
+ Tamotsu IKEDA Construction of holomorphic cusp form of several variables 26/06/2003 14:00 !0D1
+ Shaun STEVENS $p$-adic analytic families in the cohomology of $GL(n)$ and some examples of rigidity 12/06/2003 14:00 0C2
+ Colette MŒGLIN Sur la stabilité pour les groupes unitaires 05/06/2003 14:00 0C2
+ Werner HOFFMANN On the trace formula for functions with nocompact support 22/05/2003 14:00 0C2
+ Gérard LAUMON Sur le lemme fondamental pour les groupes unitaires 15/05/2003 14:00 0C2
+ Rupert YU Smooth models of reductive groups associated to concave functions 24/04/2003 14:00 0C2
+ Laurent FARGUES Sous-groupes canoniques généralisés et décomposition du bord des espaces de Lubin-Tate 03/04/2003 14:00 0C2
+ Jean-François DAT Représentations $\nu$-tempérées et applications 20/03/2003 14:00 0C2
+ Atsushi ICHINO On Maass lifts and the central critical values of the triple product $L$-functions 13/03/2003 14:00 0C2
+ Kazuko KONNO CAP automorphic representations of low rank groups 06/03/2003 14:00 0C2
+ Kazuko KONNO Induced representations of p-adic $U_{E/F}(3,1)$ 27/02/2003 14:00 0C2
+ Omer OFFEN On the unramified spectrum of a $p$-adic symmetric space 13/02/2003 14:00 0C2
+ François SAUVAGEOT Isogénie de Chen et représentations de Steinberg 06/02/2003 14:00 0C2
+ Emmanuel ULLMO Équidistribution de sous-variétés spéciales 30/01/2003 14:00 0C2
+ Emmanuel KOWALSKI Les zéros de familles de fonctions $L$ automorphes près de 1 23/01/2003 14:00 0C2
+ Jean-Pierre LABESSE Stabilisation des termes elliptiques de la formule des traces (le cas tordu) III 16/01/2003 14:00 0C2
+ Christophe CORNUT Conjecture de Mazur pour les courbes de Shimura sur des corps totalement réels 09/01/2003 14:00 0C2
+ R. BLASIUS Weight-Monodromy conjecture for certain Shimura varieties 19/12/2002 14:00 0C2
+ Elena MANTOVAN On certain unitary group Shimura varieties 12/12/2002 14:00 0C2
+ Ulrich GÖRTZ Shimura varieties with bad reduction and combinatorial patterns in the weight filtration on their sheaves of near by cycles 05/12/2002 14:00 0C2
+ Igor BURBAN titre à préciser 28/11/2002 14:00 0C2
+ Jean-Pierre LABESSE Stabilisation des termes elliptiques de la formule des traces (le cas tordu) 21/11/2002 14:00 0C2
+ Jean-Pierre LABESSE Stabilisation des termes elliptiques de la formule des traces (le cas tordu) 14/11/2002 14:00 0C2
+ Anne-Marie AUBERT Géometrie des représentations de niveau zero 07/11/2002 14:00 0C2
+ Sascha ORLIK The cohomology of period domains 24/10/2002 14:00 0C2
+ Dennis GAITSGORY The vanishing conjecture appearing in the geometric Langlands conjecture (suite) 17/10/2002 14:00 0C2
+ Dennis GAITSGORY The vanishing conjecture appearing in the geometric Langlands conjecture (début) 10/10/2002 14:00 0C2
+ H. LI On the Eisenstein cohomology of arithmetic groups 03/10/2002 14:00 0C2
+ Kazuhiro FUJIWARA On Leopoldt conjecture for totally real fields 20/06/2002 14:00
+ James COGDELL titre non précisé 13/06/2002 14:00
+ Joe CHUANG Dirac operators in representation theory 06/06/2002 14:00
+ Sergey LYSENKO Sur les modèles de Whittaker géométriques 30/05/2002 14:00
+ José Ignacio BURGOS On Arakelov Chow rings for Shimura varieties 23/05/2002 14:00
+ Christopher SKINNER The arithmetic of some Eisenstein series 16/05/2002 14:00
+ Gia-Vuong NGUYEN-CHU Intégrales orbitales unipotentes stables et transformation de Satake 02/05/2002 14:00
+ Tuan NGO DAC Propriété de descente à partir de l'annulation des foncteurs de moyennisation 11/04/2002 14:00
+ Luis DIEULEFAIT Propriétés galoisiennes des formes de Siegel de genre $2$ 04/04/2002 14:00
+ Tuan NGO DAC Diverses constructions des faisceaux automorphes et leur équivalence 28/03/2002 14:00
+ Volker HEIERMANN Décomposition spectrale et représentations spéciales d'un groupe réductif p-adique 14/03/2002 14:00
+ Gérard LAUMON Réalisation géométrique des fonctions de Whittaker 07/03/2002 14:00
+ Corinne BLONDEL Types induits dans les groupes réductifs $p$-adiques et applications 28/02/2002 14:00
+ Laurent FARGUES Champs algébriques, champs de fibrés vectoriels 14/02/2002 14:00
+ Jean-Philippe MICHEL Le problème de convexité des fonctions $L$ de Rankin-Selberg et l'équirépartition de points de Heegner 07/02/2002 14:00
+ Alain GENESTIER Théorie de corps de classes géométrique, selon Deligne 31/01/2002 14:00
+ Michael HARRIS Périodes occultes et valeurs de fonctions $L$ de $GSp(4)$ 24/01/2002 14:00
+ Vinayak VATSAL $P$-adic properties of Artin representations 17/01/2002 14:00
+ Colette MŒGLIN Quelques conséquences du front d'onde 10/01/2002 14:00
+ Kevin BUZZARD Eigenvarieties 20/12/2001 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Conjugaison stable tordue 13/12/2001 14:00
+ Igor BURBAN Valeurs spéciales de fonctions $L$ et idéal d'Eisenstein 06/12/2001 14:00
+ Michael HARRIS Valeurs de fonctions $L$ et congruences endoscopiques 29/11/2001 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Représentations modulo $p$ du groupe $p$-adique $GL(2)$ 22/11/2001 14:00
+ Christophe BREUIL Représentations de $GL_2(Q_p)$ et représentations cristallines 15/11/2001 14:00
+ Guy HENNIART Fonctions $L$ supérieures pour $GL(N)$ et correspondance de Langlands: le cas des carrés extérieur et symétrique 08/11/2001 14:00
+ Gaëtan CHENEVIER Familles $p$-adiques de formes automophes pour $GL_n/Q$ 25/10/2001 14:00
+ Loïc MEREL Pour une poignée de valeurs de fonctions L 18/10/2001 14:00
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD Intégrales orbitales pondérées sur les algèbres de Lie 11/10/2001 14:00
+ Jan NEKOVÁŘ Invariants cohomologiques de représentations $\Lambda$-adiques, et leurs applications arithmétiques 04/10/2001 14:00
+ Michael HARRIS Fin des démonstrations 28/06/2001 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Paragraphe III.6 de l'article d'Arthur 14/06/2001 14:00
+ Loïc GRENIÉ Pôle de fonction $L$, périodes généralisées, et correspondances thêta 07/06/2001 14:00
+ François SAUVAGEOT Paragraphes III.4 et III.5 de l'article d'Arthur 31/05/2001 14:00
+ Susan HOWSON Non-Abelian Iwasawa Theory of Elliptic Curves 17/05/2001 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Paragraphes III.1, III.2 et III.3 de l'article d'Arthur 10/05/2001 14:00
+ Jean-François DAT Problèmes de finitude pour l'algèbre de Hecke d'un groupe p-adique 03/05/2001 14:00
+ Thomas HAUSBERGER Uniformisation des variétés de Laumon-Rapoport-Stuhler et conjecture de Drinfeld-Carayol 26/04/2001 14:00
+ Colette MŒGLIN Descente globale d'après Arthur 29/03/2001 14:00
+ Christophe CORNUT Une conjecture de B. Mazur sur les points de Heegner 22/03/2001 14:00
+ Laurent FARGUES Contribution de la cohomologie des strates des variétés de Shimura de type P.E.L 15/03/2001 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Paragraphes I.9 et I.10 de l'article d'Arthur 08/03/2001 14:00
+ Paul GÉRARDIN Stabilisation des termes non-ramifiés 01/03/2001 14:00
+ Paul BROUSSOUS Construction immobilière de cuspidales pour $GL_{2}$ d'un corps local 22/02/2001 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Enoncés des théorèmes principaux 08/02/2001 14:00
+ Michael HARRIS Facteurs de transfert et lemme fondamental 01/02/2001 14:00
+ Valery GRITSENKO Formes automorphes et systèmes de racines hyperboliques 25/01/2001 14:00
+ François SAUVAGEOT Suite 18/01/2001 14:00
+ François SAUVAGEOT La formule des traces invariante 11/01/2001 14:00
+ David MAUGER Algèbre de Hecke quasi-ordinaire universelle d'un groupe réductif 21/12/2000 14:00
+ Colette MŒGLIN Transformation de Fourier et induction tordue 14/12/2000 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Nombres de Tamagawa et stabilisation 07/12/2000 14:00
+ Jörg WILDESHAUS Représentations perverses et modules de Hodge (suite) 30/11/2000 14:00
+ Jörg WILDESHAUS Représentations perverses et modules de Hodge 23/11/2000 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Fonctions de Lusztig et stabilité 16/11/2000 14:00
+ Joël BELLAÏCHE Relèvement des formes modulaires de Picard et applications 09/11/2000 14:00
+ Laure BLASCO Types pour $U(2,1)(F)$ 26/10/2000 14:00
+ Laurent LAFFORGUE La correspondance de Langlands sur les corps de fonctions: Preuve corrigée 19/10/2000 14:00
+ Eric OPDAM The spectral theory of affine Hecke algebras 12/10/2000 14:00
+ Michael RAPOPORT Sur la réduction mod $p$ des variétés de Shimura, 2 24/02/2000 14:00
+ Ulrich STUHLER Some computations for the stack of vector bundles 24/02/2000 15:30
+ Michael RAPOPORT Sur la réduction mod $p$ des variétés de Shimura, 1. (premier d'une série de 4 exposés) 17/02/2000 14:00
+ Torsten WEDHORN On the reduction of some unitary Shirmura varieties 17/02/2000 15:30
+ Shaun STEVENS Types and supercuspidal representations of p-adic classical groups 16/12/1999 14:00
+ Laurent LAFFORGUE La correspondance de Langlands sur les corps de fonctions : Forme et propriétés des compactifications 09/12/1999 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Congruences modulo $\ell$ entre représentations automorphes 02/12/1999 14:00
+ Laurent LAFFORGUE La correspondance de Langlands sur les corps de fonctions : Une formule des points fixes 25/11/1999 14:00
+ Laurent LAFFORGUE La correspondance de Langlands sur les corps de fonctions : Récurrence et fonctions $L$ 18/11/1999 14:00
+ Colette MŒGLIN Séries discrètes pour les groupes classiques $p$-adiques 28/10/1999 14:00
+ Laurent CLOZEL Equidistribution des transformées de Hecke (travail commun avec Ullmo) 21/10/1999 14:00
+ Bernard LECLERC Involution de Zelevinsky et bases cristallines 14/10/1999 14:00
+ Laurent LAFFORGUE La correspondance de Langlands sur les corps de fonctions : Principe de la démonstration 07/10/1999 14:00
+ Jacques TILOUINE Cohomologie à coefficients entiers $p$-adiques des variétés de Siegel et applications 24/06/1999 14:00
+ Stephen KUDLA Derivatives of Eisenstein series and arithmetic geometry 24/06/1999 16:00
+ D. ZAGIER Valeurs spéciales de séries d'Eisenstein et de polylogarithmes 10/06/1999 14:00
+ H. YOSHIDA On absolute CM-periods 03/06/1999 14:00
+ T. HAINES The Bernstein Center and Bad reduction of Shimura Varieties 27/05/1999 14:00
+ Guy HENNIART La conjecture de Langlands locale modulo $\ell$ 20/05/1999 14:00
+ Alain GENESTIER Un modèle semi-stable de la variété de Siegel de genre 3 avec structure de niveau $\Gamma_0(p)$ 06/05/1999 14:00
+ Christophe BREUIL Congruences entre formes modulaires de Hilbert et représentations cristallines 15/04/1999 14:00
+ Ioan BADULESCU Correspondance de Jacquet-Langlands en caractéristique non-nulle 08/04/1999 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Correspondance de Langlands mod $\ell$ 01/04/1999 14:00
+ Jörg WILDESHAUS Dégénérescence des faisceaux automorphes 25/03/1999 14:00
+ T. SAITO Compatibility of local and global $p$-adic Langlands 18/03/1999 14:00
+ Pierre-Henri CHAUDOUARD Formule des traces pour les algèbres de Lie 11/03/1999 14:00
+ Farid MOKRANE Cohomologie des variétés de Siegel et Algèbre de Hecke locale 18/02/1999 14:00
+ Báo Châu NGÔ Coefficients de Fourier des fonctions sphériques issues des faisceaux pervers 11/02/1999 14:00
+ Guy HENNIART La conjecture de Langlands locale 04/02/1999 14:00
+ Colette MŒGLIN Normalisation et réductibilité 28/01/1999 14:00
+ Jean-François DAT Le $K_o$ d'un groupe réductif $p$-adique, après Bernstein 21/01/1999 14:00
+ Laurent LAFFORGUE La conjecture de Baum-Connes pour un groupe réductif $p$-adique 14/01/1999 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Formule de Plancherel pour $Sp(4,Q_p)$ 07/01/1999 14:00
+ Michael HARRIS Correspondance locale 2 17/12/1998 14:00
+ Hans-Jürgen SCHNEIDER Holomorphic forms on $p$-adic symmetric spaces 03/12/1998 14:00
+ Michael HARRIS Correspondance locale 1 : traces d'opérateurs de Hecke 26/11/1998 14:00
+ Pascal BOYER Mauvaise réduction des variétés de Drinfeld et correspondance de Langlands locale 19/11/1998 14:00
+ D. GROSS Some arithmetical aspects of the trace formula 12/11/1998 14:00
+ Guy HENNIART Explicitons la correspondance locale de Langlands II ! 05/11/1998 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Distributions invariantes mod $\ell$ ... 22/10/1998 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Mod $\ell ...$ ? 15/10/1998 14:00
+ Guy HENNIART Explicitons la correspondance locale de Langlands I ! 08/10/1998 14:00
+ Michael HARRIS Correspondances locales et globales (travail commun avec R. Taylor) 01/10/1998 14:00
+ Hervé JACQUET Périodes linéaires 25/06/1998 14:00
+ Kazuhiro FUJIWARA Hecke rings for $GL(2)$ with reducible Galois representations 18/06/1998 14:00
+ Allen MOY Applications of the Bruhat-Tits building to representation theory 11/06/1998 14:00
+ Fiona MURNAGHAN Germs of characters of admissible representations 28/05/1998 14:00
+ Colette MŒGLIN Quelques calculs concernant les éléments singuliers de $Sp(4)$ 14/05/1998 14:00
+ Volker HEIERMANN Une formule de Plancherel pour l'algèbre de Hecke d'un groupe réductif $p$-adique 07/05/1998 14:00
+ Torsten WEDHORN Ordinariness in good reductions of Shimura varieties of PEL-type 30/04/1998 14:00
+ Michael HARRIS Déformations de représentations galoisiennes automorphes : cohomologie galoisienne et méthode de Taylor-Willes 23/04/1998 14:00
+ J. MAHNKOPF $p$-adic distributions attached to automorphic representations for $GL(n)$ 02/04/1998 14:00
+ Michael HARRIS Déformations de représentations galoisiennes automorphes 26/03/1998 14:00
+ Báo Châu NGÔ Faisceaux pervers et homomorphisme de changement de base 19/03/1998 14:00
+ O. BULTEL On the congruence relations on the group $GSpin(2,5)$ 12/03/1998 14:00
+ Y. TSCHINKEL Fonctions zeta de hauteurs 05/03/1998 14:00
+ Corinne BLONDEL Une méthode de construction de types induits illustrée par $G_2$ 19/02/1998 14:00
+ R. KOTTWITZ Facteurs de transfert sur les algèbres de Lie 12/02/1998 14:00
+ Roman BEZRUKAVNIKOV Asymptotic geometry of a semisimple $p$-adic group and applications to representation theory 05/02/1998 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Représentations de $Sp(4)$ sur un corps fini 29/01/1998 14:00
+ Loïc GRENIÉ Correspondances thêta pour $Sp(4)$ 22/01/1998 14:00
+ Laurent CLOZEL Vers le changement de base non abélien (suite) 15/01/1998 14:00
+ Laurent CLOZEL Vers le changement de base non abélien 08/01/1998 14:00
+ Colette MŒGLIN Conjecture sur le spectre résiduel des groupes classiques 18/12/1997 14:00
+ Guy HENNIART Sur le lemme fondamental et le transfert pour $Sp(4)$ 11/12/1997 14:00
+ L. MORRIS Réductibilité et algèbres de Hecke 04/12/1997 14:00
+ Colette MŒGLIN La partie discrète de la formule des traces pour Sp(4) 27/11/1997 14:00
+ François SAUVAGEOT La formule des traces pour Sp(4) 20/11/1997 14:00
+ Christian KAISER A twisted fundamental lemma 13/11/1997 14:00
+ Loïc MEREL Représentations paires ? 06/11/1997 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Introduction au problème de la stabilisation pour Sp(4) 23/10/1997 14:00
+ Jean-François DAT La catégorie des représentations modulaires de GL(n) est noetherienne 16/10/1997 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Approche cohomologique de la stabilisation (suite) 09/10/1997 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Approche cohomologique de la stabilisation 02/10/1997 14:00
+ Chun-Ju LAI Modular forms for unitary groups 26/06/1997 14:00
+ M. FURUSAWA Non-unique models in the Rankin-Selberg method 05/06/1997 14:00
+ Colette MŒGLIN Conjectures sur l'irréductibilité des induites de cuspidales 29/05/1997 14:00
+ B. HEIM Pullbacks of Eisenstein series and automorphic $L$-functions 22/05/1997 14:00
+ S. ZUCKER titre à préciser 15/05/1997 14:00
+ Paul BROUSSOUS Ordres héréditaires et plongements des corps locaux dans les algèbres simples 24/04/1997 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Sur la normalisation des opérateurs d'entrelacement 03/04/1997 14:00
+ Michael HARRIS Uniformisation $p$-adique des variétés de Shimura (suite) 27/03/1997 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Classification des représentations modulaires non cuspidales de $GL(n)$ local 20/03/1997 14:00
+ Gérard LAUMON Sur le lemme fondamental pour les groupes unitaires 13/03/1997 14:00
+ C. RADER Some $p$-adic geometry related to Jacquet's relative trace formula 06/03/1997 14:00
+ Guy HENNIART Décomposition des induites pour Sp(n) 27/02/1997 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Changement de base conditionnel pour les groupes réductifs 20/02/1997 14:00
+ Bertrand LEMAIRE Décomposition des induites pour les groupes linéaires 06/02/1997 14:00
+ François SAUVAGEOT $R$-groupes 30/01/1997 14:00
+ Colette MŒGLIN Cohomologie pour le groupe $GL(n)$ 23/01/1997 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Sur la stabilité des distributions à support unipotent (suite) 16/01/1997 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Sur la stabilité des distributions à support unipotent 09/01/1997 14:00
+ Guy HENNIART Applications du centre de Bernstein (suite) 19/12/1996 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Théorème de stabilisation (suite) 05/12/1996 14:00
+ Michael HARRIS Correspondance de Langlands locale pour $GL(n)$, cas modéré 28/11/1996 14:00
+ François SAUVAGEOT Formules limites pour les variétés de Shimura 21/11/1996 14:00
+ François COURTES Classification de Langlands 14/11/1996 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Le centre de Bernstein etc ... (fin) 07/11/1996 14:00
+ Guy HENNIART Le centre de Bernstein etc... (suite) 24/10/1996 14:00
+ Guy HENNIART Le centre de Bernstein etc... 17/10/1996 14:00
+ D. RAMAKRISHNAN Multiplicity one for $SL_2$ 03/10/1996 14:00
+ Joseph BERNSTEIN Meromorphic continuation of smooth Eisenstein series 08/07/1996 14:00
+ Colin BUSHNELL Representations of $p$-adic groups, types and local constants 27/06/1996 14:00
+ Dennis GAITSGORY Geometric Langlands correspondence for $GL(2)$ 13/06/1996 14:00
+ Michael HARRIS Relations de périodes et valeurs spéciales de fonctions $L$ 06/06/1996 14:00
+ Alain GENESTIER Demi-plan de Drinfeld 30/05/1996 14:00
+ Farid MOKRANE Exemples de domaines de périodes $p$-adiques 23/05/1996 14:00
+ Colette MŒGLIN Relèvement par séries thêta 09/05/1996 14:00
+ Roger HOWE Some examples of spherical function algebras 11/04/1996 14:00
+ Laurent LAFFORGUE Produits tensoriels et théorie de Hodge $p$-adique (d'après Totaro) 04/04/1996 14:00
+ Michael HARRIS Uniformisation $p$-adique de variétés de Shimura, d'après Rapoport-Zink 28/03/1996 14:00
+ François COURTES Sur le transfert des intégrales orbitales pour $SL(n)$ (soutenance de thèse) 21/03/1996 14:00
+ Eric OPDAM Application of residue calculus to the harmonic analysis of affine Hecke algebras 07/03/1996 14:00
+ Jean-Pierre WINTENBERGER Sur le torseur associé au foncteur mystérieux 29/02/1996 14:00
+ Michael RAPOPORT Variation de $F$-isocristaux avec structures supplémentaires 22/02/1996 14:00
+ Colette MŒGLIN $F$-isocristaux avec structures supplémentaires (d'après Kottwitz) 15/02/1996 14:00
+ Antoine CHAMBERT-LOIR Déformations de groupes $p$-divisibles 08/02/1996 14:00
+ M. RAYNAUD Débuts de la géométrie rigide 01/02/1996 14:00
+ Antoine CHAMBERT-LOIR Isocristaux et groupes $p$-divisibles 25/01/1996 14:00
+ Michael HARRIS Introduction à l'uniformisation $p$-adique et aux travaux de Rapoport-Zink 11/01/1996 14:00
+ Pierre TORASSO Representations minimales des groupes simples sur un corps local 04/01/1996 14:00
+ Michael HARRIS Uniformisation $p$-adique - introduction à la théorie de Rapoport-Zink 07/12/1995 14:00
+ Philip KUTZKO Décomposition du dual lisse d'un groupe $p$-adique via les types : introduction 23/11/1995 14:00
+ G. KINGS Extensions of mixed motives associated to the $K$-theory of modular forms 16/11/1995 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Applications des faisceaux sur les immeubles de Bruhat-Tits 09/11/1995 14:00
+ Gérard LAUMON Conjecture de Borel, d'après Franke (suite) 26/10/1995 14:00
+ Gérard LAUMON Conjecture de Borel, d'après Franke 19/10/1995 14:00
+ Guy HENNIART Sur la correspondance de Langlands locale pour $GL(n)$, $n \leq p$ 12/10/1995 14:00
+ Guy HENNIART Bornes pour les conducteurs de paires 05/10/1995 14:00
+ R. BLASIUS Cohomology in degree one of arithmetic quotients of the unit ball and the theta correspondence 29/06/1995 14:00
+ Igor BURBAN Congruences entre formes modulaires de Siegel et conjecture principale pour les corps CM 15/06/1995 14:00
+ Freydoon SHAHIDI Irreductibility of standard modules for generic representations 08/06/1995 14:00
+ C. CHAI Orbits of Hecke action on Shimura varieties mod p 01/06/1995 14:00
+ Colette MŒGLIN Formes automorphes et dérivées de séries d'Eisenstein, d'après Franke 18/05/1995 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Formes automorphes globalement tempérées, d'après Franke (suite) 11/05/1995 14:00
+ J. SCHWERMER Constructing automorphic cohomology classes for arithmetic groups 04/05/1995 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Formes automorphes globalement tempérées, d'après Franke (suite) 13/04/1995 14:00
+ Laurent CLOZEL Foncteurs Fin 06/04/1995 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Formes automorphes globalement tempérées, d'après Franke 30/03/1995 14:00
+ Meinolf GECK On generalized Gelfand-Graev representations of finite classical groups 23/03/1995 14:00
+ Laurent CLOZEL Modules de Harish-Chandra, paragraphe 4 16/03/1995 14:00
+ Laurent CLOZEL Rappels sur le paragraphe 2 de l'article de Franke 09/03/1995 14:00
+ Volker HEIERMANN De nouveaux invariants numériques pour les extensions totalement ramifiées de corps locaux 02/03/1995 14:00
+ François SAUVAGEOT Décomposition selon les paraboliques 23/02/1995 14:00
+ Gérard LAUMON Introduction aux travaux de Franke sur la conjecture de Borel 16/02/1995 14:00
+ A. ABBES Auto-intersection du dualisant relatif des courbes modulaires $X_o(N)$ 09/02/1995 14:00
+ R. WEISSAUER On the fundamental lemma for $GSp(4)$ 02/02/1995 14:00
+ Jürgen ROHLFS Projective limits of locally symmetric spaces, cohomology on Ghosth places 26/01/1995 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Suite 19/01/1995 14:00
+ Michael HARRIS Cohomologie des variétés $\Gamma \backslash X$ : résultats préliminaires à un article de Francke 12/01/1995 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Quelques cas de transfert endoscopique 05/01/1995 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Indice équivariant pour les variétés arithmétiques 08/12/1994 14:00
+ D. LOGACHEV Une variété de Shimura de dimension 3, une tentative d'application d'une méthode de Kolyvagin 01/12/1994 14:00
+ H. CARAYOL Quelques remarques sur les LSD dégénérées et formes automorphes de ce type 24/11/1994 14:00
+ Laurent LAFFORGUE Sur la partie géométrique de la formule des traces en caractéristique positive 17/11/1994 14:00
+ Michael HARRIS Correspondance de Howe locale pour les groupes unitaires, facteurs epsilon et représentations cuspidales unipotentes 10/11/1994 14:00
+ Colette MŒGLIN Formule de Poisson tronquée (d'après J. Levy) 27/10/1994 14:00
+ Guy HENNIART Changement de base modéré pour $GL(N)$ sur un corps local 20/10/1994 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Formule des traces sur les corps finis 13/10/1994 14:00
+ François SAUVAGEOT Limites de multiplicités 06/10/1994 14:00
+ R. TAYLOR Lifting modular mod $\ell$ representations II 30/06/1994 14:00
+ L. MORRIS Sur les $G$-types de niveau zéro 23/06/1994 14:00
+ R. TAYLOR Lifting modular mod $\ell$ representations I 16/06/1994 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Quelques questions sur les intégrales orbitales unipotentes et les algèbres de Hecke 09/06/1994 14:00
+ Michael RAPOPORT Sur la cohomologie des espaces symétriques $p$-adiques 02/06/1994 14:00
+ David KAZHDAN Titre non précisé 26/05/1994 14:00
+ Gopal PRASAD On unrefined minimal K-types for p-adic reductive groups 19/05/1994 14:00
+ Anatoli ANDRIANOV On zeta-functions of quadratic forms : new sights at old subjects 05/05/1994 14:00
+ Dan BARBASCH Spectre unitaire sphérique pour certains groupes classiques 28/04/1994 14:00
+ Francis CHOUCROUN Transformation de Radon sur les groues réductifs p-adiques 07/04/1994 14:00
+ Colin BUSHNELL Représentations lisses et sous-groupes ouverts compacts 31/03/1994 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Suite 24/03/1994 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Identités non invariantes pour le changement de base 17/03/1994 14:00
+ R. BERNDT Sur la construction des représentations du groupe de Jacobi 10/03/1994 14:00
+ Hans-Jürgen SCHNEIDER Fonctions d'Euler-Poincaré II 03/03/1994 14:00
+ Hans-Jürgen SCHNEIDER Euler-Poincare functions I 24/02/1994 14:00
+ Joseph BERNSTEIN Exponential decay of cusp forms 10/02/1994 14:00
+ Igor BURBAN Critères de congruence entre formes automorphes cuspidales pour GL(2) sur un corps quadratique imaginaire 03/02/1994 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Représentations modulaires de GL(n) sur un corps local via les types et les dérivées 20/01/1994 14:00
+ Louise NYSSEN Une généralisation hyper-cohomologique de la paramétrisation de Langlands 13/01/1994 14:00
+ Colette MŒGLIN Conjecture sur le spectre résiduel des groupes classiques 06/01/1994 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Sur la cohomologie des groupes S-arithmétiques 16/12/1993 14:00
+ Laurent CLOZEL Congruences entre représentations automorphes II 09/12/1993 14:00
+ Guy HENNIART Induction automorphe pour GLn 02/12/1993 14:00
+ Steve RALLIS Remarks on symmetric spaces 25/11/1993 14:00
+ Steve RALLIS Cubic theta correspondences 18/11/1993 14:00
+ Laurent CLOZEL Congruences entre représentations automorphes I : traces des opérateurs de Hecke 04/11/1993 14:00
+ Gopal PRASAD Titre non précisé 21/10/1993 14:00
+ Gérard LAUMON Cohomologie des variétés de Shimura associées à GSp(4, Q) 14/10/1993 14:00
+ Laure BARTHEL Non evanescence de fonctions L de GLn 07/10/1993 14:00
+ R. LIVNE Représentations module $p$ de $GL2$ $p$-adique 30/09/1993 14:00
+ Programme non précisé 24/06/1993 14:00
+ Programme non précisé 17/06/1993 14:00
+ Programme non précisé 10/06/1993 14:00
+ L. MORRIS A propos des représentations supercuspidales des groupes classiques 03/06/1993 14:00
+ Elizabeth TODD Les facteurs L et epsilon pour des représentations modérées 27/05/1993 14:00
+ Colette MŒGLIN Suite 13/05/1993 14:00
+ Colette MŒGLIN Représentations unipotentes et correspondances de Howe 06/05/1993 14:00
+ Stephen GELBART On the periods and multiplicities of cusp forms on the unitary group : some applications of Siegel-Weil 29/04/1993 14:00
+ Laurent CLOZEL Suite 08/04/1993 14:00
+ Laurent CLOZEL Formule de Plancherel pour les groupes p-adiques, d'après Harish-Chandra 01/04/1993 14:00
+ H. LI Titre non précisé 18/03/1993 14:00
+ U. EVERLING Quelques intégrales d'entrelacement dépendant d'un caractère 11/03/1993 14:00
+ François SAUVAGEOT Travaux de Keys 04/03/1993 14:00
+ Karem BETTAÏEB Représentations elliptiques de SL(n,F) 25/02/1993 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Décomposition du groupe de Grothendieck de la catégorie des représentations d'un groupe p-adique 11/02/1993 14:00
+ Yann QUIBEL Sur certaines fonctions L, d'après Shahidi (suite) 04/02/1993 14:00
+ Yann QUIBEL Sur certaines fonction L, d'après Shahidi 28/01/1993 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Paquets d'ondes, d'après Harish-Chandra 21/01/1993 14:00
+ Hans-Jürgen SCHNEIDER Smooth representations and sheaves on the Bruhat- Tits building 14/01/1993 14:00
+ Atsushi TAKAHASHI Characters of representations of quaternion algebras 07/01/1993 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Représentations tempérées et termes constants, d'après Harish-Chandra (suite) 17/12/1992 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Représentations tempérées et termes constants, d'après Harish-Chandra 10/12/1992 14:00
+ Pascal BOYER Euler products, d'après Langlands 03/12/1992 14:00
+ Thomas HALES Le lemme fondamental : réduction à l'élément neutre 26/11/1992 14:00
+ Louise NYSSEN Opérateurs d'entrelacement pour $GL(n)$, d'après Olshanski 19/11/1992 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Premiers banals dans la théorie des représentations modulaires 12/11/1992 14:00
+ F. LOESER Fonctions d'Igusa (suite) 05/11/1992 14:00
+ François COURTES Représentations de la série principale de GLn, d'après I. Müller 29/10/1992 14:00
+ F. LOESER Fonctions d'Igusa 22/10/1992 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Présentation des opérateurs et entrelacement (suite) 15/10/1992 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Présentation des opérateurs et entrelacement 08/10/1992 14:00
+ Joseph BERNSTEIN Cohomological duality for representations of reductive p-adic groups 02/07/1992 14:00
+ Victor GINZBURG Geometric Langlands conjecture 25/06/1992 14:00
+ R. BLASIUS Jungendtraum et valeurs critiques des fonctions L 18/06/1992 14:00
+ D. GOLDFELD Continuation analytique des séries de Poincaré 11/06/1992 14:00
+ Mark REEDER Fonctions de Whittaker p-adiques, espaces préhomogènes et modules de Kazhdan-Lusztig 04/06/1992 14:00
+ Chun-Ju LAI Some remarks on relative trace formula 21/05/1992 14:00
+ SCHULDENFREI Représentations modulaires non ramifiées et l'arbre de PGL2(Qp) 14/05/1992 14:00
+ Elizabeth TODD Représentations modérées de GLN sur un corps local 23/04/1992 14:00
+ Guy HENNIART Correspondance de Langlands explicite dans certains cas modérément ramifiés 16/04/1992 14:00
+ Ernst-Wilhelm ZINK Irreducible polynomials as parameters for cuspidal GLN- and division algebra representations (the local case) 09/04/1992 14:00
+ François COURTES Classification de Langlands dans le cas p-adique , d'après Silberger 02/04/1992 14:00
+ Jonathan ROGAWSKI Irréductibilité de certaines représentations Galoisiennes associées à GL3 26/03/1992 14:00
+ Paul BROUSSOUS Stabilisation spectrale 19/03/1992 14:00
+ Robert WISBAUER Formules des traces 12/03/1992 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Stabilisation géométrique 05/03/1992 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Correspondance de Howe sur les corps finis 27/02/1992 14:00
+ François SAUVAGEOT Décomposition spectrale 20/02/1992 14:00
+ E. SHIH Séries d'Eisenstein 13/02/1992 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Lemme fondamental non invariant 06/02/1992 14:00
+ C. WOLF Construction de Weil globale 30/01/1992 14:00
+ Laurent CLOZEL Cohomologie des variétés de Shimura et représentations Galoisiennes (suite) 23/01/1992 14:00
+ Laurent CLOZEL Cohomologie des variétés de Shimura et représentations Galoisiennes 16/01/1992 14:00
+ Bertrand LEMAIRE Formes automorphes cuspidales sur GL2 09/01/1992 14:00
+ VENKATARAMANA On arithmeticity of lattices in the function field case 19/12/1991 14:00
+ François COURTES Isomorphisme de Satake et lemme fondamental 12/12/1991 14:00
+ J. CASSAIGNE Formes automorphes sur GL2 et SL2 05/12/1991 14:00
+ Paul BROUSSOUS Représentations de Weil pour SL2 dans le cas local 28/11/1991 14:00
+ Gérard LAUMON Correspondance de Langlands locale 21/11/1991 14:00
+ Gérard LAUMON Variétés de Drinfeld compactes 14/11/1991 14:00
+ Louise NYSSEN Représentations de degré 2 d'un groupe de Galois local 07/11/1991 14:00
+ PLYMEN Baum-Connes conjecture for reductive p-adic groups 24/10/1991 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Introduction à SL(2) 17/10/1991 14:00
+ Guy HENNIART Caractérisation des représentations de GLn(F), F local, par les facteurs $\gamma$ 10/10/1991 14:00
+ K. RIBET Questions de multiplicité et représentations modulaires 20/06/1991 14:00
+ Dan BARBASCH Unitary representations of the Hecke algebra (suite) 06/06/1991 14:00
+ David KEYS Representations of p-adic groups : Theory of R-groups (suite) 30/05/1991 14:00
+ M. ASSEM On unipotent integrals 30/05/1991 15:30
+ Fiona MURNAGHAN Characters of admissible representations of reductive p-adic groups (suite) 23/05/1991 14:00
+ David KEYS Representations of p-adic groups : Theory of R-groups 23/05/1991 15:30
+ Fiona MURNAGHAN Characters of admissible representations of reductive p-adic groups 16/05/1991 14:00
+ François SAUVAGEOT La formule des traces stable pour U(3) : les preuves 18/04/1991 14:00
+ N. VAVILOV Les groupes exceptionnels comme groupes d'automorphismes de formes multilinéaires 18/04/1991 15:30
+ Guy HENNIART La formule des traces locale 11/04/1991 14:00
+ I. PAYS Sous-groupes libres dans les groupes d'automorphismes d'arbres 11/04/1991 15:30
+ Jean-Loup WALDSPURGER La formule des traces locale : le côté spectral 04/04/1991 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER La formule des traces locale : le côté spectral 28/03/1991 14:00
+ François SAUVAGEOT La formule des traces stable pour U(3) : les preuves 21/03/1991 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Produit scalaire de coefficients 14/03/1991 14:00
+ Gopal PRASAD Finiteness theorems about arithmetic groups 14/03/1991 15:30
+ Jean-Pierre SERRE Distributions asymptotiques des valeurs propres des opérateurs de Hecke 21/02/1991 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Produit scalaire de coefficients 14/02/1991 14:00
+ Francis CHOUCROUN Sous groupes discrets des groupes p-adiques de rang 1 07/02/1991 14:00
+ Colette MŒGLIN Normalisation des opérateurs d'entrelacement 31/01/1991 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Formule de Plancherel pour les groupes p-adiques 24/01/1991 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Formule des traces stable pour U(3) 17/01/1991 14:00
+ Pierre BARRAT La fonction JT 20/12/1990 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Formule des traces stable pour U(3) 13/12/1990 14:00
+ Yann QUIBEL Correspondance $\theta$ pour G2 06/12/1990 14:00
+ François SAUVAGEOT Problème de stabilisation 29/11/1990 14:00
+ Paul GÉRARDIN Estimation géométrique d'un noyau tronqué (suite) 22/11/1990 14:00
+ Paul GÉRARDIN Estimation géométrique d'un noyau tronqué 15/11/1990 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Introduction aux intégrales orbitales pondérées 08/11/1990 14:00
+ François SAUVAGEOT Intégrales orbitales pondérées U(3) 25/10/1990 14:00
+ Colette MŒGLIN Lemmes géométriques et (G,M)-familles (suite) 18/10/1990 14:00
+ Colette MŒGLIN Lemmes géométriques et (G,M)-familles 11/10/1990 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Introduction à la formule des traces locale : le cas des groupes finis 04/10/1990 14:00
+ Colette MŒGLIN Algèbres de Hecke et induites de cuspidales 31/05/1990 14:00
+ Laure BLASCO Paires réductives duales en caractéristique 2 10/05/1990 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Construction de représentations cuspidales pour GLn dans le cas modéré 03/05/1990 14:00
+ Guy HENNIART Représentations cuspidales de GLn dans le cas modéré 26/04/1990 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Formes automorphes et séries d'Eisenstein sur un corps de fonctions 05/04/1990 14:00
+ Guy HENNIART Les supercuspidales pour GLP sont induites d'un compact 29/03/1990 14:00
+ François SAUVAGEOT Cas types minimaux pour GLN 22/03/1990 14:00
+ Michael RAPOPORT Problèmes combinatoires et liés à la mauvaise réduction 15/03/1990 14:00
+ Anne-Marie AUBERT soutenance de thèse 08/03/1990 15:00
+ Jürgen ROHLFS Lefschetz numbers for arithmetic groups 22/02/1990 14:00
+ Nicolas PERRIN Construction de représentations cuspidales,d'après Carayol 15/02/1990 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Support de la formule de Plancherel, d'après Bernstein 08/02/1990 14:00
+ Laure BLASCO Ordres héréditaires, d'après Bushnell et Frölich 01/02/1990 14:00
+ Guy HENNIART Construction de représentations cuspidales : introduction 25/01/1990 14:00
+ Anne-Marie AUBERT Un critère d'unitarité pour les groupes p-adiques d'après Barbasch et Moy 18/01/1990 14:00
+ David JOYNER Sur une formule des traces locales simple pour les fonctions sphériques 05/10/1989 14:00
+ R. BLASIUS Stable trace formula and Galois representations for forms on GL2, GL3 22/06/1989 14:00
+ Andrei ZELEVINSKY General discriminants and Newton polyhedras 22/06/1989 15:30
+ Bill CASSELMAN Troncation pour les groupes locaux et leurs quotients arithmétiques 15/06/1989 14:00
+ Hervé JACQUET Formule des traces relative (suite) 08/06/1989 14:00
+ Hervé JACQUET Formule des traces relative 01/06/1989 14:00
+ Freydoon SHAHIDI Automorphic L-functions and Fourier coefficients of Maass forms 18/05/1989 14:00
+ Laurent CLOZEL Démonstration du Lemme fondamental pour le changement de base 11/05/1989 14:00
+ I. PIATETSKI-SHAPIRO L-functions from $GL(2)$ to $G2$ 27/04/1989 14:00
+ Paul GÉRARDIN Séries de Dirichlet tordues 20/04/1989 14:00
+ Paul GÉRARDIN Caractères quadratiques et sommes de Gauss 30/03/1989 14:00
+ Colette MŒGLIN Spectre discret totalement non ramifié des groupes classiques 23/03/1989 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Colette MŒGLIN Chapitre 7 : problèmes de convergence, fin de la démonstration (suite et fin) 16/03/1989 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Colette MŒGLIN Chapitre 7 : problèmes de convergence, fin de la démonstration (suite) 09/03/1989 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Colette MŒGLIN Chapitre 7 : problèmes de convergence, fin de la démonstration 02/03/1989 14:00
+ Colette MŒGLIN Chapitre 7 : décomposition de l'espace 16/02/1989 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Chapitre 7 : décomposition du produit scalaire 09/02/1989 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Un exemple concernant le spectre résiduel de G2 02/02/1989 14:00
+ R. BERNDT Formes automorphes pour le groupe de Jacobi 26/01/1989 14:00
+ Joseph BERNSTEIN Analytic continuation of Eisenstein's series (suite et fin) 19/01/1989 14:00
+ Joseph BERNSTEIN Analytic continuation of Eisenstein's series (suite) 12/01/1989 14:00
+ Joseph BERNSTEIN Analytic continuation of Eisenstein's series 05/01/1989 14:00
+ Nicolas PERRIN Prolongement des séries d'Eisenstein en rang n 15/12/1988 14:00
+ Jean-Pierre LABESSE Prolongement des séries d'Eisenstein en rang 1 08/12/1988 14:00
+ Gérard LAUMON Faisceaux automorphes pour Fq(t) 01/12/1988 14:00
+ Marie-France VIGNÉRAS Idempotents dans les algèbres de Hecke 24/11/1988 14:00
+ Jean-Loup WALDSPURGER Termes constants 17/11/1988 14:00
+ Pierre BARRAT Première décomposition 10/11/1988 14:00
+ Nicolas PERRIN Jean-Pierre LABESSE Réduction et troncature (suite) 03/11/1988 14:00
+ Nicolas PERRIN Jean-Pierre LABESSE Réduction et troncature 27/10/1988 14:00
+ Colette MŒGLIN Exposé des résultats 20/10/1988 14:00
+ Yves COLIN De VERDIERE Prolongement analytique des séries d'Eisenstein en rang 1 13/10/1988 16:00
+ Anne-Marie AUBERT Conservation de la ramification modérée par la correspondance de Howe 16/06/1988 15:30
+ Yuval FLICKER Geometric representation theory 09/06/1988 15:30
+ Jean-Loup WALDSPURGER Une nouvelle méthode pour construire des fonctions L, d'après Piateskii-Shapiro et Rallis 02/06/1988 15:30
+ Marie-France VIGNÉRAS Théorie de Brauer des groupes réductifs p-adiques 26/05/1988 15:30
+ Laurent CLOZEL Modèles de Whittaker et propriétés des fonctions L pour GL(n), d'après Shahidi 19/05/1988 15:30
+ Anne-Marie AUBERT Correspondance de Howe et sous-groupes parahoriques 05/05/1988 15:30
+ Pierre BARRAT Triples fonctions L de Rankin, d'après Piateskii-Shapiro et Rallis 28/04/1988 15:30
+ Nicolas PERRIN Fonctions L pour Gl(n) attachées à la représentation $\Lambda2$, d'après Bump et Friedberg 21/04/1988 15:30
+ Pierre BARRAT Triples produits de Rankin, d'après P. B. Garrett 14/04/1988 15:30
+ Colette MŒGLIN Construction de fonctions L pour certains groupes classiques, d'après Gelbart et Piateskii-Shapiro 24/03/1988 15:30
+ Jean-Loup WALDSPURGER Sur certains produits eulériens associés à des formes métaplectiques (suite de l'exposé de C. Blondel) 17/03/1988 15:30
+ Hubert RUBENTHALER Espaces préhomogènes et Fonctions $\zeta$ associées 10/03/1988 15:30
+ Corinne BLONDEL Sur certains produits eulériens associés à des formes métaplectiques, d'après Bump et Hoffstein 03/03/1988 15:30
+ Francis CHOUCROUN Sur les représentations de classe 1 d'un groupe opérant sur un arbre (suite) 25/02/1988 15:30
+ E. LOOIJENGA Sur la conjecture de Zucker 18/02/1988 15:30
+ Francis CHOUCROUN Sur les représentations de classe 1 d'un groupe opérant sur un arbre 28/01/1988 15:30
+ Jean-Loup WALDSPURGER A propos des germes de Shalika pour Gl(n) 21/01/1988 15:30
+ Laure BARTHEL Construction de fonctions L pour des groupes classiques, d'après Piateskii-Shapiro (suite) 14/01/1988 15:30
+ Laure BARTHEL Construction de fonctions L pour des groupes classiques, d'après Piateskii-Shapiro 07/01/1988 15:30
+ Marie-France VIGNÉRAS Représentations modulaires d'un groupe réductif p-adique 17/12/1987 15:30
+ Guy HENNIART Sur les théorèmes inverses 10/12/1987 15:30
+ Gérard LAUMON Application des théorèmes inverses à la conjecture de Langlands sur les corps de fonctions 03/12/1987 15:30
+ Colette MŒGLIN Modèles de Whittaker et fonctions L pour les groupes linéaires (suite) 26/11/1987 15:30
+ Colette MŒGLIN Modèles de Whittaker et fonctions L pour les groupes linéaires 19/11/1987 15:30
+ K. HASHIMOTO Zeta functions of finite graphs and representations of p-adic groups 12/11/1987 15:30
+ Jean-Pierre LABESSE Lemme fondamental et changement de base local 05/11/1987 15:30
+ Anne-Marie AUBERT Fonctions L pour GL(n) (suite) 29/10/1987 15:30
+ Anne-Marie AUBERT Fonctions L pour Gl(n) 22/10/1987 15:30
+ Nicolas PERRIN Représentations latticielles du groupe d'Heisenberg (suite) 15/10/1987 15:30
+ Nicolas PERRIN Représentations latticielles du groupe d'Heisenberg 08/10/1987 15:30
+ Jean-Loup WALDSPURGER L-groupes et produits eulériens 01/10/1987 15:30
+ Colette MŒGLIN ``Proof of the Deligne-Langlands conjecture etc...'', d'après l'article de Kazhdan-Lusztig (suite) 05/03/1987 15:30
+ Colette MŒGLIN ``Proof of the Deligne-Langlands conjecture etc...'', d'après l'article de Kazhdan-Lusztig 12/02/1987 15:30
+ Jean-Pierre LABESSE Lemme fondamental 05/02/1987 15:30
+ Anne-Marie AUBERT Changement de base local pour Gl(n) 29/01/1987 15:30
+ Guy HENNIART Correspondance avec les algèbres à division (suite) 22/01/1987 15:30
+ Guy HENNIART Correspondance avec les algèbres à division 15/01/1987 15:30
+ J.-B. BOST Fonctions $\zeta$ de Selberg et déterminant du Laplacien 18/12/1986 15:30
+ Jean-Loup WALDSPURGER Sur une famille de distributions issues des séries d'Eisenstein (suite) 11/12/1986 15:30
+ Jean-Loup WALDSPURGER Sur une famille de distributions issues des séries d'Eisenstein 04/12/1986 15:30
+ Pierre BARRAT Première forme de la formule des traces (suite) 27/11/1986 15:30
+ Pierre BARRAT Première forme de la formule des traces 20/11/1986 15:30
+ Nicolas PERRIN Décomposition spectrale (suite) 13/11/1986 15:30
+ Nicolas PERRIN Décomposition spectrale 06/11/1986 15:30
+ Jean-Pierre LABESSE Systèmes de racines et troncature (suite) 30/10/1986 15:30
+ Jean-Pierre LABESSE Systèmes de racines et troncature 23/10/1986 15:30
+ Jean-Pierre LABESSE Introduction à la formule des traces 16/10/1986 15:30
© IMJ-PRG